FLASHS

Pros

GP Impanis-Van Petegem — De Bie tient les sprinteurs en respect

Publié le 19/09/2015 18:21

GP Impanis-Van Petegem. Sorti du peloton à 4 kilomètres de l'arrivée, Sean De Bie résiste au retour du peloton pour succéder à Greg Van Avermaet.

Victoire pour Sean De Bie !Victoire pour Sean De Bie ! | © SirottiLes derniers hectomètres du GP Impanis-Van Petegem ont tout pour favoriser les finisseurs. Quand les coureurs virent sur leur gauche à un peu plus de 500 mètres de la ligne, ils peuvent découvrir une chaussée large et rectiligne jusqu'au portique d'arrivée, propice aux hommes véloces. Mais de sprint massif il n'a que rarement été question depuis que l'épreuve a été créée en 2011. L'enchaînement de quatre des onze difficultés de la journée, la Lanestraat, le Holstheide, le Smevsberg et le Booske dans les cinquante derniers kilomètres, a souvent empêché les finisseurs de mettre à profit cette belle ligne droite pour autre chose que pour les accessits. Seul André Greipel était parvenu à décrocher la victoire en 2012, et, par la même occasion, les fûts de bières qui sont traditionnellement accordés au lauréat.

Cette année semblait pourtant être la bonne pour tous les coureurs souhaitant miser sur leur pointe de vitesse. Quand le peloton en termine avec la dernière difficulté, les échappés matinaux, à savoir David De La Cruz (Etixx-Quick Step), Alessandro De Marchi (BMC Racing Team), Julien Morice (Team Europcar) et Brian Van Goethem (Team Roompot), ont déjà été repris et les équipiers des sprinteurs semblent avoir le contrôle sur les nombreuses tentatives qui agitent le paquet. Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step), Floris Gerts (BMC Racing Team), Pim Ligthart (Lotto-Soudal) et Frederik Veuchelen (Wanty-Groupe Gobert) font notamment partie de ces coureurs qui cherchent à tout prix à éviter le sprint. Mais la quinzaine de secondes d'avance qu'ils obtiennent ne représente pas grand-chose. 

En l'absence de son sprinteur, André Greipel, l'équipe Lotto-Soudal met elle aussi tout en œuvre pour empêcher le peloton de se regrouper avant la dernière ligne droite. Les hommes de la formation belge parviennent à leur fin grâce à un gros final de Sean De Bie. Le jeune belge s'extrait du peloton à 3,8 kilomètres de la ligne et est pris en chasse par Floris Gerts. Le stagiaire du BMC Racing Team ne le relayant pas, l'ancien champion d'Europe Espoirs le laisse sur place au prix d'une nouvelle accélération. Sean De Bie est donc le premier à passer ce dernier virage avec le peloton lancé à ses trousses. Celui-ci échoue finalement sur les talons du coureur de 23 ans qui succède au palmarès à Greg Van Avermaet. C'est sa deuxième victoire de la saison après avoir remporté la dernière étape du Tour de Luxembourg en juin.

Classement :

1. Sean De Bie (BEL, Lotto-Soudal)
2. Dimitri Claeys (BEL, Vérandas Willems)
3. Floris Gerts (PBS, BMC Racing Team)
4. Danny Van Poppel (PBS, Trek Factory Racing)
5. Jean-Pierre Drucker (LUX, BMC Racing Team)
6. Roy Jans (BEL, Wanty-Groupe Gobert)
7. Mike Teunissen (PBS, Team LottoNL-Jumbo)
8. Raymond Kreder (PBS, Team Roompot)
9. Thomas Boudat (FRA, Team Europcar)
10. Olivier Pardini (BEL, Vérandas Willems)

ALLER PLUS LOIN

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19