FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico — Le coup parfait

Publié le 14/03/2016 16:58

Tirreno-Adriatico # 6. Grâce à sa victoire sur cette étape mouvementée, Greg Van Avermaet se présentera au départ du chrono demain avec le maillot bleu sur le dos.

Le peloton de Tirreno-AdriaticoLe peloton de Tirreno-Adriatico | © SirottiIl était à prévoir que la décision des organisateurs de Tirreno-Adriatico d'annuler l'étape-reine au Monte San Vincino hier allait avoir un impact conséquent sur le déroulement de la 6ème étape, la dernière en ligne avant le contre-la-montre de San Benedetto del Tronto. Les écarts considérablement resserrés laissaient présager une étape mouvementée entre Castelraimondo et Cepagatti. Ceux qui espèrent encore déloger Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) de la tête du classement général devaient se contenter du peu de relief que présentait cette étape longue de 210 kilomètres, mais aussi des bonifications qui y étaient accordées. Les organisateurs avaient justement eu le bon goût de placer un sprint-bonifications au premier passage sur la ligne au terme d'une montée aux faibles pourcentages à 22 kilomètres de l'arrivée.

Le temps étant compté pour reprendre du temps au Tchèque, ceux qui prétendent encore à la victoire finale ne pouvaient pas laisser filer une telle occasion. Dans la première des trois montées vers Cepagatti, le peloton comble les derniers mètres qui le séparent de Valerio Agnoli (Astana), Nikolay Mihaylov (CCC Sprandi Polkowice), Stefano Pirazzi (Bardiani-CSF), Mirko Selvaggi (Androni-Sidermec), Ricardo Vilela (Caja Rural-Seguros RGA) et Federico Zurlo (Lampre-Merida). La mission est accomplie peu avant ce dernier sprint intermédiaire auquel prennent part Michal Kwiatkowski (Team Sky), Peter Sagan (Tinkoff), Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) et Greg Van Avermaet (BMC Racing Team).

Logiquement, le champion du monde se montre le plus rapide pour empocher les trois secondes de bonification, mais le Slovaque et ses alliés d'un jour veulent aller plus loin. Il reste alors 22 kilomètres à parcourir et deux tours de circuit à couvrir. Plutôt que de se relever, les hommes de tête décident d'insister afin d'éviter un sprint massif probable qui n'aurait bénéficié à personne. Avec l'aide de Fernando Gaviria et Matteo Trentin autour de Zdenek Stybar et de Daniele Bennati et Oscar Gatto pour Peter Sagan, le groupe de tête tient en respect le peloton dans la descente, mais perd du terrain quand la route s'élève à nouveau. A la cloche, la jonction est quasi imminente, mais le peloton ne parvient pas à combler les cinq petites secondes qui l'ont séparé des quatre frondeurs à l'entame du dernier tour.

Greg Van Avermaet vient à bout de Peter Sagan sur cette étape mouvementéeGreg Van Avermaet vient à bout de Peter Sagan sur cette étape mouvementée | © SirottiAu contraire, l'avantage des hommes de tête augmente à nouveau pour atteindre la quinzaine de secondes. Malgré les offensives de Vincenzo Nibali (Astana), Jan Bakelants (Ag2r La Mondiale), puis de Bauke Mollema et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), les quatre favoris réussissent leur pari. L'avance qu'ils conservent sur le peloton est infime, mais sur un Tirreno-Adriatico qui se jouera de toute façon dans un mouchoir de poche, les écarts, fussent-ils minimes, finiront de toute façon par compter.

C'est finalement Greg Van Avermaet qui réalise la meilleure opération et qui se présentera demain au bord de la mer Adriatique avec le maillot bleu sur les épaules. Le Belge est celui qui négocie le mieux ce final compliqué. Il laisse d'abord Michal Kwiatkowski s'épuiser dans un dernier kilomètre interminable avant d'obliger Peter Sagan à faire l'effort. Le Slovaque lance son sprint de trop loin et, comme au Circuit Het Nieuwsblad il y a trois semaines, se fait déborder par un Greg Van Avermaet plus puissant dans les derniers hectomètres. Avant les 10 derniers kilomètres contre la montre, le puncheur de BMC dispose de 7 secondes d'avance sur Zdenek Stybar et de 8 secondes sur Peter Sagan. Le rendez-vous de San Benedetto del Tronto sera plus décisif que jamais.

Classement 6ème étape :

1. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) les 210 km en 4h34'14" (45,9 km/h)
2. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff) m.t.
3. Michal Kwiatkowski (POL, Team Sky) à 2 sec.
4. Zdenek Stybar (TCH, Etixx-Quick Step) à 4 sec.
5. Caleb Ewan (AUS, Orica-GreenEdge) à 7 sec.
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Sacha Modolo (ITA, Lampre-Merida) m.t.
8. Jurgen Roelandts (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
9. Sonny Colbrelli (ITA, Bardiani-CSF) m.t.
10. Moreno Hofland (PBS, Team LottoNL-Jumbo) m.t.

Classement général :

1. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) en 20h30'43"
2. Zdenek Stybar (TCH, Etixx-Quick Step) à 7 sec.
3. Peter Sagan (SVQ, Tinkoff) à 8 sec.
4. Bob Jungels (LUX, Etixx-Quick Step) à 21 sec.
5. Gianluca Brambilla (ITA, Etixx-Quick Step) m.t.
6. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) à 28 sec.
7. Sébastien Reichenbach (SUI, FDJ) m.t.
8. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff) à 30 sec.
9. Michal Kwiatkowski (POL, Team Sky) à 31 sec.
10. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) à 34 sec.

AVIGNON TOURISME

BIKE SHOW EVENTS

LABORATOIRE FENIOUX
INSCRIPTION EN LIGNE