FLASHS

Pros

L'actu du 28 janvier

Publié le 28/01/2014 10:07

Elisez le Vélo Pro 2014, Kittel veut faire le Giro, Pauriol annonce sa retraite, Nibali préfère Tirreno à Paris-Nice, Alonso propose 3,3 millions à Sagan.

Le Vélo Pro 2014Le Vélo Pro 2014 | © Vélo101Vélo Pro 2014. L'élection du Vélo Pro 2014 est désormais ouverte ! Pour le premier des neuf matches du premier tour, il vous faudra choisir entre le Specialized S-Works Venge des Omega Pharma-Quick Step et le Giant Propel Advanced SL des Giant-Shimano. Pour la troisième année consécutive, les hommes de Patrick Lefevere font confiance à Specialized. C'est sur ce modèle que Mark Cavendish espère amasser le plus de succès possible cette année. Sur sa route, il trouvera le modèle du fabricant taïwanais que Marcel Kittel et John Degenkolb tenteront d'installer au sommet. Demain, retrouvez ici même le résultat de ce vote. Rappelez-vous que le modèle que vous n'aurez pas retenu aura encore une chance d'atteindre le deuxième tour. Nous repêcherons le vélo qui a obtenu le plus grand nombre de voix parmi les neuf éliminés. 

Marcel Kittel. Le Giant Propel Advanced SL de Marcel Kittel (Giant-Shimano) pourrait justement se retrouver sur le Tour d'Italie en 2014. Le sprinteur allemand n'a encore jamais participé à la course rose mais aimerait rentrer dans le cercle fermé des vainqueurs d'étape sur les trois Grands Tours. Pour le moment, il a levé le bras sur la Vuelta en 2011 et à quatre reprises sur le Tour en 2013. "Bien sûr, c'est un rêve pour un sprinteur de gagner le plus d'étapes possible sur un Grand Tour. J'aimerai participer au Giro, a expliqué le premier Maillot Jaune du Tour 2013. J'en discuterai au cours des prochaines semaines avec mon équipe. Nous verrons si cette course doit être à mon programme cette année." La saison 2014 a d'ailleurs bien commencé pour Marcel Kittel, lauréat du People's Choice Classic.

Rémi Pauriol. La saison commencera dimanche en France avec le GP La Marseillaise et l'avenir de certains membres de l'équipe Sojasun n'était pas encore éclairci. C'était notamment le cas de Rémi Pauriol. Sans piste concrète pour la saison 2014, le coureur passé par le Crédit Agricole, Cofidis, et FDJ, a annoncé sa retraite au journal La Provence. "J'ai eu espoir d'intégrer une nouvelle équipe jusqu'au bout, mais il fallait se rendre à l'évidence : à une semaine de la reprise de la saison en France, je n'avais pas d'opportunités franchement intéressantes a expliqué le natif d'Aix-en-Provence au quotidien. J'ai bien pris le temps de ma réflexion durant cet automne et cet hiver. Ma décision est prise. Mais je n'ai pas de regrets." Rémi Pauriol a déjà trouvé sa reconversion. Il gérera l'exploitation viticole familiale.

Vincenzo Nibali sur le podiumVincenzo Nibali sur le podium | © SirottiVincenzo Nibali. Il semblait acquis que Vincenzo Nibali (Astana) participerait à Paris-Nice, dans le but de se familiariser avec les routes françaises qu'il espère fréquenter en jaune au mois de juillet. Finalement, il n'est pas certain de voir l'Italien sur la course au soleil. "Alexandre Vinokourov veut que je fasse Paris-Nice, a confié le vainqueur du Giro 2013 à la Gazzetta dello Sport à son retour d'Argentine. Personnellement, je préférerai faire Tirreno-Adriatico." Il faut dire que la course des deux mers tient une place particulière dans le cœur du Requin. Il a remporté les deux dernières éditions, mais avait surtout infligé à Chris Froome sa seule défaite de l'année sur une course par étapes en 2013. Tout un symbole quand on sait que les deux hommes seront selon toute vraisemblance les deux favoris du 101ème Tour de France.

Peter Sagan. Il s'agira du grand feuilleton du marché des transferts 2014 : où atterrira Peter Sagan (Cannondale) à l'issue de la saison ? Le contrat du Slovaque avec la formation italienne prendra fin le 31 décembre et les courtisans sont déjà nombreux pour l'attirer. Parmi ceux-là, Fernando Alonso serait (et c'est le cas de le dire) en pôle position. Le pilote de F1 va monter sa structure pour l'année 2015 et souhaiterait faire du Maillot Vert des Tours 2012 et 2013 son leader. L'Espagnol aurait mis les moyens pour l'attirer dans ses filets. Selon Tuttobiciweb, il aurait proposé 3,3 millions d'euros par an pour les saisons 2015 et 2016. Cette information confirme que le projet se structure. Paolo Bettini avait déjà quitté ses fonctions de sélectionneur italien pour rejoindre le projet en fin d'année dernière.

INSTAGRAM

Oisans 2ème Semaine

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES