FLASHS

Pros

La gazette du Giro

Publié le 19/05/2018 12:40

Après une journée tranquille qui a vu Elia Viviani s’imposer devant Sam Bennett, le peloton du Giro retrouve la montagne ce samedi avec l’arrivée au sommet sur le Monte Zoncolan. Les lignes pourraient bouger

profil 14ème étape Giroprofil 14ème étape Giro | © Giro 

On avait quitté la grosse montagne depuis la 9ème étape à Gran Sasso d’Italia. Elle est de retour ce samedi, sur la 14ème étape entre San Vito al Tagliamento et le Monte Zoncolan. Avec cinq côtes répertoriées sur les 186 kilomètres de course, les hostilités entre favoris va pouvoir faire rage. Les Pinot (Groupama FDJ), Froome (Team Sky), Pozzovivo (Bahrain Merida) ou autre Aru (UAE Team Emirates) devraient attendre l’ascension finale pour se mettre en évidence. 

Une montée finale attendu par beaucoup

Montée mythique du Giro et présente sur chaque édition de la grande boucle italienne, le Monte Zoncolan offre toujours son lot de spectacle. Avec ses passages à plus de 22%, il ne faudra pas être trop émoussé pour garder les roues des plus aériens. « Quand je pense au Zoncolan, l'idée de mythe me vient à l'esprit a expliqué Fabio Aru avant de prendre la route sur cette 14ème étape. C'est une montée légendaire et celui qui s’impose gagne une place de héros du Giro. Cette idée me donne une motivation supplémentaire pour essayer de réaliser une bonne performance. Ce sera un test important pour tous les prétendants au général, sur cette montée raide, vous ne pouvez pas vous cacher. »

Froome se sent « de mieux en mieux » 

Chris Froome sur le Tour des AlpesChris Froome sur le Tour des Alpes | © Sirotti

Même son de cloche du côté de Chris Froome. En difficulté sur les différentes étapes de montagne jusque là, le Britannique aura a coeur de se reprendre dans les difficiles pourcentages de Zoncolan. « C'est une étape décisive. On espère voir des gros écarts, dans un sens ou dans l'autre. On verra ce qu'il va se passer. ce sera une grande bagarre pour le classement général, cela va sans dire. Mais ce sera intéressant de voir quelle équipe va imprimer le rythme et de voir qui va faire quoi. Bien sûr j'espère faire mieux que ce que j'ai fait jusqu'à présent. Je me sens de mieux en mieux. Les blessures ont moins d'impact, donc on verra. » -Léo Labica