FLASHS

Pros

Kristoff s'offre la plus belle, Thomas triomphe

Publié le 29/07/2018 21:43

Alexander Kristoff s'est imposé au sprint sur la 21e et dernière étape du Tour de France 2018. Le Norvégien devance John Degenkolb et Arnaud Démare. Geraint Thomas remporte quant à lui ce 105e Tour de France

peloton 21e étape champs elysées TDF2018

Le peloton s’est élancé vers 16h00 pour la dernière étape de ce 105e Tour de France, une ultime journée en forme de défilé, tout du moins dans la première partie du parcours. Partis de Houilles, les coureurs ont roulé à allure tranquille pour rejoindre Paris. Les Sky en ont profité pour célébrer leur sixième succès final en sept éditions, le premier pour Geraint Thomas. Nicolas Portal et Daive Brailsford sortent le champagne, les coureurs savourent et repensent au chemin parcouru depuis trois semaines. Après ces deux premières heures parcourues dans la bonne humeur, la course prend une autre tournure une fois dans Paris. Pour son 18e et dernier Tour de France, Sylvain Chavanel (Direct Energie) à l’honneur de rentrer seul en tête sur les Champs-Elysées.

Très vite la course s’emballe. Une première échappée composée de six coureurs se forme. On retrouve parmi eux Damien Gaudin (Direct Energie), Michael Schär (BMC), Silvan Diller (AG2R-La Mondiale), Nils Politt (Katusha Alpecin), Guillaume Van Keirsbulck (Wanty-Groupe Cobert) et Taylor Phiney (EF-Drapac). A l’arrière les équipes de Peter Sagan et Arnaud Démarre contrôlent. Les six hommes de tête comptent plus de 30 secondes d’avance sur le peloton à 20 kilomètres de l’arrivée. Voyant l’échappée perdre du terrain, Nils Politt tente de se faire la malle au seuil des 8 derniers kilomètres, mais l’Allemand sera repris. A deux kilomètres de l’arrivée c’est au tour de Marco Marcato de tenter sa chance. L’italien de la formation UAE Team Emirates cherche à imiter Alexandre Vinokourov ou encore Eddy Seigneur, en vain. Yves Lampaert, le coureur de la formation Quick-Step Floors, parvient à le rejoindre. Marcoto cède, Lampaert insiste. Le champion de Belgique sera repris par le peloton à 250 mètres de l’arrivée.

Kristoff: « un rêve devenu réalité » 

Les sprinters entrent alors en scène. Degenkolb dégaine le premier mais se retrouve vite dépassé par Alexander Kristoff. Le Norvégien, plus puissant que les autres, maîtrise les débats et s’offre une victoire de prestige sur les Champs-Elysées. Il devance John Degenkolb (Trek-Segrafredo) et Arnaud Démarre (Groupama-FDJ). Avec ce succès dans l’ultime étape, le champion d'Europe « sauve » son Tour de France et rejoint son compatriote Thor Hushovd au palmarès des vainqueurs d'étapes sur la plus belle avenue du monde. « C'est un rêve devenu réalité. J'ai rêvé de cette victoire depuis de nombreuses années, je me suis rapproché à plusieurs reprises, mais je n'ai jamais réussi à battre les gars plus rapides comme Mark Cavendish, André Greipel ou Marcel Kittel. Là ils étaient tous hors course après les montagnes et aujourd'hui j'ai été le plus rapide donc je suis super content. » déclarait Alexander Kristoff après l’étape. 

