FLASHS

Pros

Paris Nice — Sam Benett devant Arnaud Démare

Publié le 15/03/2019 18:25

Sixième étape d'un Paris-Nice 2019 animé. Avant un week-end décisif pour la victoire finale, cette étape menait les coureurs de Peynier à Brignoles pour 176,5kms.

Mark Cavendish (GBR Dimension Data) ne verra donc pas Brignoles une seconde fois et avec la victoire qui lui allait si bien sur les routes du Tour de France 2009. Les Anglais qui se promènent sont à rechercher du côté de chez Sky ou plus directement chez Mitchelton-Scott où Simon Yates (Mitchelton-Scott) a déjoué tous les pronostics hier à Barbentane dans le mistral Provençal où le vent et les petites difficultés ont lacéré le classement général.

Paris nice1 © A.S.O. / Alex Broadway

Entre les rouleurs-puncheurs, hier, et les grimpeurs, demain, la 6ème étape de Paris-Nice fait honneur aux sprinteurs ce vendredi entre Peynier, à l'ombre d'Aix en Provence et du massif de la Sainte Baume et Brignoles, justement, au cœur de la Provence verte. 2 côtes de seconde et une de troisième catégorie sont au programme, dernières occasions pour les non-purs grimpeurs de porter le nouveau maillot à pois et d'essayer de prendre l'échappée matinale demain, histoire d'anticiper les joutes sur le Turini. Avant la vue sur la Riviera et les sommets enneigés des Alpes, les coureurs vont traverser les routes de Provence, température printanière mais le mistral a dégainé et fatalement la course va être animée et tous devront être vigilants pour être devant pour se disputer le sprint.

Les enjeux sont importants et l'échappée matinale a assez peu de chances d'aller au bout. Malgré tout, ils sont 3 à se lancer dans l’aventure : Alex Kirsch (Trek), Laurent Pichon (Arkea-Samsic) et Mauro Finetto (Delko Marseille).  Ils sont repris après 125 km en tête de course, au kilomètre 128. A 50 kilomètres de l'arrivée, les cassures vont s'opérer avec le vent de trois quarts dos et c'est le vainqueur des 2 premières étapes Dylan Groenewegen (Ned Jumbo-Visma) qui en fait les frais.  André Greipel (ALL Arkéa-Samsic), Dan Mac Lay (Ang EF Education First) sont aussi parmi les lâchés du jour.

Paris nice2 © ASO

Le sprint intermédiaire du col de la Bigue (km 146.5) est remporté par Luis Léon Sanchez (Astana) qui empoche 3 secondes au passage. A 20 kilomètres de l'arrivée, le peloton réduit aux principaux favoris et leurs équipiers est emmené par les Mitchelton-Scott qui protègent leur leader au général, Jack Haig, 8ème à 1'19". La dernière difficulté du jour, la côte de Sainte Philomène, à 18 km de l'arrivée, ne change pas la donne, les sprinteurs ont tous passé cette bosse à 3/4% de moyenne.

Le final se fait vent de face ce qui limite les initiatives. A 4 kilomètres de l'arrivée, le dernier sprint intermédiaire crée deux événements, 3 secondes prises par M Kiatkowski, et 2 pour Luis Léon Sanchez et une chute à l'arrière qui met à terre Christophe Laporte (Cofidis), pourtant très motivé sur ses terres, et Caleb Ewan (Aus Lotto-Soudal).

Paris nice3 © ASO

L'équipe Groupama-FDJ prend ses responsabilités et emmène le paquet. Le sprint est lancé par Arnaud Demare, toujours à la recherche de sa première victoire. L'Irlandais sam Bennett est le plus malin, il reste sur le bord des barrières et vient déborder Arnaud Demare sans coup férir, le champion d'Europe Mattéo Trentin complète le podium.

Ajouter les 10 premiers de l'étape https://www.procyclingstats.com/race/paris-nice/2019/stage-6 et ceux du général :

Classement paris-nice

 

Sport 101 Facebook V4

KTM