FLASHS

Pros

Paris Nice - Simon Yates indomptable

Publié le 14/03/2019 17:30

C’était l’heure de briller pour les rouleurs et à la surprise générale c’est le grimpeur Simon Yates (Michelton-Scott) qui gagne ! Le Britannique a bouclé les 25,5km en 30min26sec (50,3km/h).

Accumuler le maximum d’avance ou concéder le moins de temps possible. C’était tout l’enjeu de cette cinquième étape.

Après une journée d’hier accidentée et la victoire du Danois Magnus Cort Nielsen, aujourd’hui était l’étape de transition de Paris-Nice, au programme, un contre-la-montre individuel de longueur inhabituelle sur Paris-Nice avec 25,5km. Cette étape a exploré les environs de Barbentane (commune au sud-ouest d'Avignon), sur les routes d'un petit massif appelé La Montagnette. À noter que ce contre-la-montre ressemblait beaucoup à celui prévu sur le Tour de France 2019, autour de Pau. Fait pour les spécialistes, le tracé présentait néanmoins une petite aspérité à mi-parcours. L’ascension vers l’Abbaye Saint-Michel-de-Frigolet est longue de 2,5km à 3,3%, lieu du point intermédiaire au km 15.5. Mais son final, avec deux jolies épingles, comprend une pente plus sévère avoisinant les 6% sur les 600 derniers mètres. Pas de quoi perturber les purs rouleurs, quoique, cette étape a livré un verdict inattendu. Au niveau des conditions météorologiques, elles étaient idéales aux premiers départs : 14°C, ciel ensoleillé, pas de pluie et un vent avoisinant les 24km/h mais ce dernier a tourné et augmenté vers 15h20 soufflant à plus de 40km/h en étant de côté sur la première partie et favorable dans le final.

Profil et tracé de l'étape 5Profil et tracé de l'étape 5 | © Paris-Nice

Les écarts étaient minimes avant ce contre-la-montre puisque Michal Kwiatkowski (Sky) ne possédait que 5 sec d’avance sur Luis Leon Sanchez (Astana) et 10 sec sur Philippe Gilbert (Deceuninck-QuickStep). Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), meilleur Tricolore au général avant ce dernier est sixième à 15“ du maillot jaune. Nul doute que ce contre-la-montre allait permettre aux spécialistes de tirer leur épingle du jeu et qu’il aurait une grande importance pour les ambitions de chacun au classement général.

Comme chaque contre-la-montre dans une course à étape, la start list se fait dans l’ordre inverse du classement général. Le Belge Julien Vermote (Dimension Data) fut donc le premier des 149 coureurs à s’élancer et ce à 13h18. Michal Kwiatkowski (Sky) ferma la marche avec un départ à 15h58.

Point intermédiaire à l'Abbaye Saint-Michel-de-FrigoletPoint intermédiaire à l'Abbaye Saint-Michel-de-Frigolet | © Paris-Nice

32’38“ (46,9km/h), c’est le temps de référence établi par Julien Vermote. C’est donc un CLM rapide où le vainqueur passera sûrement la barre des 50km/h. Premier à descendre sous les 31 minutes en réalisant un temps de 30'53“, le Néo-Zélandais, Tom Scully (EF Education First) a longtemps été installé en tête. L’ancien vainqueur de Paris-Nice, Marc Soler (Movistar), relégué à plus de 2 min du général a perdu toutes ses chances de victoire lors des 2 premières étapes mais signe tout de même un beau chrono à 3 sec du Néo-Zélandais, là où l’an passé il prenait la seconde place derrière un certain Wout Poels (Sky). 

Après une heure d’attente sur son siège de leader, Tom Scully (EF Education First) est battu de 27 sec par un Simon Yates (Michelton-Scott) très costaud qui frappe un grand coup en réalisant les 25,5km en 30'26“ à plus de 50,3km/h, ce fut donc le premier à passer les 50km/h. L’équipe Education First fait un tir groupé en plaçant 4 coureurs dans le top 8 dont 3 hommes dans le même temps en 30’41“. Le leader du classement général au départ de cette 5ème étape et compté parmi les favoris à la victoire d’étape, Michal Kwiatkowski (Sky) passe finalement la ligne avec 11 sec de retard sur le Britannique, Simon Yates (Michelton-Scott) qui remporte ce contre-la-montre. Egan Bernal (Team Sky) s’est révélé dans l’exercice en prenant la 6ème place et fait une bonne opération au général. Il devient le dauphin de son coéquipier Michal Kwiatkowski, qui reste en jaune à trois jours de l’arrivée. Luis Leon Sanchez (Astana), rétrograde d’une place et est maintenant 3ème.  

Le vainqueur de cette 5ème étape en action : Simon YatesLe vainqueur de cette 5ème étape en action : Simon Yates | © Paris-Nice

C’est de nouveau un parcours accidenté qui attend les coureurs demain au départ de Peynier et qui les amènera à Brignoles après 176,5km.


Classement étape 5 :

  1. Simon Yates (Michelton-Scott) en 30’26“ (50,3km/h)
  2. Nils Politt (Katusha Alpecin) à 7“
  3. Michal Kwiatkowski (Team Sky) à 11“
  4. Tejay Van Garderen (EF Education First) à 15“
  5. Daniel Felipe Martinez (EF Education First) à mt“
  6. Egan Bernal (Team Sky) à mt“
  7. Lawson Craddock (EF Education First) à mt“
  8. Tom Scully (EF Education First) à 27“
  9. Marc Soler (Movistar) à 30“
  10. Luis León Sanchez (Astana) à mt“ 

Classement général :

  1. Michal Kwiatkowski (Team Sky) en 17h23’00“
  2. Egan Bernal (Team Sky) à 19“
  3. Luis Leon Sanchez (Astana) à 28“
  4. Wilco Kelderman (Sunweb) à 1’01“
  5. Bob Jungels (Deceuninck-QuickStep) à mt“
  6. Nairo Quintana (Movistar) à 1’05“
  7. Felix Grossschartner (Bor hansgrohe) à 1’09“
  8. Jack Haig (Michelton-Scott) à 1’19“
  9. Rudy Molard (Groupama-FDJ) à 1’22“
  10. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) à 1’25“

KTM

Sport 101 Facebook V4