FLASHS

Pros

Paris-Nice — Dylan Groenewegen s'impose d'un fil

Publié le 10/03/2019 15:18

Il fallait être costaud sur cette première étape de Paris-Nice, avec de nombreuses bordures. Au terme d'un sprint en comité réduit le Néerlandais D.Groenewegen (Jumbo Visma) s'impose devant C.Ewan et F.Jakoben.

En ce dimanche la 77ème édition de Paris-Nice s’est élancée de Saint-Germain-en-Laye. Une course de référence, parfois signe de véritable lancement de la saison. Classée en World Tour, le plateau au départ est très relévé. Chez les Français nous retrouvons Romain Bardet et Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Lilian Calmejane (Direct Energie), Warren Barguil (Arkéa Samsic), Arnaud Démare et Rudy Molard (Groupama-FDJ), Christophe Laporte (Cofidis), Arthur Vichot et Bryan Coquard (Vitel Concept B&B Hôtels). Le vainqueur sortant Marc Soler (Movistar) est également présent, il est accompagné notamment de Nairo Quintana. Simon Yates (Mitchelton Scott), Lopez et les frères Izaguirre (Astana), Pozzovivo (Bahrain Merida), Egan Bernal, Ivan Sosa ou encore Michal Kwiatkowski chez la Sky, et Sergio Henao (UAE Emirates) sont également de la partie. Côté parcours, les quatre premières étapes sont au profil relativement plat mais attention aux bordures et aux chutes, qui peuvent être décisives pour le classement général. Jeudi un contre-la-montre de 25,5 kilomètres aura lieu à Barbentane avant de finir par trois étapes de montagne dans le sud de la France. 

Echappée Paris Nice étape 1L'échappée Paris Nice étape 1 | © Paris-Nice

Pour cette première journée c’est 138,5 kilomètres qui sont à parcourir. Pas de difficulté majeure avec seulement deux côtes de moins de 3 kilomètres répertoriées. Mais le vent est venu se mêler à la bagarre, et ça a été du sport. Dès le départ trois coureurs Français ont pris les devants avec Damien Gaudin (Direct Energie) qui est un habitué des longs raids, Romain Combaud (Delko Marseille Provence) et Amael Moinard (Arkéa Samsic). Le peloton n’aura pas laissé trop d’avance aux fuyards. On sent la tension, la nervosité, la guerre aux placements avant de tourner et de prendre le vent ¾ dans le dos. Le mieux pour les bordures… A la fin de longues minutes de souffrance pour les coureurs, le peloton est scindé en trois groupes. Le trio de tête sera repris à ce moment, ce qui permet aux échappées d’intégrer le groupe de tête. 

Le vent fait des dégâtsLe vent fait des dégâts | © Paris Nice

Au sommet de la côte de Beule Damien Gaudin (Direct Energie) fait l’effort pour aller chercher les points. Il marque également des points pour la course à la participation au Tour de France, 2 places pour 3 équipes. Dans les 15 derniers kilomètres la formation Sky met un coup d’accélération avec Bernal, Rowe et Kwiatkowski, et le groupe de tête continue de perdre des éléments. De nombreux coureurs, y compris des favoris ont limité les dégâts en réintégrant le premier groupe dans le final. A 2 kilomètres de la ligne le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck Quick Step) profite d’un moment de flottement pour tenter de partir en solitaire. Après cette dure journée, il n’y a plus de train de sprinteurs mais la Jumbo-Visma fait l’effort à trois coureurs pour revenir sur P.Gilbert. 

Groenewegen remporte la première étapeGroenewegen remporte la première étape | © Paris-Nice

Au terme d’un sprint en petit comité le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) s’impose d’un fil devant l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal). Son compatriote Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step) complète le podium. Il prend par la même occasion le maillot jaune de leader. Le vainqueur sortant Marc Soler (Movistar) s'est fait piéger par le vent et a perdu du temps précieux, tout comme Miguel Angel Lopez (Astana). Grâce au jeu des bonifications, Kwiatkowski, Bernal ou encore Molard ont quelques petites secondes d'avance pour le classement général. Demain 163,5 kilomètres seront au programme entre Les Bréviaires et Bellegarde. 

Classement 1ère étape : 

  1. Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) en 3h17’35’’
  2. Caleb Ewan (Lotto Soudal) mt 
  3. Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step) mt 
  4. Sam Bennett (Bora Hansgrohe) mt 
  5. John Degenkolb (Trek Segafredo) mt 
  6. Florian Sénéchal (Deceuninck Quick Step) mt
  7. Arnaud Démare (Groupama FDJ) à 1’’
  8. Sonny Colbrelli (Bahrain Merida) à 1’’
  9. Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hôtels) à 1’’
  10. Anthony Turgis (Direct Energie) à 1’’ 

Classement général provisoire : 

  1. Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) en 3h17'25'' 
  2. Caleb Ewan (Lotto Soudal) à 4''
  3. Luis Léon Sanchez (Astana) à 5''
  4. Michal Kwiatkowski (Sky) à 5''
  5. Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step) à 6''
  6. Egan Bernal (Sky) à 9''
  7. Rudy Molard (Groupama FDJ) à 9''
  8. Sam Bennett (Bora Hansgrohe) à 10''
  9. John Degenkolb (Trek Segafredo) à 10''
  10. Mattéo Trentin (Mitchelton Scott) à 10''

Par Maëlle Grossetête 

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES