FLASHS

Pros

Michael Albasini sur son nuage

Publié le 03/05/2014 18:21

Tour de Romandie # 4. Et de trois ! Avec cette victoire à Fribourg devant Thomas Voeckler, Michael Albasini a remporté 75 % des étapes en ligne de cette édition !

Alexis Vuillermoz emmène une échappée royaleAlexis Vuillermoz emmène une échappée royale | © SirottiLe Tour de Romandie a beau avoir pris l'habitude de sacrer le vainqueur du Tour de France, cette 4ème étape prend des airs de petit Championnat du Monde. C'est un peloton encore abasourdi par la démonstration de force de Chris Froome (Team Sky) hier qui prend le départ de cette avant-dernière étape dessinée en circuit à Fribourg. Six tours de 29 kilomètres comprenant à chaque fois une bosse de 3ème catégorie sont au programme du jour. Pourtant, malgré le coup de force du Britannique, il ne faut pas perdre de vue que l'homme en jaune se nomme Simon Spilak (Team Katusha) qui tentera de résister coûte que coûte au vainqueur du Tour de France 2013. La lutte entre les deux hommes n'aura pas lieu aujourd'hui et ils attendent de s'affronter à distance demain sur les 18,5 kilomètres du dernier contre-la-montre.

Le parcours tel qu'il a été tracé peut laisser croire qu'une échappée réussisse son coup aujourd'hui. Et c'est un beau quintet qui s'extrait en début d'étape. Dans celui-ci, on retrouve trois Français : Jean-Marc Marino (Cannondale), Thomas Voeckler (Team Europcar) et Alexis Vuillermoz (Ag2r La Mondiale). Mais les tricolores se retrouvent avec du beau monde ! Déjà vainqueur de deux étapes cette semaine, le Suisse Michael Albasini (Orica-GreenEdge) se verrait bien réaliser le hat trick. Pour cela, il faudra aussi passer sur le corps de l'ancien porteur du maillot jaune sur le Tour de France, Jan Bakelants (Omega Pharma-Quick Step), dont le leader, Michal Kwiatkowski n'a pas pris le départ ce matin.

Des sprinteurs pratiquement mis hors course par le parcours, une échappée royale et un écart grimpant au-delà des six minutes. Tout est réuni pour que les fuyards se taillent la part du lion aujourd'hui. Signe supplémentaire que les Dieux du vélo sont définitivement du côté des audacieux aujourd'hui, une erreur d'aiguillage leur fait gagner 1'30". Si cette bourde est rattrapée par l'organisation qui neutralise la fugue pour l'équité sportive, elle montre que l'échappée ne peut qu'aller au bout aujourd'hui. Forts d'une belle expérience, les cinq hommes gèrent parfaitement leur avantage et possèdent encore 3 minutes d'avance au dernier passage sur la ligne. À l'avant pendant toute la journée, les cinq peuvent d'ores et déjà penser à la victoire d'étape, et ce même si le peloton se rapproche dangereusement.

Dans ce quintet, l'épouvantail se nomme Michael Albasini. Compte tenu de la forme du Suisse, ses quatre adversaires savent qu'ils doivent à tout prix le décrocher. Jean-Marc Marino et Alexis Vuillermoz n'ont pas les jambes et cèdent après l'accélération de Jan Bakelants dans le dernier raidard de 200 mètres à 15 % à 10 kilomètres de l'arrivée. Le double vainqueur d'étape sur ce Tour de Romandie se retrouve alors avec Bakelants, et Thomas Voeckler, deux coureurs réputés pour leur roublardise et pour le sens de la course. Mais Albasini possède plusieurs atouts : l'expérience, la confiance, mais aussi la force et une condition physique impressionnante.

Michael Albasini ajuste Thomas Voeckler au sprint pour s'offrir sa troisième victoire de la semaineMichael Albasini ajuste Thomas Voeckler au sprint pour s'offrir sa troisième victoire de la semaine | © SirottiPour réaliser son hat trick, le Suisse va alors mener de main de maître le final. L'écart tombé sous la minute après la dernière difficulté, ses deux compères sont dans l'obligation de collaborer jusqu'aux deux kilomètres. Ni Bakelants ni Voeckler ne passent un relais, mais ni l'un ni l'autre ne peuvent se défaire du coureur d'Orica-GreenEdge. L'attaque timide portée par le Belge sera aussitôt annihilée par l'homme fort de ce Tour de Romandie 2014. Aux 500 mètres, Albasini, sait qu'il a course gagnée. Thomas Voeckler lance le sprint aux 250 mètres, mais ne peut que s'incliner devant la suprématie de son adversaire du jour. Une chose est sûre, avec ce triplé au Tour de Romandie (sur quatre étapes en ligne, soit 75 % des victoires !), et avec un Adam Yates tout proche de remporter le Tour de Turquie, cette semaine est celle des Orica-GreenEdge !

Demain, la dernière étape sera disputée contre la montre autour de Neufchâtel (18,5 km)

Classement 4ème étape :

1. Michael Albasini (SUI, Orica-GreenEdge)
2. Thomas Voeckler (FRA, Team Europcar)
3. Jan Bakelants (BEL, Omega Pharma-Quick Step)
4. Davide Appollonio (ITA, Ag2r La Mondiale)
5. Anthony Roux (FRA, FDJ.fr)
6. Oscar Gatto (ITA, Cannondale)
7. Ramunas Navardauskas (LIT, Garmin-Sharp)
8. Luka Mezgec (SLO, Giant-Shimano)
9. Roberto Ferrari (ITA, Lampre-Merida)
10. Tony Hurel (FRA, Team Europcar)

Classement général :

1. Simon Spilak (SLO, Team Katusha) en 15h53'55"
2. Christopher Froome (GBR, Team Sky) à 1 sec.
3. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR, Lampre-Merida) à 1'02"
4. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 1'06"
5. Mathias Frank (SUI, IAM Cycling) à 1'10"
6. Beñat Intxausti (ESP, Movistar Team) à 1'13"
7. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 1'14"
8. Jesus Herrada (ESP, Movistar Team) à 1'40"
9. Jon Izaguirre (ESP, Movistar Team) à 1'48"
10. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) à 1'50"

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19