Podium TDF 2018

Le triomphe de Geraint Thomas 

De son côté, Geraint Thomas remporte son premier Tour de France à 32 ans. Le Gallois, qui a fait preuve de maîtrise tout au long de ces trois semaines, et qui a pu également compter sur la force collective de son équipe, va pouvoir savourer sa victoire finale. Dans les Alpes, le Gallois s’est montré solide, très solide. En témoignent ses succès à La Rosière et à l’Alpe-d’Huez. Durant la troisième semaine, la formation britannique s’est montrée solidaire lorsqu’il était question de défendre la tunique jaune. « Je ne suis pas très bon en discours mais je voulais remercier toute l'équipe : Bernal, Rowe, Poels, Froomey, Kwiatkowski, Castroviejo et Moscon. Il y aurait pu avoir des tensions mais Christopher est un grand champion, je le respecte et le remercie du fond du coeur. Le staff a été aussi d'un soutien incroyable. J'ai commencé le cyclisme grâce au Tour, c'était un grand rêve inacessible et aujourd'hui je l'ai réalisé. Mais j'ai beaucoup de respect pour Tom Dumoulin et mes autres adversaires. Je remercie le public qui nous a soutenu, ma femme. Sans toi, je ne serais pas ici tu étais là dans les moments difficiles. Enfin je dis aux enfants de continuer à se battre, de continuer à rêver. Il y a des moments durs mais il le faut pour réaliser ses rêves. Vive le Tour ! » s’est exprimé le Gallois. Tom Dumoulin (Sunweb) et Christopher Froome (Sky) complètent le podium et terminent respectivement à la deuxième et troisième place de cette édition.

maillots distinctifs TDF 2018 podium

Sagan égale Zabel, les pois pour Alaphilippe et Latour en Blanc

De son côté Peter Sagan rafle pour la sixième fois de sa carrière le classement par points. Le Slovaque a maîtrisé de bout en bout son sujet pour s’offrir un nouveau maillot vert à Paris, égalant au passage le record d'un autre grand sprinter, Erik Zabel, lui-même six fois maillot vert sur les Champs-Elysées. Le Français Julian Alaphilippe remporte quant à lui le classement du meilleur grimpeur. « Je n’ai pas de mots, c’est une immense fierté. Maintenant, il me reste juste à profiter de ce moment. Le maillot à pois n’était pas mon objectif sur ce Tour. Mais une fois que j’ai remporté une étape, j’étais un peu plus relax. Je me suis pris au jeu et ça a fonctionné. Ce n’est pas vraiment une surprise de le rapporter à Paris, parce qu’une fois que j’ai commencé à m’y intéresser, je me suis battu très dur et quasiment tous les jours pour ça » s'est exprimé le coureur de 26 ans.

Un autre Français est monté sur le podium. Pierre Latour (AG2R-La Mondiale) termine meilleur jeune de cette 105e édition de la Grande Boucle. « Ca fait toujours plaisir. J'ai déjà été meilleur jeune sur d'autres courses, mais sur le Tour c'est très différent. On verra pour la suite, j'ai de la marge. J'ai été plus régulier que l'année dernière comme sur la Vuelta où j'avais eu un coup de moins bien. Là je n'ai pas eu de jours sans » déclarait l'espoir tricolore à l’issue de la cérémonie protocolaire.

Geraint Thomas podium TDF 2018

Classement de la 21e étape:

  1. Alexander Kristoff, UAE Team Emirates - 2h46'36''
  2. John Degenkolb, Treak Segafredo - m.t.
  3. Arnaud Démare, Groupama-FDJ - m.t.
  4. Edvald Boasson Hagen, Team Dimension Data - m.t.
  5. Christophe Laporte, Cofidis - m.t.
  6. Maximiliano Richeze, Quick-Step Floors - m.t.
  7. Sonny Colbrelli, Bahrain-Mérida - m.t.
  8. Peter Sagan, Bora-Hansgrohe - m.t.
  9. Andrea Pasqualon, Wantu-Groupe Gobert - m.t.
  10. Jasper De Buyst, Lotto Soudal - m.t.
Classement final:
  1. Geraint Thomas, Team Sky - 83H17'13''
  2. Tom Dumoulin, Team Sunweb + 1'51''
  3. Christopher Froome, Team Sky + 2'24''
  4. Primoz Roglic, Lotto NL-Jumbo + 3'22''
  5. Steven Kruijswijk, Lotto NL-Jumbo + 6'08''
  6. Romain Bardet, AG2R-La Mondiale + 6'57''
  7. Mikel Lando, Movistar Team + 7'37''
  8. Daniel Martin, UAE Team Emirates + 9'05''
  9. Ilnur Zakarin, Katusha-Alpecin + 12'37''
  10. Nairo Quintana, Movistar Team + 14'18''

M.L.

KTM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES