FLASHS

Pros

Paris-Nice — Un Paris-Nice hors des sentiers battus

Publié le 04/03/2016 14:11

Avec des chemins calcaires, le Mont Brouilly, et la Madone d'Utelle, Paris-Nice propose un parcours loin d'être traditionnel susceptible de convenir à divers profils.

Et voilà Paris-Nice !Et voilà Paris-Nice ! | © ASO/G.DemouveauxC'est un virage à 180 degrés qu'a pris Paris-Nice en comparaison de sa précédente édition. Là où ASO avait voulu renouer avec les grands classiques de la course au soleil l'an dernier, c'est un parcours presque intégralement nouveau et novateur qu'ils ont conçu cette année. Un seul but affiché : celui de donner des airs de classiques à cette épreuve par étapes de référence qui célébrera jusqu'à dimanche prochain sa 74ème édition. Plutôt que d'offrir un parcours linéaire entre les Yvelines et la Promenade des Anglais par son traditionnel col d'Eze, les organisateurs ont choisi les chemins de traverse en rendant visite à des sites inédits.

Chemins de traverse ? L'expression prendra tout son sens dès la 1ère étape avec l'emprunt de trois chemins calcaires en direction de Vendôme (Loir-et-Cher). Le dernier long de 500 mètres ne sera situé qu'à 3500 mètres de la ligne. De quoi largement modifier la première hiérarchie dégagée par le prologue de Conflans-Sainte-Honorine. Deux jours plus tard, au lendemain d'une étape de 213 kilomètres, la première arrivée destinée aux puncheurs attendra le peloton au Mont Brouilly (3 km à 7,7 %) sur un parcours en dents de scie. Mais comme souvent la décision ne sera pas faite avant la fin de la semaine.

En chemin vers Salon-de-Provence, Paris-Nice ira titiller le Mont Ventoux jusqu'au Chalet Reynard (9,5 km à 9,3 %), mais son rôle devra être réduit du fait des 126 kilomètres le séparant de la ligne d'arrivée. Finalement les favoris pourraient se réserver pour la grande nouveauté de cette édition : la montée vers la Madone d'Utelle. Le faible pourcentage moyen (5,7 % sur 15,3 kilomètres) avec un seul vrai passage difficile à 6 kilomètres de l'arrivée laisse cependant la porte ouverte à des profils éloignés du pur grimpeur. Il restera alors la traditionnelle étape autour de Nice par les côtes de Duranus (3,9 km à 4,3 %), de Levens (5,3 km à 3,1 %), de Châteauneuf (5,4 km à 4,4 %), le col de Calaison (6,3 km à 4,4 %), la côte de Peille (6,6 km à 6,8 %) et le col d'Eze (7,7 km à 5,7 %) pour fixer définitivement le classement général.

Le parcours atypique ne laissera que deux occasions de victoire aux sprinteurs. Autant dire que tout le monde n'y trouvera pas nécessairement son compte puisque de grands noms du sprint sont annoncés : Marcel Kittel (Etixx-Quick Step), Alexander Kristoff (Team Katusha), André Greipel (Lotto-FixAll), Michael Matthews (Orica-GreenEdge), Nacer Bouhanni (Cofidis) et Arnaud Démare (FDJ) !

Michal Kwiatkowski, Richie Porte, Simon Spilak : le podium de Paris-NiceMichal Kwiatkowski, Richie Porte, Simon Spilak : le podium de Paris-Nice | © ASO/G.DemouveauxLe classement général s'annonce quant à lui très ouvert et divers profils pourraient y briller. Sourira-t-il aux coureurs offensifs comme Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), Simon Spilak (Team Katusha) et Sylvain Chavanel (Direct Energie) ? Aux grimpeurs comme Alberto Contador et Rafal Majka (Tinkoff), Pierre Rolland et Andrew Talansky (Cannondale), Mikel Nieve (Team Sky) et Simon Yates (Orica-GreenEdge) ? Aux coureurs complets comme Rui Costa (Lampre-Merida), Luis-Leon Sanchez (Astana), Richie Porte (BMC Racing Team), Geraint Thomas (Team Sky), Tom Dumoulin (Giant-Alpecin), Ilnur Zakarin (Team Katusha) et Jérôme Coppel (IAM Cycling) ? Ou aux puncheurs comme Tony Gallopin (Lotto-FixAll), Arthur Vichot (FDJ), Jon Izagirre (Movistar Team) et Tom-Jelte Slagter (Cannondale) ? Réponse dimanche prochain sur la Promenade des Anglais.

Le parcours de Paris-Nice 2016 :

• prologue (dimanche 6 mars) : Conflans-Sainte-Honorine (6,1 km CLM)
• 1ère étape (lundi 7 mars) : Condé-sur-Vesgre-Vendôme (195 km)
• 2ème étape (mardi 8 mars) : Contres-Commentry (214 km)
• 3ème étape (mercredi 9 mars) : Cusset-Mont Brouilly (165,5 km)
• 4ème étape (jeudi 10 mars) : Juliénas-Romans-sur-Isère (193,5 km)
• 5ème étape (vendredi 11 mars) : Saint-Paul-Trois-Châteaux-Salon-de-Provence (198 km)
• 6ème étape (samedi 12 mars) : Nice-La Madone d'Utelle (177 km)
• 7ème étape (dimanche 13 mars) : Nice-Nice (141 km)

Les 10 derniers vainqueurs de Paris-Nice :

2015 : Richie Porte (AUS, Team Sky)
2014 : Carlos Betancur (COL, Ag2r La Mondiale)
2013 : Richie Porte (AUS, Team Sky)
2012 : Bradley Wiggins (GBR, Team Sky)
2011 : Tony Martin (ALL, HTC-Highroad)
2010 : Alberto Contador (ESP, Astana)
2009 : Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne)
2008 : Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner)
2007 : Alberto Contador (ESP, Discovery Channel)
2006 : Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems)

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE