FLASHS

Pros

Le Tour de Belgique fait dans le classique

Publié le 27/05/2014 11:45

Deux étapes plates, un chrono et deux étapes vallonnées : le Tour de Belgique s'annonce classique. Tony Martin souhaite faire la passe de trois.

Tony Martin en vainqueurTony Martin en vainqueur | © OPQS/Tim de WaeleCentre de toutes les attentions il y a encore moins de deux mois, la Belgique redevient cette semaine au cœur de l'attention des passionnés de cyclisme. Demain, le Tour de Belgique va proposer un condensé de ce que l'on trouve de mieux dans ce pays. Du plat, un chrono, et des étapes vallonnées. Autrement dit, pour espérer remporter cette édition, il faudra encore se montrer régulier et à l'aise sur tous les terrains. Une définition qui colle parfaitement à la peau de Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step). L'Allemand a remporté les deux dernières éditions grâce à des performances époustouflantes dans les contre-la-montre et sans jamais céder de terrain aux puncheurs une fois arrivé dans les Ardennes pour les dernières étapes. Le champion du monde du contre-la-montre est encore présent cette année pour faire la passe de trois.

Pourtant la concurrence s'annonce rude, car le Tour de Belgique est parvenu à réunir un plateau pour le moins intéressant. Outre l'Allemand, Tom Boonen et Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) feront leur retour à la compétition en Europe à cette occasion. Ajoutez à cela un sprinteur de classe mondiale comme André Greipel (Lotto-Belisol), victorieux sur la World Ports Classic ce week-end pour animer les sprints, un puncheur de talent comme Philippe Gilbert (BMC Racing Team) et un coureur complet de la trempe de Sylvain Chavanel (IAM Cycling) et vous réunissez une bonne partie des principaux protagonistes du dernier printemps. Au total, six équipes WorldTour ont fait le déplacement. Elles côtoieront sept équipes continentales pros et sept équipes continentales de demain à dimanche.

Du côté du parcours, le Tour de Belgique a fait dans le classique. Les deux premières étapes à Buggenhout puis à Knokke Heist ne devraient pas échapper aux sprinteurs qui pourront alors s'écarter pour le reste de la semaine. Le chrono de vendredi sera comme souvent l'un des grands moments de vérité. Tracé sur 16,7 kilomètres autour de Dixmude, il sacrera à coup sûr un spécialiste. L'étape de samedi autour des Lacs de l'Eau d'Heure et la triple ascension de la côte du Petit Poggio (700 mètres à 6%) ne sera qu'une mise en bouche à l'étape-reine. La dernière étape sera en effet du pain bénit pour les puncheurs avec les ascensions du mur de Huy du Thier Riga et du Mur d'Amay avant la dernière difficulté, Sart d'Avette (2 km à 5,5 %) à 17 kilomètres de l'arrivée.

Le parcours :

• 1ère étape (mercredi 28 mai) : Lochristi-Buggenhout (172,6 km)
• 2ème étape (jeudi 29 mai) : Lierde-Knokke Heist (170,4 km)
• 3ème étape (vendredi 30 mai) :Dixmude-Dixmude (16,7 km CLM)
• 4ème étape (samedi 31 mai) : Lacs de l'Eau d'Heure-Lacs de l'Eau d'Heure (184 km)
• 5ème étape (dimanche 1er juin) : Oreye-Oreye (178,7 km)

Les 10 derniers vainqueurs :

2013 : Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step)
2012 : Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step)
2011 : Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto)
2010 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2009 : Lars Boom (PBS, Rabobank)
2008 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2007 : Vladimir Gusev (RUS, Discovery Channel)
2006 : Maarten Tjallingii (PBS, Skil-Shimano)
2005 : Tom Boonen (BEL, Quick Step)
2004 : Sylvain Chavanel (FRA, Brioches La Boulangère)

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19