FLASHS

Pros

Le peloton masculin des réseaux sociaux

Publié le 15/05/2018 20:35

Alors que certains coureurs sont en stage pour préparer les échéances estivales, d'autres parcourent les routes italiennes à l'occasion du Giro. Que font Romain Bardet, Lilian Calmejane, Julian Alaphilippe et Quentin Jauregui ?

reseau sociauxreseau sociaux | © romain bardet

Romain Bardet en Sierra Nevada. De retour sur son engin de torture après un petit break, le grimpeur auvergnat est en stage en altitude en Sierra Nevada, avec sa formation AG2R La Mondiale. Petit temps d’adaptation requis avant de pouvoir travailler dur, il partage cette petite photo avec ses coéquipiers Pierre Latour, Axel Domont et Alexis Vuillermoz. La préparation pour le Tour est lancée…

reseaux sociauxreseaux sociaux | © lilian calmejane

Lilian Calmejane sur les Iles Canaries. Comme ses collègues, Lilian Calmejane (Direct Energie) est aussi en stage sur les Iles Canaries, avec sa copine. « Conditions et terrains de jeu idéaux pour se préparer pour l’été », affirme le coureur français en pleine préparation pour la prochaine Grande-Boucle. Après 5h15 de vélo le matin, place à la détente avec une « balade en bateau en amoureux pour voir les baleines et les dauphins » et un « petit plouf s’impose », car il fait chaud à Tenerife, près du volcan de Teide.

reseaux sociauxreseaux sociaux | © julian alaphilippe

Julian Alaphilippe en altitude. Le français de la Quick Step Floors est actuellement en stage en Sierra Nevada, comme Romain Bardet, avec son équipe. Entre du travail sur le vélo de contre-la-montre sur un stade d’athlétisme pour trouver un terrain plat et des longues sorties en montagne, Julian et ses coéquipiers en profitent pour aller faire une petite randonnée à pied dans les beaux paysages de Sierra Nevada.

reseaux sociauxreseaux sociaux | © quentin jauregui

Quentin Jauregui entre souffrance et grimace. Alors que certains sont en stage, d’autres parcourent les routes d’Italie à l’occasion du Giro d’Italia. La neuvième étape aura particulièrement marquée les organismes avec sa longue montée finale. « C’était comment l’arrivée de la 9ème étape à 2130m d’altitude après 6 heures de course ? », s’amuse le nordiste Quentin Jauregui.

Par Maëlle Grossetête

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19