FLASHS

Pros

Interview de Thomas Denis : un projet piste-route possible

Publié le 04/12/2020 16:10

Après 5 saisons au Vendée U Thomas Denis rejoindra la formation professionnelle Xeliss Roubaix-Lille Métropole en 2021. Passer un cap sur route en vue des JO 2024 sur piste, un projet ambitieux que nourrit ce jeune coureur.

Thomas Denis en CLMThomas Denis en CLM | © Coralie Bertrand

Quel bilan fais-tu de cette saison 2020, que l’on peut qualifier de spéciale ? 

Malgré tout je fais un bon bilan de ma saison, je n’ai pas été blessé et j’ai pu m’entraîner comme il fallait pour les objectifs que je m’étais fixé. Cela a été court mais intense ! 

Comment as-tu géré les périodes de confinement, celle du printemps et celle actuelle ? 

La première période de confinement a été plus compliqué à vivre car j’étais en reprise sportive après de gros objectifs sur piste. J’ai donc fait beaucoup de home-trainer, avec de nombreux doutes qui sont apparus sur la condition physique. Le deuxième confinement est plus facile à vivre sachant que les sportifs de haut-niveau ont eu une dérogation pour aller s’entraîner dehors. C’était la reprise donc au début on recherche plus la notion de plaisir que de performance. 

La bonne nouvelle en cette fin d’année est ton passage chez les professionnels chez Xelliss Roubaix-Lille Métropole, quand ont débuté les contacts avec cette formation ? 

Le projet d’une équipe professionnelle pour nous permettre de pratiquer aussi la piste a commencé à vraiment se dessiner en Janvier – Février. La période de confinement m’a permis de me rendre compte que je souhaitais partir dans ce projet. Ensuite nous avons eu des bonnes, puis des moins bonnes nouvelles concernant le projet… J’étais sans nouvelle à la fin de saison en Octobre donc je m’étais engagé avec le VC Rouen 76. Puis enfin le verdict est tombé en Novembre et c’était une superbe nouvelle ! 

As-tu effectué des stages avec eux ? 

Je n’ai pas encore eu de stages ou de rassemblements avec l’équipe, confinement oblige… 

Victoire collective du Vendée UVictoire collective du Vendée U | © Bénédicte Front

Tu pourras poursuivre la piste, c’est ce qui t’a plu dans le projet ?  

C’est exactement le cœur du projet ! Nous avons la possibilité de passer un cap sur la route grâce à Xelliss Roubaix Lille Métropole. Les jeux-olympiques de 2024 sont notre gros objectif, 4 ans c’est à la fois long mais aussi court à la fois. 

Vas-tu changer des choses dans ta préparation hivernale en vue de ce passage à l’échelon supérieur ? 

J’ai changé d’entraîneur cet hiver donc il y a forcément du changement, mais c’est important de se renouveler de temps en temps. 

Que retiendras-tu de ces 5 années au sein du Vendée U ? Quel est ton meilleur souvenir ? 

Je retiens beaucoup de bonnes choses avec le Vendée U. La formation a été bonne et riche. Ils m’ont fait confiance malgré les pépins physiques que j’ai eu et je ne peux que les remercier. L’ambiance était plutôt bonne, il y a beaucoup de bons souvenirs mais si je devais retenir un seul moment ce serait ma première course avec eux. Lorsque nous faisons les 10 premières places en bordurant, c’était incroyable ! 

Quand est prévu le premier regroupement avec ta nouvelle équipe ? Tu as hâte ? 

Nous n’avons pas de date précise, cela devrait être en Janvier, et évidemment que j’ai hâte ! 

Par Maëlle Grossetête

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 19 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES