FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico : Michelton-Scott déroule

Publié le 13/03/2019 16:50

Annoncée comme favorite et lancée à plus de 56km/h, l'équipe Australienne Michelton-Scott a écrasé le contre-la montre par équipes qui lançait la 54ème édition de Tirreno-Adriatico.

Alors que Paris-Nice s’est élancé dimanche dernier, c’est au tour de la course des deux mers à faire son apparition. Comme à son habitude, Tirreno Adriatico est inauguré avec le contre-la-montre par équipes partant de Lido di Camaiore pour rejoindre San Benedetto del Tronto pour l’habituel chrono individuel final, mardi 19 mars. Cette course est la 7ème épreuve de l’UCI World Tour 2019, le calendrier le plus important du cyclisme sur route. Pour cette 54ème édition, il y aura du changement puisque à son habitude, cette course était plutôt taillée pour les grimpeurs avec des étapes atteignant la barre des 1345m d’altitude. Mais cette année et à l’inverse de Paris-Nice, les organisateurs ont mis l’accent sur les bosses sévères, au détriment des longues ascensions avec un point culminant situé à 660 m. Tirreno Adriatico se dédiera donc principalement aux coureurs de classiques, aux puncheurs. 

Les étapes :

  • Mercredi 13 mars : 1e étape, CLM par équipes de 21,5km à Lido di Camaiore
  • Jeudi 14 mars : 2e étape, Camaiore > Pomarance, 189km 
  • Vendredi 15 mars :  3e étape, Pomarance > Foligno, 224km
  • Samedi 16 mars : 4e étape, Foligno > Fossombrone, 223km
  • Dimanche 17 mars : 5e étape, Colli al Metauro > Recanti, 178km
  • Lundi 18 mars : 6e étape, Matelica > Jesi, 195km
  • Mardi 19 mars : 7e étape, CLM individuel de 10,05km à San Benedetto del Tronto

Le Parcours complet de Tirreno-Adriatico 2019Le Parcours complet de Tirreno-Adriatico 2019 | © tirreno-adriatico

Qui succèdera à Michal Kwiatkowski (Team SKY) ?

Le plateau des engagés n’a rien à envier à celui de Paris-Nice. Les candidats au général ne manquent pas. Geraint Thomas, Wout Poels et Gianni Moscon défendront notamment les intérêts de la Sky, Jakob Fuglsang et Alexey Lutsenko ceux d’Astana. Au rang des armadas, celle de Deceuninck-Quick Step est aussi impressionnante. Julian Alaphilippe, pour sa première participation et Zdenek Stybar, tous deux en pleine forme, trouveront sur Tirreno des terrains qui leurs conviennent parfaitement. Le requin de Messine, Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), qui a remporté l’épreuve en 2012 et 2013, sera aussi au rendez-vous. Vainqueur d’étape l’an passé, Adam Yates défendra lui les couleurs de la Mitchelton-Scott alors que Movistar jouera la carte Richard Carapaz. Tom Dumoulin (Sunweb), Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et le champion Olympique Greg Van Avermaet (CCC) complètent un plateau de favoris de premier plan.

Photo de famille des favoris pour ce Tirreno-AdriaticoPhoto de famille des favoris pour ce Tirreno-Adriatico | © tirreno-adriatico

Mais avant la bagarre au classement général, 2 étapes (3ème et 6ème) seront destinées aux sprinteurs et de ce côté, là aussi on est gâté. Absent depuis le 3 février, Peter Sagan (Bora) fera son grand retour. L’attraction sera aussi le duel entre Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et Fernando Gaviria (UAE). Giacomo Nizzolo (Dimension Data), Nacer Bouhanni (Cofidis), Nikias Arndt (Sunweb), Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) et Clément Venturini (AG2R-La Mondiale) tenteront de se faire une place au soleil derrière ces trois favoris.

Première étape : CLM par équipes 

Profil et tracé de l'étape 1 (CLM par équipes)Profil et tracé de l'étape 1 (CLM par équipes) | © tirreno-adriatico

L’ouverture de ce Tirreno Adriatico a donc été donnée ce mercredi à 14h00 où l’équipe AG2R La mondiale a été la première des 23 équipes à s’élancer pour les 21,5km. Tandis que la formation Australienne, Mitchelton-Scott ferma la marche en partant à 15h50. Les spécialistes de la discipline étaient attendus en vainqueurs à l’occasion de cette première étape. Le parcours était composé de deux lignes droites pratiquement rectilignes permettant aux équipes de se croiser et de se juger rapidement. La seule difficulté : un virage complexe à négocier à mi-distance. Le temps intermédiaire fut pris à mi-course, au kilomètre 10,7. Après quoi, et pour en finir, les coureurs ont roulé pendant près de 11 kilomètres le long du front de mer. Les conditions n’étaient pas les mêmes pour tous puisque les premières équipes ont dû rouler sur une route détrempée qui a causé quelques chutes. De plus, le vent soufflait à 20km/h avec plutôt un vent de dos au départ et 3/4 face au retour. 

L'équipe Groupama-FDJ en échauffement du CLM inaugural sous la pluieL'équipe Groupama-FDJ en échauffement du CLM inaugural sous la pluie | © tirreno-adriatico

Annoncés comme favoris, les coéquipiers d’Adam Yates (Michelton-Scott) ont écrasé le contre-la-montre. Ils devancent de 7 sec les coéquipiers de Primoz Roglic (Jumbo-Visma), longtemps en tête et de 22 sec la Team Sunweb avec Tom Dumoulin en chef de file. Côté Français, Alaphilippe et son équipe (Deceuninck-QuickStep) sont relégués à 37 sec. Quant à la formation de Marc Madiot (Groupama-FDJ), l’écart est plus important avec presque 1min de retard.

Michelton-Scott s'impose à l'issue des 21,5km de CLM par équipesMichelton-Scott s'impose à l'issue des 21,5km de CLM par équipes | © tirreno-adriatico

Cela promet des courses de mouvements et ce, dès demain avec un parcours accidenté reliant Camaiore à Pomarance.

Classement 1ère étape :

  1. Michelton-Scott en 22’25“(56,6km/h)
  2. Team Jumbo-Visma en 22’32“ à 7“
  3. Team Sunweb en 22’47“ à 22“
  4. Deceuninck-QuickStep en 23’02“ à 37“
  5. Team Sky en 23’12“ à 47“
  6. Lotto Soudal en 23’19“ à 54“
  7. EF Education First en 23’21“ à 56“
  8. Groupama-FDJ en 23’23“ à 58“
  9. Israël Cycling Academy en 23’30“ à 1’05“
  10. 10.Bahrain Merida en 23’35“ à 1’10“

Classement général :

  1. Michael Hepburn (Michelton-Scott) en 22’25“
  2. Brent Bookwalter (Michelton-Scott) à mt“
  3. Luke Durbridge (Michelton-Scott) à mt“
  4. Adam Yates (Michelton-Scott) à mt“
  5. Alex Edmondson (Michelton-Scott) à 3“
  6. Jos Van Emden (Jumbo-Visma) à 7“
  7. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) à 7“
  8. Koen Bouwman (Jumbo-Visma) à 7“
  9. Tony Martin (Jumbo-Visma) à 7“
  10. 10.Laurens De Plus (Jumbo-Visma) à 7“

Oisans tourisme 1ère semaine

KTM

Sport pulsion astana

La Drômoise