FLASHS

Pros

Paris-Nice — Bouhanni à l'adrénaline

Publié le 09/03/2014 17:37

Paris-Nice # 1. Handicapé par une chute à mi-course et un genou endolori, Nacer Bouhanni trouve la force et le courage de sprinter pour la gagne à Mantes-la-Jolie.

Christophe Laborie échappéChristophe Laborie échappé | © Laurent BarréC'est une édition pas comme les autres qui s'ouvre aujourd'hui sur Paris-Nice. Il suffit pour s'en convaincre d'observer la nature de la première étape dominicale, une course en ligne de 162,5 kilomètres autour de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Pas d'exercice chronométré, donc, même si la calculette devrait être fort utile jusqu'à Nice pour départager les nombreux candidats au maillot jaune : grimpeurs, puncheurs, baroudeurs, simples opportunistes... et sprinteurs pour commencer. Ce sont peut-être bien quelques petites secondes qui sépareront dimanche prochain le lauréat de son dauphin. Il faudra être dans tous les bons coups pendant une semaine, ce que vont s'attacher à faire dès aujourd'hui quelques favoris en grappillant une seconde ici et là.

A la faveur des bonifications mises en jeu sur la route de Paris-Nice, deux d'entre eux ont déjà fait un pas en avant puisque Geraint Thomas, désigné leader du Team Sky au pied levé, et Sylvain Chavanel (IAM Cycling), déterminé à poursuivre sa belle histoire avec la Course au Soleil, se dotent chacun d'une seconde de bonus. Anecdotique ? Allez savoir. Ce qui est sûr c'est que ces deux-là sont venus pour jouer la gagne et qu'ils n'ont pas perdu un instant pour afficher leurs ambitions.

Ce ne sont malheureusement plus quelques secondes qui pénalisent en revanche certains outsiders bloqués par une chute à 25 kilomètres de l'arrivée. Alors que le gros du peloton poursuit sa route, une cinquantaine de coureurs se retrouve sanctionnée. Parmi eux Bardet, Gerrans, Sepulveda, Voeckler et les frères Schleck vont débourser 1'09" (un peu plus encore pour Andy Schleck, qui lâche 1'50") et perdre dès la première journée de course une partie de leurs illusions. Au moins restent-ils toujours en course, ce qui n'est déjà plus le cas de Tejay Van Garderen (BMC Racing Team), vidé par une diarrhée et contraint de se retirer avant la mi-course.

Sur les bords de Seine, ce sont malgré tout les coureurs français qui auront pris le meilleur départ dans ce Paris-Nice tracé pour les ambitieux. Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement) a saisi le message. Il est le premier attaquant du jour mais ne reçoit pas de soutien et s'en va réaliser une partie de l'étape seul en tête. L'objectif de l'Auvergnat est avant tout d'aller chercher le maillot à pois, une distinction qui viendra récompenser les efforts fournis à l'avant, avec la bénédiction d'un peloton qui lui autorisera jusqu'à 10'40" d'avance. Le maillot de meilleur grimpeur assuré, Christophe Laborie peut réintégrer le peloton à 50 kilomètres de l'arrivée.

Nacer Bouhanni victorieux à l'entame de Paris-NiceNacer Bouhanni victorieux à l'entame de Paris-Nice | © Laurent BarréIl n'y aura dès lors plus aucun opposant à une arrivée massive. Un rush auquel s'apprête à prendre part Nacer Bouhanni (FDJ.fr), le genou gauche ensanglanté. Le Vosgien n'a pas échappé aux nombreuses chutes qui ont marqué cette première étape. En dépit de ses va-et-vient à la voiture médicale dans la seconde moitié de la course, il choisit de défendre ses chances lorsque le sprint se prépare. L'adrénaline calme momentanément la douleur qui le tenaille. Remotivé, celui qui avait déjà remporté le premier sprint de Paris-Nice l'an dernier à Nemours se fait une place à l'avant dans le dernier kilomètre. Le sprint lancé, il remonte Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step) flanqué de John Degenkolb (Giant-Shimano) pour s'adjuger l'étape et revêtir le premier maillot jaune. Celui qu'il avait abandonné l'an passé... sur une chute.

Demain lundi, la deuxième étape sera à nouveau favorable aux sprinteurs entre Rambouillet et Saint-Georges-sur-Baulche (205 km).

Classement 1ère étape :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) les 162,5 km en 3h53'11" (41,8 km/h)
2. John Degenkolb (ALL, Giant-Shimano) m.t.
3. Gianni Meersman (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
4. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
5. Tyler Farrar (USA, Garmin-Sharp) m.t.
6. Bryan Coquard (FRA, Team Europcar) m.t.
7. Luca Wackermann (ITA, Lampre-Merida) m.t.
8. Fabio Felline (ITA, Trek Factory Racing) m.t.
9. Fabio Sabatini (ITA, Cannondale) m.t.
10. Francesco Gavazzi (ITA, Astana) m.t.

Classement général :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) en 3h53'01"
2. Gianni Meersman (BEL, Omega Pharma-Quick Step) à 1 sec.
3. John Degenkolb (ALL, Giant-Shimano) à 4 sec.
4. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) à 8 sec.
5. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 9 sec.
6. Sylvain Chavanel (FRA, IAM Cycling) m.t.
7. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) à 10 sec.
8. Tyler Farrar (USA, Garmin-Sharp) m.t.
9. Bryan Coquard (FRA, Team Europcar) m.t.
10. Luca Wackermann (ITA, Lampre-Merida) m.t.

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19