FLASHS

Pros

GP Nobili Rubinetterie — Un pas de plus vers son rêve

Publié le 20/03/2014 17:26

GP Nobili Rubinetterie. Trois jours avant la course de ses rêves, Milan-San Remo, Simone Ponzi obtient sa deuxième victoire en l'espace d'une semaine.

Simone Ponzi règle au sprint le peloton du GP Nobili RubinetterieSimone Ponzi règle au sprint le peloton du GP Nobili Rubinetterie | © SirottiSur la route qui mène à Milan-San Remo, il est impératif d'avoir disputé l'une des deux grandes courses que sont Paris-Nice et Tirreno-Adriatico. Ceux qui n'avaient pas la chance d'être invités à l'une ou l'autre des deux épreuves se sont rabattus sur les courses d'un jour qui se succèdent jusqu'à dimanche et dont le Grand Prix Nobili Rubinetterie marque aujourd'hui l'ultime préparation (il s'agira de faire du jus ces deux prochains jours dans la perspective des 294 kilomètres de la Primavera). Parmi ceux qui ont choisi d'ajouter la course piémontaise à leur calendrier, histoire d'avoir un jour de course en plus dans les guiboles, on trouve notamment Fabian Cancellara, Simon Gerrans ou encore Alejandro Valverde (Movistar Team), lequel a renoncé toutefois à courir Milan-San Remo dimanche, s'y pressentant inutile.

Pas question en effet pour l'Espagnol de faire de la figuration. En atteste son comportement au Grand Prix Nobili Rubinetterie, dont il va être l'un des farouches animateurs. Maintenant qu'Alejandro Valverde sait gagner en Italie – il a obtenu sa première victoire sur la Roma Maxima – il en veut encore plus. C'est pourquoi il profite de l'ascension principale du Grand Prix (3,6 km à 6,8 %) pour s'extraire du peloton et se lancer à la poursuite d'une échappée formée depuis le kilomètre 90 de Miguel-Angel Rubiano et Pablo Valencia (Colombia), David Boucher (FDJ.fr), Pavel Brutt (Team Katusha) et Antonio Parrinello (Androni Giocattoli).

De retour en tête de course, Alejandro Valverde met à profit la seconde escalade de la côte pour forcer l'allure et filer seul à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée. Sur le modèle de ce qu'il avait fait sur la Roma Maxima. Cette fois il lui faut toutefois tenir tête à un gros peloton qui file à toute allure (47,648 km/h de moyenne toute la journée) et condamne ses chances à 8 kilomètres de l'arrivée.

C'est au sprint que s'achève le Grand Prix Nobili Rubinetterie. De quoi enchanter Simone Ponzi (Neri Sottoli-Yellow Fluo). L'Italien multiplie les victoires depuis le début de la saison. Vainqueur du Grand Prix de la Côte des Etrusques, contraint de lever le pied en février pour soigner une bursite du genou, puis de nouveau lauréat dimanche dernier sur A Travers Drenthe, le voilà qui s'impose pour la troisième fois, devant Christian Delle Stelle (Team Idea) et Francisco-José Ventoso (Movistar Team). De quoi alimenter ses plus beaux rêves à trois jours d'un Milan-San Remo qu'il présente comme la course de ses rêves et qu'il abordera avec un moral d'acier et l'espoir d'être encore avec les meilleurs à la bascule du Poggio.

Classement :

1. Simone Ponzi (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) les 187 km en 3h59'15" (47,6 km/h)
2. Christian Delle Stelle (ITA, Team Idea) m.t.
3. Francisco-José Ventoso (ESP, Movistar Team) m.t.
4. Juan-José Lobato (ESP, Movistar Team) m.t.
5. Leigh Howard (AUS, Orica-GreenEdge) m.t.
6. Fabio Felline (ITA, Trek Factory Team) m.t.
7. Manuel Belletti (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
8. Mauro Finetto (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) m.t.
9. Rafael Andriato (BRE, Neri Sottoli-Yellow Fluo) m.t.
10. Fabio Chinello (ITA, Area Zero d'Amico) m.t.

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES