FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico — Cummings fait un hold-up !

Publié le 12/03/2016 17:27

Tirreno-Adriatico # 4. Steve Cummings s'impose en solo sur un coup stratégique discutable. Zdenek Stybar, qui rejoint l'arrivée dans le peloton, conserve le maillot bleu.

Dans les roues, Steve Cummings se laisse emmener par Salvatore PuccioDans les roues, Steve Cummings se laisse emmener par Salvatore Puccio | © SirottiLes bras de Steve Cummings (Dimension Data) sont levés hauts dans le ciel de Foligno lorsqu'il franchit la ligne après six heures de selle, mais la joie reste mesurée. Sans doute sait-il déjà, à l'instant où il enrichit d'une nouvelle ligne un palmarès qui compte déjà une étape du Tour d'Espagne, le classement général du Tour Méditerranéen et, depuis l'été dernier, une étape du Tour de France (la fameuse étape de Mende remportée devant Pinot et Bardet), que son coup stratégique va prêter à discussion. Cinq kilomètres plus tôt, en s'extirpant d'un peloton laminé par une distance conséquente (222 km) et des difficultés gravies à tout rompre, le Britannique a refusé ouvertement de relayer les deux garçons dont il avait suivi le démarrage, Matteo Montaguti (Ag2r La Mondiale) et Salvatore Puccio (Team Sky).

C'est qu'à l'arrière le coureur de Dimension Data possède encore son leader Edvald Boasson-Hagen, qui a fait de cette quatrième étape de Tirreno-Adriatico un point de repère important à une semaine tout juste de Milan-San Remo. De Castelnuovo Val di Cecina à Foligno, on a affaire aujourd'hui à l'étape qui se prête le plus au mimétisme avec la Primavera. Certes, on n'atteint pas la barre mythique des 291 kilomètres, mais avec 222 bornes au compteur, ce qui en fait l'étape la plus longue de cette édition, et de jolies difficultés disséminées dans le final, la comparaison avec la première classique du printemps est facile. On ne compte d'ailleurs plus que des costauds au cœur du peloton qui se déchire sur les pentes de la côte de Montefalco à 15 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il n'y a déjà plus trace de l'échappée matinale menée pendant 190 kilomètres par Cesare Benedetti (Bora-Argon 18), Manuel Bongiorno (Bardiani-CSF), Valerio Conti (Lampre-Merida) et Ricardo Vilela (Caja Rural-Seguros RGA).

Steve Cummings gagne son étape sur TirrenoSteve Cummings gagne son étape sur Tirreno | © SirottiAu sommet de Montefalco, le peloton se résume à une quarantaine d'hommes et plus aucune équipe ne semble en mesure de le canaliser. Sur la route qui le conduit à Foligno, le paquet de tête subit les attaques frénétiques et successives de coureurs toujours très préoccupés par ce qui se passe derrière leur épaule. Ceux qui donnent l'assaut sont rejoints aussitôt, occupés qu'ils sont à examiner l'attitude de leurs adversaires. Il faut attendre la marque des 5 derniers kilomètres pour voir un coup intéressant filer, lancé par Montaguti et Puccio, lesquels se voient flanqués d'un Steve Cummings qui manifeste tout de suite son intention de ne pas coopérer.

Mais quand un trio de poursuivants se rapproche du trio de tête à 3 kilomètres de l'arrivée, et qu'il découvre la silhouette de son coéquipier Natnael Berhane (Dimension Data) avec Jan Bakelants (Ag2r La Mondiale) et Daniel Moreno (Movistar Team), Steve Cummings change son fusil d'épaule. Constatant que le break est fait sur le peloton, qui rejoindra la ligne avec un retard de 25 secondes, ce qui permettra à Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) de conserver le maillot bleu de leader, le Britannique attaque dans le dos de ses adversaires. Surpris, ceux-là laissent passer un temps de réaction qui leur est fatal. Steve Cummings n'a plus qu'à poursuivre son effort jusqu'à la ligne pour ajouter une étape de Tirreno-Adriatico à son palmarès. Une victoire aux airs de hold-up, tout de même.

Demain, place à la montagne entre Foligno et Monte San Vicino (178 km), une montée de 13 kilomètres à 6,6 %.

Classement 4ème étape :

1. Steve Cummings (GBR, Dimension Data) les 222 km en 6h04'49" (36,5 km/h)
2. Salvatore Puccio (ITA, Team Sky) à 13 sec.
3. Natnael Berhane (ERY, Dimension Data) m.t.
4. Daniel Moreno (ESP, Movistar Team) m.t.
5. Jan Bakelants (BEL, Ag2r La Mondiale) m.t.
6. Matteo Montaguti (ITA, Ag2r La Mondiale) à 16 sec.
7. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff Team) à 25 sec.
8. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
9. Tiesj Benoot (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
10. Zdenek Stybar (TCH, Etixx-Quick Step) m.t.

Classement général :

1. Zdenek Stybar (TCH, Etixx-Quick Step) en 15h56'32"
2. Damiano Caruso (ITA, BMC Racing Team) à 9 sec.
3. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
4. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) m.t.
5. Bob Jungels (LUX, Etixx-Quick Step) à 11 sec.
6. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) m.t.
7. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff) à 14 sec.
8. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) à 18 sec.
9. Sébastien Reichenbach (SUI, FDJ) m.t.
10. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff) à 20 sec.

BIKE SHOW EVENTS