FLASHS

Pros

Quick Step Floors imbattable

Publié le 09/10/2018 13:05

Maximiliano RIcheze a remporté la première étape du Tour de Turquie. L'Argentin a profité d'une cassure dans le sprint pour s'imposer. Une course marquée par la lourde chute de Gaviria à 4 kilomètres de la ligne

Maximiliano Richeze s'imposer sur le Tour de TurquieMaximiliano Richeze s'imposer sur le Tour de Turquie | © PTOT

Il était le grandissime favori sur cette première étape du Tour de Turquie. Sur un profil légèrement accidenté, l’arrivée massive était inévitable. Alors, tout le monde voyait Fernando Gaviria (Quick Step Floors) lever les bras lors de cette première journée en Turquie, sauf peut-être Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) ou Simone Consonni (UAE Team Emirates). Mais le Colombien a joué de malchance ce mardi dans le final et n’a pu se présenter aux côtés des meilleurs pour lancer son effort. A quatre kilomètres de l’arrivée jugée à Konya, Gaviria a perdu le contrôle de sa machine alors qu’il essayait de se replacer à l’avant. Une lourde chute qui n’aura entrainé qu’un coureur au sol. Le double vainqueur d’étape sur le Tour semblait touché à l’épaule. Il a tout de même réussi à finir l’étape. 

Sans Gaviria, les sprinteurs présents au sein du peloton ont vu leur chance de victoire monter en flèche. Au contraire de la Quick Step Floors qui n’avait plus son jeune sprinteur colombien. Mais les hommes de Patrick Lefevere ont des ressources. Présente à l’avant du peloton pour préparer le sprint, la formation belge n’a pas tergiversé et a continué d’imprimer le rythme à l’avant pour un autre Colombien, Alvaro Hodeg. Pourtant, dans le dernier kilomètre, les deux chicanes ont eu raison des espoirs d’Hodeg et de tous les autres. Car le seul coureur à avoir bien négocié ces deux virages, c’est Maximiliano Richeze (Quick Step Floors). Le vétéran poisson-pilote a bénéficié de quelques mètres d’avance aux 400 mètres pour aller s’imposer à Konya.  

Deuxième victoire cette saison pour Richeze après avoir épinglé une étape du Tour de San Juan. Il permet surtout à la Quick Step Floors de s’adjuger un 70ème succès cette saison. C’est déjà quatorze de plus que l’année passée, où la formation belge était déjà celle à avoir ramené le plus de succès.  

Avant de se délecter de la supériorité de la Quick Step Floors sur cette première étape du Tour de Turquie, quatre hommes ont été les premiers attaquants sur les 150 kilomètres de course. Kenny Van Rooy (Sport Vlaanderens Baloise), Nicolas Sessler (Burgos BH), Benat Txoperena (Eukasdi Murias) et Ferit Samli (Equipe nationale de Turquie) n’ont cependant jamais pu espérer se jouer la victoire d’étape. Le peloton a bien manoeuvré toute la journée pour maintenir un faible écart avec les fuyards. Ces hommes ont cependant pu se mettre en évidence sur les deux sprints intermédiaires et les grimpeurs présents sur le parcours. Le Néerlandais Van Rooy s’est chargé de passer en premier sous la bannière des sprints alors que c’est le Basque Txoperena qui portera le maillot de meilleur grimpeur du Tour de Turquie lors de la deuxième étape. 

Classement de la première étape : 

1. Maximiliano Richeze (ARG, Quick Step Floors) en 3h29’14’’
2. Sam Bennett (IRL, Bora Hangrohe) m.t.
3. Jempy Drucker (LUX, BMC) m.t.
4. Alvaro Hodeg (COL, Quick Step Floors) m.t.
5. Brenton Jones (AUS, Delko Marseille KTM) m.t.
6. Simone Consonni (ITA, UAE Team Emirates) m.t.
..
15. Justin Jules (FRA, WB Aqua Protect Veranclassic) m.t.

Classement général à l’issue de la première étape :

1. Maximiliano Richeze (ARG, Quick Step Floors) en 3h29’14’’
2. Sam Bennett (IRL, Bora Hangrohe) à 4sec.
3. Jempy Drucker (LUX, BMC) à 6sec.
4. Kenneth Van Rooy (BEL, Sport Vlaanderen Baloise) à 7sec.
5. Benat Txoperena (ESP, Euskadi Murias) à 9sec.
6. Alvaro Hodeg (COL, Quick Step Floors) à 10sec.

 

EvoluCycle

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES