FLASHS

Pros

Polynormande — Fédrigo en défense, Bouhanni en attaque

Publié le 01/08/2015 15:19

Il reste cinq manches pour désigner le lauréat de la Coupe de France. Demain sur la Polynormande, Nacer Bouhanni tâchera de refaire son retard sur Pierrick Fédrigo.

Pierrick Fédrigo échappé avec Kenneth VanbilsenPierrick Fédrigo échappé avec Kenneth Vanbilsen | © ASO/Bruno BadeLes plus nostalgiques, déjà, auront regretté l'inimitable timbre de voix de Daniel Mangeas aux abords des routes du Tour de France le mois dernier. Mais le speaker aux 66 printemps n'a pas dit son dernier mot. Aussi reprendra-t-il le micro dès demain, chez lui dans la Manche à Saint-Martin-de-Landelles. "J'ai pris du plaisir à commenter le Tour pendant 40 ans, mais ce serait pareil assis sur un talus sous un chaud soleil à regarder une 1, 2, 3, Juniors", nous affirmait Daniel Mangeas il y a un an. Mais la course qu'il lui sera donné de commenter demain n'a déjà plus rien de la coursette de village qu'elle fut à ses débuts, d'abord épreuve amateur de renommée interrégionale puis critérium d'après-Tour, avant que la Polynormande n'évolue vers le calendrier professionnel pour accéder au programme de la Coupe de France.

Sur les routes landellaises, c'est le challenge national qui reprend pour cinq derniers actes décisifs puisque rien n'est encore joué à ce stade de la saison. Après les onze premiers rendez-vous, Pierrick Fédrigo (Bretagne-Séché Environnement) a pris un certain ascendant sur l'adversité, mais les écarts ne sont pas suffisamment creusés.

A la sortie du Tour de France, le Marmandais va donc s'attacher demain à consolider son avantage sur Baptiste Planckaert (Roubaix Lille Métropole), Nacer Bouhanni (Cofidis) et Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale), tous trois engagés et susceptibles de faire mouche sur la classique sud Manche. Les difficultés n'y seront pas extrêmes mais le circuit à emprunter onze fois est suffisamment costaud, avec les côtes de la Vallée et celle de la Pigeonnière, pour favoriser une course usante. Avantage aux puncheurs, certes, mais la surmotivation de Nacer Bouhanni et sa toute fraîche victoire au Circuit de Gexto, qui n'en était pas moins dur, pourrait encourager ses coéquipiers à barrer la route des attaquants dans cette Polynormande riche en enjeux.

Les 10 derniers vainqueurs :

2014 : Jan Ghyselinck (BEL, Wanty-Groupe Gobert)
2013 : José Gonçalves (POR, La Pomme Marseille)
2012 : Tony Hurel (FRA, Team Europcar)
2011 : Anthony Delaplace (FRA, Saur-Sojasun)
2010 : Andy Cappelle (BEL, Vérandas Willems)
2009 : Mathieu Ladagnous (FRA, Française des Jeux)
2008 : Arnaud Gérard (FRA, Française des Jeux)
2007 : Benoît Vaugrenard (FRA, Française des Jeux)
2006 : Anthony Charteau (FRA, Crédit Agricole)
2005 : Philippe Gilbert (BEL, Française des Jeux)

Classement Coupe de France # 11 :

1. Pierrick Fédrigo (FRA, Bretagne-Séché Environnement) 133 pt
2. Baptiste Planckaert (BEL, Roubaix Lille Métropole) 100 pt
3. Nacer Bouhanni (FRA, Cofidis) 93 pt
4. Samuel Dumoulin (FRA, Ag2r La Mondiale) 81 pt
5. Alexandre Geniez (FRA, FDJ) 70 pt
6. Maxime Renault (FRA, Auber 93) 69 pt
7. Lorenzo Manzin (FRA, FDJ) 62 pt
8. Julien Simon (FRA, Cofidis) 60 pt
9. Steven Tronet (FRA, Auber 93) 57 pt
10.  Julien Loubet (FRA, Marseille 13-KTM) 56 pt

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES