FLASHS

Pros

La gazette du Giro

Publié le 15/05/2018 08:00

Après 9 jours de course, ce 101ème Giro nous a offert son lot de spectacle dans les différentes ascensions. L’explication entre les leaders a pu avoir lieu et les premiers enseignements peuvent être tirés

Simon Yates en rose sur le GiroSimon Yates en rose sur le Giro | © Sirotti

Ce 101ème Giro a démarré sur les chapeaux de roues. Les prétendants à la victoire finale ont d’ores et déjà lancé les hostilités dans les différentes ascensions de cette première semaine. Simon Yates a frappé un grand coup en surclassant ses concurrents sur l’arrivée au sommet de l’Etna, ainsi que lors de sa victoire sur le Gran Sasso d’Italia.

Davide Cassani : « Tom Dumoulin reste favori »

Le sélectionneur italien Davide CassaniLe sélectionneur italien Davide Cassani | © Sirotti

« Jusqu'ici le meilleur est Simon Yates. Il fait la différence avec son changement de rythme. Il faudra voir son état de forme sur la troisième semaine » a détaillé Davide Cassani, ancien coureur de Ariostea ou de la Gewiss Bianchi pour OASport. « Esteban Chaves est aussi très fort, il est comme en 2016 où il avait terminé derrière Vincenzo Nibali. Domenico Pozzovivo peut aussi se battre pour le podium. Mais pour moi, Tom Dumoulin reste le favori car il peut reprendre beaucoup de temps sur le contre-la-montre de Roveroto (16ème étape). »

Il y en a d’autres qui auront perdu beaucoup durant cette première semaine sur le Giro. Christopher Froome (Team Sky) et Fabio Aru (UAE Emirates), distancés par les meilleurs dans les différentes ascensions, ont montré leurs limites. Le sélectionneur de l’équipe italienne a d’ailleurs évoqué leur cas. « Le retard est important, cela devient difficile pour eux. Mais on ne sait jamais. Ils n'auront pas grand chose à perdre mais ils devront inventer quelque chose. Cela pourrait rendre le Giro plus beau. Aru n'est pas aussi brillant que dans les dix premiers jours du Tour de France 2017. »

La 10ème pour les baroudeurs

Profil 10ème étape GiroProfil 10ème étape Giro | © Giro

Après un jour de repos bien mérité, les coureurs vont reprendre la route entre Penne et Gualdo Tadino. Et il ne faudra pas être trop émoussé pour la reprise car la plus longue étape sera au programme de cette journée de mardi. Les sprinteurs et les leaders ont toujours joué la victoire d’étape sur les neuf premiers jours de course et il pourrait en être tout autrement à Gualdo Tadino. Les baroudeurs pourraient se jouer la gagne si les équipes de sprinteurs leur laissent l’opportunité. Ils auront en tout cas une belle rampe de lancement pour s’extirper du peloton avec le Fonte Della Creta. Ce col classé en deuxième catégorie et placé à seulement 9 kilomètres du départ à Penne, favorisera les attaquants durant la première heure. -Léo Labica

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19