FLASHS

Pros

Quatre jours de Dunkerque — Adrien Petit comme un grand

Publié le 14/05/2017 18:12

4 jours de Dunkerque # 6. Echappé dès le début de course, Adrien Petit fausse compagnie à ses adversaires et gagne l'étape. Clément Venturini s'impose au général.

Adrien PetitAdrien Petit | © SirottiClément Venturini (Cofidis) a réussi à déposséder Sylvain Chavanel (Direct Energie) du maillot rose de leader sur les hauteurs de Cassel hier après-midi. L'habitué des sous-bois prouve à tout le monde qu'il est bien plus que le champion de France de cyclo-cross. C'est un routier en devenir, et pas seulement sur les sprints où il a fréquemment brillé depuis ses débuts professionnels. L'effort à fournir sur les monts pavés lui convient également, et le jeune homme de 23 ans était ce matin en passe de remporter les 4 jours de Dunkerque. Mais sa faible avance, de deux secondes, sur Sander Armée (Lotto-Soudal) ne lui autorisait aucune erreur. Si la journée ne présente pas de difficulté majeure, le circuit final tracé dans Dunkerque obligera le peloton à une attention particulière. Notamment à cause des sprints bonifications qui pourront jouer un rôle important dans la course à la victoire finale.

Nicolas Baldo (HP BTP-Auber 93), Romain Cardis et Adrien Petit (Direct Energie), Berden De Vries (Roompot-Nederlandse Loterij), Julien Duval (Ag2r La Mondiale), Iuri Filosi (Nippo-Vini Fantini), Benoît Jarrier (Fortuneo-Vital Concept), Danilo Napolitano (Wanty-Groupe Gobert), Quentin Pacher (Delko Marseille Provence KTM) et Lukas Spengler (WB Veranclassic-Aqua Project) vont passer la journée en tête et régler l'éventuel problème de sprints intermédiaires pour Venturini. Le leader de la course fait rouler ses hommes derrière pour que l'écart n'excède jamais les trois minutes. Le profil favorise un sprint, mais l'échappée va faire de la résistance.

L'écart oscille entre une et deux minutes, mais le circuit favorise la bonne entente à l'avant. Jusqu'au moment où trois hommes décident de sortir, histoire de voir s'ils peuvent croire à leur chance jusqu'au bout. De Vries, Duval et Petit s'extirpent donc de la tête et avec près d'une minute d'avance sur le peloton dans les derniers kilomètres, ils savent que la victoire sera pour l'un d'eux. Plus rapide au sprint que ses adversaires sur le papier, Adrien Petit va pourtant partir seul dans les derniers hectomètres. Plein de puissance, celui qui avait aidé Bryan Coquard à s'imposer l'an dernier va cette fois courir pour lui. Et surtout gagner, une première pour lui cette saison.

Clément Venturini n'aura finalement pas eu à se soucier de Sander Armée, et en restant bien dans les roues de ses équipiers, il s'assure sa première victoire dans une course par étapes. Il n'ira même pas disputer le sprint pour la quatrième place, préférant lever le bras à son passage sur la ligne, bien au chaud dans ce qu'il restait du peloton. Pour mieux savourer un succès qui en appelle d'autres. - Adrien Godard

Classement 6ème étape :

1. Adrien Petit (FRA, Direct Energie) les 159,8 km en 3h34'14" (44,8 km/h)
2. Berden De Vries (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) à 15 sec.
3. Julien Duval (FRA, Ag2r La Mondiale) à 18 sec.
4. Niccolo Bonifazio (ITA, Bahrain-Merida) à 37 sec.
5. Kenny De Haes (BEL, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
6. Coen Vermeltfoort (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
7. Raymond Kreder (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
8. Emiel Vermeulen (BEL, Roubaix Lille Métropole) m.t.
9. Kevyn Ista (BEL, WB Veranclassic-Aqua Project) m.t.
10. Bert Van Lerberghe (BEL, Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.

Classement général :

1. Clément Venturini (FRA, Cofidis) en 24h57'13"
2. Sander Armée (BEL, Lotto-Soudal) à 2 sec.
3. Oliver Naesen (BEL, Ag2r La Mondiale) à 7 sec.
4. Ignatas Konovalovas (LIT, FDJ) à 21 sec.
5. Sylvain Chavanel (FRA, Direct Energie) à 31 sec.
6. Mauro Finetto (ITA, Delko Marseille Provence KTM) à 42 sec.
7. Florian Sénéchal (FRA, Cofidis) à 1'19"
8. Iuri Filosi (ITA, Nippo-Vini Fantini) à 1'26"
9. Pim Ligthart (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) à 1'29"
10. Laurent Pichon (FRA, Fortuneo-Vital Concept) à 1'42"