FLASHS

Pros

Strade Bianche - Van Vleuten et Alaphilippe 1er

Publié le 09/03/2019 16:00

Pour l'une, c'est sa première victoire "aux routes Blanches". Pour l'autre, c'est sa première participation. Annemiek Van Vleuten (Michelton-Scott) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuiStep) ont remporté les Strade Bianche.

Probablement la plus spectaculaire et la plus appréciée des courses autant pour les coureurs que les passionnés. Monument en devenir, la réputation des Strade Bianche n’est plus à faire. On commence même déjà à la considérer comme le sixième monument de la saison. C’est donc ce samedi 9 mars que s’est déroulée la 13ème et 5ème édition des Strade Bianche (hommes et femmes).

Contrairement à l’année dernière où les conditions étaient glaciales, pluvieuses, c’est sous un ciel ensoleillé que les féminines ont ouvert le bal ce matin à 9h15 pour 136km dont 8 secteurs de chemins. Tandis que pour les hommes, le départ était donné à 10h45 pour 184km avec pas moins de 63 kilomètres de "routes blanches" répartis sur 11 secteurs.

Un départ donné sous le soleil ItalienUn départ donné sous le soleil Italien | © Strade Bianche

Et les chemins blancs de Toscane nous ont offert du spectacle. Chacun et chacune a voulu faire Sienne cette classique. L’an passé, la victoire était revenue à Anna Van Der Breggen (Boels Dolmans) et à Tiesj Benoot (Lotto Soudal).

Le passage ds coureurs sur les Le passage des coureurs sur les "routes blanches" | © Strade Bianche

Le suspens aura été entier chez les Femmes ! En effet, il aura fallu attendre le 4ème secteur pour apercevoir les premières attaques et réduire le peloton qui était encore complet à 55km de l’arrivée. Mais les attaques décisives ont eu lieu dans l’avant dernier secteur où le peloton a explosé en groupe. Et, sans surprise, c’est un groupe de 9 favorites qui s’est présenté dans le dernier chemin. L’équipe Boels Dolmans est alors en surnombre avec 3 coureuses dont la vainqueure sortante et championne du Monde Anna Van Der Breggen mais les autres leaders ne rendent pas les armes à l’image de la jeune Cécilie Uttrup Ludwig (Bigla) qui tente à plusieurs reprises. C’est finalement la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten (Michelton Scott) qui produira l’attaque la plus tranchante à 12km de l’arrivée et qui ne sera plus revue malgré la poursuite menée par l’équipe Boels Dolmans. La championne du Monde de contre-la-montre à Innsbruck, en septembre dernier, s’est offerte sa première victoire de l’année sur la course qu’elle dit être « la plus belle de son calendrier. »

La Danoise et Vététiste Annika Langvad (Boels Dolmans) prend la seconde place à 37sec et devance la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon-SRAM), seconde l’an passée de 3sec.

Annemiek Van Vleuten en solitaireAnnemiek Van Vleuten en solitaire | © Strade Bianche

Chez les hommes, le scénario est un peu similaire aux femmes. Peu de choses se passent dans le peloton durant les premiers kilomètres hormis quelques attaques en solitaire un peu suicidaires. Diego Rosa (Team Sky) est seul aux commandes à 50km de l’arrivée et ça bouge à l’arrière puisque 14 coureurs s’extirpent. Et pas des moindres puisque ce groupe compte en lui les leaders et grands noms du cyclisme comme Jakob Fuglsang (Astana), Tim Wellens (Lotto Soudal), Yves Lampaert (Deceuninck-QuickStep), Greg Van Avermaet (CCC) et le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep). C’est finalement à 22km de l’arrivée que Jakob Fuglsang (Astana) lance les hostilités et amène avec lui le leader Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) et l’ancien champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert (Jumbo Visma). Ce trio est finalement réduit à un duo à 17km de l’arrivée puisque le crossman a été mis en difficulté dans l’avant-dernier secteur. Les deux échappés comptent plus d’1min30 sur le groupe de chasse à 8km de l’arrivée où Van Aert est interposé à 30“ du duo.

Le duo filant vers la Piazza Del PalioLe duo filant vers la Piazza Del Palio | © Strade Bianche

Coup de théâtre, le Belge Wout Van Aert est rentré sur le duo à la flamme rouge. La victoire s’est donc jouée entre ces 3 hommes dans le fameux mur de Santa Caterina. C’est finalement le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) qui passe la ligne le premier sur la Piazza Del Palio. Il devance au sprint le Danois Fuglsang (Astana) et le Belge Van Aert (Jumbo-Visma). Le jour de gloire est arrivé pour le Français qui signe la première victoire française sur cette mythique épreuve !

Julian Alaphilippe en costaudJulian Alaphilippe en costaud | © Strade Bianche

 

Classement femmes :

  1. Annemiek Van Vleuten (Michelton Scott) en 3h48’49“
  2. Annika Langvad (Boels Dolmans) à 37“
  3. Katarzyna Niewiadoma (Canyon SRAM) à 40“
  4. Marta Bastianelli (Team Virtu) à 44“
  5. Cecilie Uttrup Ludwig (Bigla) à 44“
  6. Ashleigh Moolman (CCC-Liv) à 51“
  7. Marianne Vos (CCC-Liv) à 52“
  8. Janneke Ensing (Team Sunweb) à 54“
  9. Anna Van Der Breggen (Boels Dolmans) à 1’28“
  10. 10.Chantal Blaak (Boels Dolmans) à 1’50“

 Classement hommes : 

  1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) en 4h47’14“
  2. Jakob Fuglsang (Astana) à 2“
  3. Wout Van Aert (Jumbo-Visma) à 27“
  4. Zdenek Stybar (Deceuninck-QuickStep) à 1’00“
  5. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) à 1’00“
  6. Greg Van Avermaet (CCC) à 1’01“
  7. Alexey Lutsenko (Astana) à 1’04“
  8. Simon Clarke (EF Education First) à 1’08“
  9. Toms Skujins (Trek Segafredo) à 1’12“
  10. Tim Wellens (Lotto Soudal) à 1’21“
Par Jade WIEL
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES