FLASHS

Pros

GP Ouest-France — La semaine de Chavanel !

Publié le 31/08/2014 21:43

GP Ouest-France. Sylvain Chavanel règle un sprint en petit comité pour ajouter le Grand Prix de Plouay à son palmarès. Il bat Andrea Fedi et Arthur Vichot.

Sylvain ChavanelSylvain Chavanel | © Elen RiusD'une année l'autre, on ne peut pas dire que le scénario change beaucoup à Plouay. Un départ tranquille, un peloton à allure lente, une échappée pour faire du spectacle, puis un écart qui diminue, qui diminue, qui diminue... Les cinq courageux partis dès le matin auront été Jean-Marc Bideau (Bretagne-Séché Environnement), Michel Koch (Cannondale), Pierre-Henri Lecuisinier (FDJ.fr), Stefano Pirazzi (Bardiani-CSF) et Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert). Ils ont été rattrapés à trois tours de l'arrivée, selon un schéma des plus conventionnels, avant que le scénario ne s'enrichisse un peu plus.

Tout le monde roule alors en paquet jusqu'à ce qu'un groupe de huit se détache avec Kristijan Durasek (Lampre-Merida), Ben Hermans (BMC Racing Team), Christopher Juul-Jensen (Tinkoff-Saxo), Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step), Lars-Petter Nordhaug (Belkin), Angelo Tulik (Team Europcar) et Tim Wellens (Lotto-Belisol). Le groupe collabore à merveille pour tenter de résister. Tim Wellens est particulièrement actif et emmène tout le monde dans la côte de Ty-Marrec. Pendant ce temps le peloton réagit tour à tour avec Offredo, Herrada, Bardet... L'écart diminue tandis qu'on entre dans la dernière boucle. Non pas pour un dernier tour du circuit de 26,9 kilomètres emprunté huit fois précédemment mais, et c'est la nouveauté introduite cette année pour éjecter les sprinteurs dans le final, par un retour sur le circuit Jean-Yves Perron hôte des Championnats du Monde 2000 : 13,9 kilomètres avec les côtes du Lézot et de Ty-Marrec.

A l'approche de la dernière montée de Ty-Marrec, Angelo Tulik attaque mais abat ici sa dernière carte alors que l'équipe BMC relance le peloton dans l'espoir d'une arrivée au sprint. Lars-Petter Nordhaug attaque à son tour dans Ty-Marrec, où une trentaine de coureurs se détache du peloton. Ça va dans tous les sens et c'est alors que le public s'enflamme. La raison ? Une attaque du Breton Cyril Gautier (Team Europcar). "Il peut tenir, ça peut le faire", s'exclame Daniel Mangeas. Mais derrière déboulent Julian Alaphilippe (Omega Pharma-Quick Step), Sylvain Chavanel (IAM Cycling), Andrea Fedi (Neri Sottoli-Yellow Fluo), Arthur Vichot (FDJ.fr) et l'increvable Tim Wellens.

Les meilleurs déboulent dans la dernière ligne droite à PlouayLes meilleurs déboulent dans la dernière ligne droite à Plouay | © Elen RiusC'est le sprint entre ceux-là, sprint sans bavure. Tout le monde est en ligne, le plus fort gagnera. Les 300 derniers mètres montent un petit peu, Sylvain Chavanel est légèrement devant et Arthur Vichot semble passer sur la gauche mais Chavanel garde sa position et n'a pas à hésiter au moment de lever les bras. Andrea Fedi est 2ème, Arthur Vichot 3ème. Et pour ce dernier c'est une petite déception : "aujourd'hui c'est un peu bizarre dans ma tête. Je suis content de répondre présent. J'ai fait un très bon début de saison mais j'ai eu des soucis qui m'ont éloigné de ma meilleure forme et j'avais à coeur de revenir au top niveau pour cette fin de saison avec de belles courses comme Plouay. De ce côté-là je suis content, mais passer si près de la victoire c'est frustrant. Sur ce genre de sprint je me dois de gagner normalement... On était en petit comité ! Mais c'est vrai que je manque de confiance et de repères depuis quelques mois avec tous ces soucis. Ça m'a fait défaut sur la fin de course. Au final c'est dans la tête que tout se joue."

Ce qui est déception pour l'un est satisfaction pour l'autre. Sylvain Chavanel aura vécu une semaine magnifique. "J'ai gagné au Tour du Poitou-Charentes chez moi et là j’enchaîne avec Plouay sur une victoire, déclare-t-il. Sincèrement je ne pensais pas gagner aujourd'hui vu le profil de la course qui se termine habituellement en sprint massif mais j'ai évité de faire trop d'efforts et j'ai anticipé à trois tours de l'arrivée pour attendre un maximum avant de partir. Puis tout s'est déroulé comme espéré : sprint en petit comité et comme j'en avais gardé sous la pédale ça l'a fait !" - Elen Rius

Classement :

1. Sylvain Chavanel (FRA, IAM Cycling) les 229,1 km en 5h38'26" (40,6 km/h)
2. Andrea Fedi (ITA, Neri Sottoli-Yellow Fluo) m.t.
3. Arthur Vichot (FRA, FDJ.fr) m.t.
4. Cyril Gautier (FRA, Team Europcar) m.t.
5. Julian Alaphilippe (FRA, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Tim Wellens (BEL, Lotto-Belisol) m.t.
7. Ben Hermans (BEL, BMC Racing Team) m.t.
8. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) à 2 sec.
9. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) m.t.
10. Jurgen Roelandts (BEL, Lotto-Belisol) m.t.

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19