FLASHS

Pros

Gorka Izaguirre : Géant de La Provence

Publié le 17/02/2019 16:15

John Degenkolb (Trek Segafredo) remporte la dernière étape de ce Tour de la Provence. Il devance au sprint Simon Clarke (EF Education First) et le premier Français du jour, Anthony Maldonado (Saint-Michel-Auber 93).

Le départ de l’ultime étape s’est effectué ce dimanche avec un peu d’avance à 11h15. Ce dernier a été donné à Avignon, devant le Palais des Papes et l'hôtel de ville. La journée fût riche sur le plan du patrimoine : Fontaine-du-Vaucluse, Gordes, Cucuron étaient notamment traversées. L’arrivée était de la même facture, à deux pas de La Rotonde, le boulevard de la République aura été le théâtre d’un finish incertain grâce à une côte postée près d’Aix-en-Provence. Le mont Ventoux regarde ça d’un oeil aiguisé en espérant un jour être emprunté voire gravi lors de ce tour de la Provence.

Les conditions météorologiques étaient, comme depuis le début de ce tour de la Provence excellentes avec un soleil et un grand ciel bleu. Le départ a donc été donné après 11km de fictif. Au programme, 173,3 km avec un dernier GPM (La Cride), à moins de 15 kilomètres de l’arrivée d’une distance de 3,7km à 4,3% de moyenne. Le sprint final peut aussi peser sur ce classement final avec 10, 6 et 4 secondes de bonifications que prendront, respectivement, les 3 premiers.

Départ donné devant le Palais des PapesDépart donné devant le Palais des Papes | © Tour de la Provence

Le premier sprint intermédiaire de cette édition, juste avant Pernes-les-Fontaines, a donné lieu à un duel extrêmement disputé puisque, le podium, se jouant à quelques secondes n’est encore pas défini. L’équipe AG2R la Mondiale a donc pris ce sprint à son compte pour emmener son leader Tony Gallopin qui prendra finalement la troisième place et 1 sec de bonification qui le replacent à la deuxième position à 1 sec de la victoire devant Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Ce sprint a déclenché les hostilités et une échappée de 6 coureurs s’est formée avec d’excellents rouleurs comme le vainqueur et le troisième de la première étape (le CLM de 9km) Filippo Ganna (Team Sky) et Remi Cavagna (Deceuninck-QuickStep) et le grimpeur Lilian Calmejane (Direct Energie), Fausto Masnada (Androni Gioccattoli-Sidermec), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ) et Luis Guillermo Mas Bonet (Movistar Team). 

Le suspense est alors intact à moins de 60 km de l’arrivée avec une avance de plus de 2min30 en faveur des baroudeurs. L’équipe Astana Pro Team prend les choses en main et emmène le peloton derrière les échappés pour défendre leur leader Gorka Izagirre

L’équipe AG2R la mondiale prend la tête du peloton et file la main à Astana, l’écart se réduit passant sous la barre des 2min à 50km de l’arrivée. Devant,  Remi Cavagna (Deceuninck-Quick step) se montre impressionnant, il ne ménage pas sa peine, passant des relais très appuyés mettant ses compagnons d’échappée en file indienne. 

Progressivement, l’écart entre le peloton et les échappés se réduit et passe sous la minute à 24 km de l’arrivée. Une courte descente et c’est la dernière difficulté du jour où les échappés arrivent au pied avec une avance de moins de 30 secondes. L’entente au sein de l’échappée n'y est plus, l’échappée se scinde, se regroupe. La jonction s’effectue à 13,7km de l’arrivée avec une attaque tranchante du meilleur jeune David Gaudu (Groupama-FDJ) et Edward Dunbar (Team Sky). L’irlandais ne réfléchit plus et emmène le Français qui ne coopère pas puisque Dunbar, 7ème, est à seulement 15 secondes du général, difficile de comprendre la stratégie de Groupama-FDJ à cet instant de la course puisque T Pinot contre derrière son équipier qui, lui, décide enfin de raleyer Dunbar. A 5km, le champion d'Espagne Gorka Izagirre ne quitte plus la roue de Tony Gallopin. C’est l’équipe du vainqueur de Milan San Remo, John Degenkolb qui mène le peloton à la poursuite des deux hommes dans l’optique d’un sprint final. Le duo est repris sous la flamme rouge, le sprint est inévitable, remporté par John Degenkolb (Trek Segafredo). A la deuxième place on retrouve Simon Clarke (EF Education First). Le podium est complété par l'Aixois, Anthony Maldonado (Saint-Michel-Auber 93), privant Tony Gallopin, 4ème, du général.

John Degenkolb vainqueur au sprint à Aix-en-ProvenceJohn Degenkolb vainqueur au sprint à Aix-en-Provence | © Thomas Maheux

Gorka Izagirre (Team Astana) remporte ainsi la 4ème édition du tour de la Provence devant Simon Clarke (EF Education First) et le premier Français Tony Gallopin (AG2R La Mondiale).

 

Gorka Izagirre remporte ce tour de la Provence 2019Gorka Izagirre remporte ce tour de la Provence 2019 | © Getty Sport

 

Classement 4ème et dernière étape : 

  1. John Degenkolb (Trek Segafredo) en 3h52’11“
  2. Simon Clarke (EF Education First) mt
  3. Anthony Maldonado (Saint-Michel-Auber 93) mt
  4. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) mt
  5. Damien Touze (Cofidis) mt
  6. Yves Lampaert (Deceuninck-QuickStep) mt
  7. Benjamin Thomas (Groupama FDJ) mt
  8. Philippe Gilbert (Deceuninck-QuickStep) mt
  9. Warren Barguil (Team Arkea Samsic) mt
  10. Hugo Hofstetter (Cofidis) mt

Classement général final : 

  1. Gorka Izagirre Insauti (Astana) en 13h18’06“
  2. Simon Clarke (EF Education First) à 0“
  3. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) à 1“
  4. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) à 2“
  5. Rudy Molard (Groupama-FDJ) à 10“
  6. David Gaudu (Groupama-FDJ) à 15“
  7. Edward Dunbar (Team Sky) à 15“
  8. Eduard Prades Reverter (Team Movistar) à 21“
  9. Jimmy Janssens (Corendon-Circus) à 26“
  10. Philippe Gilbert (Deceuninck-QuickStep) à 29“

Vainqueur du tour de la Provence 2019 : Gorka Izagirre Insauti

Meilleur jeune : David Gaudu (Groupama-FDJ)

Meilleur grimpeur : Lilian Calmejane (Direct Energie)

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES