FLASHS

Pros

Paris-Nice — Il va falloir prendre des risques

Publié le 07/03/2014 10:34

Le tracé déstabilisant de Paris-Nice sur des terrains escarpés mais jamais décisifs favorisera les coureurs offensifs et audacieux. Un homme fort, très fort, néanmoins.

Que la Provence est belle !Que la Provence est belle ! | © SirottiLa Promenade des Anglais qui embrasse la baie des Anges abrite un maillot jaune dans l'attente de son possesseur. Une étoffe de lumière taillée pour de solides épaules. Quant à savoir lesquelles, c'est la question soulevée par un tracé volontairement déstabilisant. Les contre-la-montre installés sur Paris-Nice depuis 1956 figeaient trop la course : ils ont été abolis. Les arrivées au sommet (ces dernières années la Montagne de Lure, le col d'Eze, la Croix Neuve ou encore le Mont Ventoux jusqu'au Mont Serein) étaient trop convenues : elles ont été supprimées. Restent alors huit étapes en ligne musclées de Mantes-la-Jolie à Nice, et des possibilités d'ouverture quasi quotidiennes.

Passé les trois premières étapes promises aux sprinteurs (gare au vent toutefois), la chasse aux secondes s'ouvrira sur des terrains escarpés et accidentés qui permettront de faire la différence sans jamais donner un avantage décisif à qui que ce soit. A chaque jour son lot d'incertitude. Ce sera le Mont Brouilly (3 km à 8,4 %) mercredi, à 14,5 kilomètres de l'arrivée à Belleville. Ce seront les monts du Lyonnais jeudi et le franchissement de la côte de Sainte-Catherine (12,5 km à 2,8 %) à 12,5 kilomètres de Rive-de-Gier. Ce sera l'arrivée à Fayence (1,5 km à 8,6 %) vendredi au mur de Tourrettes. Ce sera la montée vers Sophia Antipolis samedi. Et enfin l'étape finale jusqu'à l'ascension du col d'Eze (4,3 km à 6,7 %), dernier obstacle avant de plonger sur Nice.

Oui, ce maillot jaune qui attend à manches ouvertes le prochain lauréat de Paris-Nice sur le rivage méditerranéen sera symbole d'audace, d'ambition et de robustesse. Il incarnera également vigilance et collectif. A ce titre donc, le nombre de ses prétendants est pléthorique. Les plus légitimes demeurent Carlos Betancur (Ag2r La Mondiale), Rui Costa (Lampre-Merida), Simon Gerrans (Orica-GreenEdge), Vincenzo Nibali (Astana), Richie Porte (Team Sky) et Tejay Van Garderen (BMC Racing Team).

Mais parce que ce type de course devrait convenir à la perfection aux Français (vous êtes 70 % à le penser selon notre sondage en cours), il faudra plus que jamais tenir compte de Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), Sylvain Chavanel (IAM Cycling), Jérome Coppel (Cofidis), John Gadret (Movistar Team), Tony Gallopin (Lotto-Belisol), Arthur Vichot (FDJ.fr) et Thomas Voeckler (Team Europcar). Sans oublier Rafal Majka (Tinkoff-Saxo), Eduardo Sepulveda (Bretagne-Séché Environnement), Simon Spilak (Team Katusha), Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick Step) et les frères Frank et Andy Schleck (Trek Factory Racing).

D'ici Nice, les premiers à rêver de jaune dimanche dans les Yvelines seront sprinteurs. Les trois premières étapes devraient mettre aux prises nos joyaux tricolores Nacer Bouhanni (FDJ.fr), Bryan Coquard (Team Europcar), Romain Feillu (Bretagne-Séché Environnement) et Adrien Petit (Cofidis) avec quelques pépites de la spécialité : John Degenkolb (Giant-Shimano), Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step), Alexander Kristoff (Team Katusha), Tyler Farrar (Garmin-Sharp), Edvald Boasson-Hagen (Team Sky), Thor Hushovd (BMC Racing Team), Fabio Felline (Trek Factory Racing), Francesco Gavazzi (Astana) et Jens Keukeleire (Orica-GreenEdge).

Le parcours de Paris-Nice 2014 :

• 1ère étape (dimanche 9 mars) : Mantes-la-Jolie-Mantes-la-Jolie (162,5 km)
• 2ème étape (lundi 10 mars) : Rambouillet-Saint-Georges-sur-Baulche (205 km)
• 3ème étape (mardi 11 mars) : Toucy-Nevers Magny-Cours (180 km)
• 4ème étape (mercredi 12 mars) : Nevers-Belleville (201,5 km)
• 5ème étape (jeudi 13 mars) : Crêches-sur-Saône-Rive-de-Gier (152,5 km)
• 6ème étape (vendredi 14 mars) : Saint-Saturnin-lès-Avignon-Fayence (221,5 km)
• 7ème étape (samedi 15 mars) : Mougins-Biot Sofia Antipolis (195,5 km)
• 8ème étape (dimanche 16 mars) : Nice-Nice (128 km)

Les 10 derniers vainqueurs de Paris-Nice :

2013 : Richie Porte (AUS, Team Sky)
2012 : Bradley Wiggins (GBR, Team Sky)
2011 : Tony Martin (ALL, HTC-Highroad)
2010 : Alberto Contador (ESP, Astana)
2009 : Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne)
2008 : Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner)
2007 : Alberto Contador (ESP, Discovery Channel)
2006 : Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems)
2005 : Bobby Julich (USA, Team CSC)
2004 : Jörg Jaksche (ALL, Team CSC)

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19