FLASHS

Pros

GP de Francfort — Alexander Kristoff voit triple

Publié le 01/05/2017 18:05

GP de Francfort. Lancé parfaitement par Rick Zabel, Alexander Kristoff rejoint le père du jeune allemand au nombre de victoires sur la classique germanique.

Alexander Kristoff se relance aux Trois Jours de La PanneAlexander Kristoff se relance aux Trois Jours de La Panne | © SirottiTraditionnellement, le GP de Francfort a sa place au calendrier le 1er mai. Et en ce jour de fête du travail de l'année 2017, la classique allemande célèbre son entrée en World Tour. Alors les grands coureurs germaniques n'avaient pas d'autre choix que de venir participer à ce qui devient, année après année, une réelle fête du cyclisme. John Degenkold (Trek-Segafredo), André Greipel (Lotto-Soudal) et Marcel Kittel (Quick-Step Floors) sont les trois plus grandes chances de victoire allemande, un sprint étant plus que probable dans le rues de Francfort. Mais les locaux auront fort à faire pour lever les bras à domicile. Michael Matthews (Team Sunweb), Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) ou encore le double tenant du titre – en 2014 et 2016, l'épreuve ayant été annulée en 2015 – Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) sont leurs plus sérieux concurrents. Sans oublier un double champion du monde slovaque.

Peter Sagan (Bora-Hansgröhe), après avoir fêté la fin de carrière de Tom Boonen à Mol ce week-end, a choisi de commencer sa préparation pour le Tour de France outre-Rhin. En guise de repérage pour les premiers tours de roue de juillet et le Grand Départ de Düsseldorf ? Pas si sûr car le maillot vert des dernières Grandes Boucles a passé la journée à traîner en queue de peloton, avant d'abandonner à l'amorce de la dernière heure de course. Le fort caractère du champion n'a pas dû supporter le temps exécrable du jour.

En effet, une pluie froide a décidé de glacer les coureurs toute la journée. Et peut-être afin de se réchauffer, huit hommes ont tenté leur chance de loin. Twan Casteljins (Team LottoNL-Jumbo), Dries De Bondt (Veranda's Willems-Crelan), Peter Koning (Aqua Blue Sport), Carl Soballa (Allemagne), Nikolay Trusov (Gazprom-Rusvelo), Biran Van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij), Jens Wallays (Sport Vlaanderen-Baloise) et Antoine Warnier (WB-Veranclassic-Aqua Project) auront profité un peu mieux de la foule que dans le peloton mais la volonté des équipes de sprinteurs de terminer groupé sera plus forte. L'avance maximum de dix minutes leur permettra tout de même de ne se faire rattraper qu'à 50 kilomètres de la ligne, pour laisser place à un emballage final entre les grosses cuisses du peloton.

Les Katusha-Alpecin travaillent pour Alexander KristoffLes Katusha-Alpecin travaillent pour Alexander Kristoff | © SirottiMais si sprint il y aura, ce sera en comité restreint. La météo et la distance de plus de deux cents kilomètres ont fatigué les organismes et les répétitions de la raide ascension de Mammolshain obligent le peloton à se casser en plusieurs morceaux alors que moins de 40 kilomètres restent à parcourir. Pour ne laisser qu'une trentaine de coureurs se disputer la gagne.

L'équipe Katusha-Alpecin mène un train d'enfer dans les rues sinueuses de Francfort. Bien calé dans la roue de Rick Zabel (Katusha-Alpecin), Alexander Kristoff n'a plus qu'à dépasser l'Allemand dans les deux cents derniers mètres pour s'imposer et rejoindre au palmarès un autre Zabel, Erik, lui aussi triple vainqueur de l'épreuve. L'écart fait par le fils de l'ancien sprinteur germanique lui permet même de prendre la deuxième place, sans que John Degenkolb, qui fêtait les un an de sa rentrée après sa chute du début de saison 2016, ne puisse y faire quoi que ce soit. Celui sur qui reposait les espoirs de tout un pays, à entendre la voix du speaker de la course qui l'encourageait au moment d'entamer le dernier tour du circuit urbain, n'aura pas su profiter des abandons de Greipel et Kittel après les dernières difficultés du jour. Mais malgré la pluie, le public a répondu présent. De bonne augure avant le retour du peloton en terre allemande, le 1er juillet pour le Grand Départ du Tour de France – Adrien Godard

Classement :

1. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) les 218,7 km en 5h29'33" (39,8 km/h)
2. Rick Zabel (ALL, Katusha-Alpecin) à 1 sec.
3. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) à 2 sec.
4. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team) m.t.
5. Pim Ligthart (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
6. Juan José Lobato (ESP, Team LottoNL-Jumbo) m.t.
7. Jasper Stuyven (BEL, Trek-Segafredo) m.t.
8. Maximiliano Richeze (ARG, Quick-Step floors) à 3 sec.
9. Michel Kreder (PBS, Aqua Blue Sport) m.t.
10. Ben Swift (GBR, UAE Tema Emirates) m.t.

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES