FLASHS

Pros

TDF — Première victoire tricolore grâce à Alaphilippe

Publié le 17/07/2018 19:10

Julian Alaphilippe a remporté la 10ème étape du Tour en solitaire. Il a devancé Jon Izagirre et Rein Taaramae. Au sein de l'échappée matinale, Greg Van Avermaet conforte son maillot jaune

julian Alaphilippe Tour de France Grand Bornand

Impérial. Phénoménal même. Julian Alaphilippe a pu laisser exploser sa joie et ses larmes au terme de la ligne d’arrivée, blotti contre les bras de ses entraineurs. Sur la première étape de montagne dans les Alpes, le Français a tout simplement volé, sur les Glières, dans le Col de Romme ou celui de la Colombière. Présent au sein de l’échappée matinale, il a été le plus facile dans les différentes ascensions de la journée, lâchant dans la descente de Romme Rein Taaramae (Direct Energie). Dans la dernière ascension, Alaphilippe a creusé son avance sur ses poursuivants, où le très bon grimpeur Jon Izagirre (Bahrain Merida) a dicté le rythme. Mais le Berrichon a été porté par l’engouement populaire. Il offre ainsi la première victoire française de ce Tour sur la 10ème étape au Grand Bornand.

Ce n’est pas la seule victoire à l’arrivée pour le puncheur de la formation Quick Step Floors. En effet, il est allé chercher le maillot à pois en passant en tête de la montée des Glières, du Col de Romme et du Col de la Colombière. Lui qui semblait taillé pour les étapes de Bretagne s’est mué en solide grimpeur ce mardi. Si les jambes sont aussi bonnes qu’aujourd’hui, le tricolore pourrait tenter de conserver cette tunique jusqu’à Paris.

« Je suis super content, je n’ai pas les mots. J’étais attendu sur la première semaine, malheureusement, je ne me suis pas senti super bien. J’avais a coeur de me rattraper. Aujourd’hui, j’ai pensé que c’était une belle journée pour partir devant mais je ne croyais pas pouvoir gagner comme cela, c’est pas ce que j’avais prévu. J’avais l’ambition de remporter une étape sur le Tour, le plus tôt possible mais de cette manière c’est superbe. Aujourd’hui j’ai tout mis, j’ai tout donné, et je suis content d’avoir été récompensé de cette manière. »

Celui qui a également réalisé un superbe coup sur cette première étape de montagne alors que tous les spécialistes le voyait craquer, c’est Greg Van Avermaet (BMC). Celui qui vient de prolonger son contrat avec le futur de son équipe s’est glissé dans l’échappée matinale. Il a réussi à rester au contact des meilleurs grimpeurs au sein de ce groupe de fuyards. 4ème à moins de deux minutes du vainqueur du jour, le Belge a pris du temps sur ses principaux rivaux au général et s’offre un jour de plus en jaune. La tâche semble en revanche bien plus difficile, mercredi, où les deux cols hors catégorie devraient lui couper les jambes, après de terribles efforts effectués ce mardi.

Peu de mouvement

Alors que l’on s'attendait à une bataille féroce entre favoris, l’échappée massive a surement découragé les attaques au sein du peloton. La Sky a tranquillement contrôlé et les 21 éléments présents à l’avant, avec de très bons grimpeurs, ont pu prendre le large, avec plus de sept minutes à la mi-course. Le rythme s’est accéléré dans les deux dernières ascensions de la journée. Sous l’impulsion de la Sky, d’Astana ou même d’AG2R La Mondiale, le groupe de favoris s’est considérablement réduit. Certains leaders ont lâché prise dans la Colombière. Deuxième du Tour derrière Chris Froome (Team Sky) l’année passée, Rigoberto Uran (EF Drapac Education) n’a pas réussi à tenir sa place. Il a manqué de soutien dans le final, alors que Daniel Martinez et Pierre Rolland avaient été lâché bien en amont. Rafal Majka (Bora Hansgrohe), Bob Jungels (Quick Step Floors) ou encore Warren Barguil (Fortuneo Samsic) ont eux aussi perdu gros sur cette étape. Le Français a tenté de partir en contre dans le Col de Romme, mais il a vite été chassé par le peloton. Repris dans le dernier col, il n’a pu remettre en marche et passer dans les même temps que Bardet, Froome, Nibali ou Thomas. Mais d’après Amaël Moinard, « Warren s’est laissé détacher pour prendre des échappées par la suite ».

Classement de la 10ème étape :

1. Julian Alaphilippe (FRA, Quick Step Floors) en 4h25’27’’
2. Jon Izagirre (ESP, Bahrain Merida) à 1’34’’
3. Rein Taaramae (EST, Direct Energie) à 1’40’’
4. Greg Van Avermaet (BEL, BMC) à 1’44’’
5. Serge Pauwels (BEL, Dimension Data) m.t.
6. Lilian Calmejane (FRA, Direct Energie) à 2’24’’
7. Dan Martin (IRL, UAE Team Emirates) à 3’23’’
8. Primoz Roglic (SLO, LottoNL Jumbo) m.t.
9. David Gaudu (FRA, Groupama FDJ) m.t.
10. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) m.t.

Classement général à l'issue de la 10ème étape :

1. Greg Van Avermaet (BEL, BMC) en 40h34’28’’
2. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 2’22’’
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) à 3’10’’
4. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 3’12’’
5. Bob Jungels (LUX, Quick Step Floors) à 3’20’’
6. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 3’21’’
7. Adam Yates (GBR, Mitchelton Scott) m.t.
8. Mikel Landa (ESP, Movistar) m.t.
9. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain Merida) à 3’27’’
10. Primoz Roglic (SLO, LottoNL Jumbo) à 3’36’

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES