FLASHS

Pros

Pinot : « Je ne m’interdis rien »

Publié le 10/09/2018 11:30

Vainqueur dimanche au sommet de Covadonga, Thibaut Pinot s’est offert une victoire de prestige sur la Vuelta et fait un rapproché au général. De là à viser la victoire ?

Thibaut Pinot peut savourer sa victoireThibaut Pinot peut savourer sa victoire | © Vuelta

A trois semaines du Mondial d’Innsbruck, son principal objectif cette saison, il ne pouvait rêver mieux. En succédant dimanche à Laurent Jalabert, dernier vainqueur français au sommet des lacs de Covadonga en 1996, Thibaut Pinot a enfin remporté l’étape qu’il attendait tant sur cette Vuelta, en dominant les favoris dans les lacets d’une fin d’étape éprouvante, dans le brouillard, que le Français de la Groupama-FDJ a dompté avec brio, en devançant sur la ligne Miguel Angel Lopez (Astana) de vingt-huit secondes et Simon Yates (Mitchelton-Scott) de trente secondes.

Pinot, vainqueur sur les trois Grands Tours

« J’avais l’obsession de gagner sur les trois Grands Tours et c’est ce que je viens de faire, se félicitait-il, dans un large sourire, une fois la ligne d’arrivée franchie. Si je n’avais pas perdu de temps sur une bordure dans la sixième étape, je n’aurais peut-être pas gagné aujourd’hui (hier). Je pense que j’aurais été dans les cinq premiers du général et les grands favoris ne m’auraient jamais laissé partir. C’est pour cela j’étais assez serein lorsque j’ai placé mon attaque. J’étais sûr de moi, sûr de gagner à la pédale. J’avais imaginé cette tactique et ça s’est passé comme prévu : une attaque de loin et les favoris qui se regardent », savourait encore le Français après son succès.  

Le podium, nouvel objectif du Français ?

« Sur cette Vuelta, j’étais venu chercher avant tout une victoire d’étape. Maintenant que j’ai atteint mon objectif, je vais pouvoir aborder cette dernière semaine de course sans pression, en faisant le point au niveau du classement général. » De là à venir bousculer les Yates, Quitana, Valverde et autres Lopez et se mêler à la victoire finale dans cette dernière semaine ? « J’ai vraiment de bonnes sensations, admettait-il. Je peux toujours envisager me battre pour terminer sur le podium. Je ne m’interdis rien. Il y a ce chrono qui peut s’avérer décisif mardi. Pourquoi ne pas imaginer réaliser un bon temps et réduire encore les écarts. Je vais me battre jusqu’à Madrid. Si c’est pour terminer troisième, c’est très bien. Si c’est pour finir cinquième, ce n’est pas grave. » En attendant, une journée de repos attend Thibaut Pinot ce lundi, sur les bords de Comillas. Une journée de repos méritée, avant le contre-la-montre individuel (32 km) prévu mardi, qui pourrait déjà donner de précieuses indications au Français, sur ses chances de terminer sur le podium de cette Vuelta.

R.B. 

Classement général :

  1. Simon Yates (Mitchelton-Scott) 64h13’33’’
  2. Alejandro Valverde (Movistar) +26’’
  3. Nairo Quintana (Movistar) +33’’
  4. Miguel Angel Lopez (Astana) +43’’
  5. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) +1’29’’
  6. Enric Mas (Quick-Step Floors) +1’55’’
  7. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) +2’10’’
  8. Rigoberto Uran (EF-Drapac) +2’27’’
  9. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) +3’30’’
  10. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) +3’15’’

Maillon sept18

Sena sept18

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 22 septembre 2018
dimanche 23 septembre 2018
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

EvoluCycle

La Dromoise