FLASHS

Pros

Tour de Californie — Bernal dompte Gibraltar Road

Publié le 15/05/2018 10:02

Tour de Californie. Egan Bernal s'est imposé en solitaire sur la deuxième étape. En devançant Rafal Majka et Adam Yates, le Colombien s'est adjugé le maillot de leader de la course

Egan Bernal Tour de Californie

Il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour que les prétendants à la victoire finale se dévoile sur le Tour de Californie. Avec une arrivée à plus de 1000 mètres d’altitude et au terme de 12 kilomètres de montée, Egan Bernal (Team Sky) a pu s’exprimer dans la nuit de lundi à mardi. Plus aérien que Rafal Majka (Bora Hansgrohe), Adam Yates (Michelton Scott) ou Tejay Van Garderen (BMC), le grimpeur colombien a été parfaitement lancé par ses équipiers Tao Geoghegan Hart et Sebastian Henao. A 2 kilomètres de l’arrivée jugée à Gibraltar Road, le tout jeune coureur de 21 ans a placé une attaque salvatrice et n’a jamais été revu. Après sa démonstration sur le Tour de Romandie qu’il a terminé sur la deuxième marche et son impressionnant Tour de Catalogne, Bernal s’est adjugé sa quatrième victoire cette saison. 

Leader de tous les classements

Grâce à son superbe numéro sur la colline aride de Californie, le Colombien s’est emparé du yellow jersey du Tour de Californie. Et on voit désormais mal comment il pourrait laisser filer sa première place au général. Bien entouré d’un Tao Geoghegan Hart que Bernal a jugé «  impressionnant et trop fort pour les autres », il devrait avoir le soutien nécéssaire pour contrôler les attaques de ses concurrents directs. Seul le contre-la-montre pourrait redistribuer les cartes. Mais Bernal a déjà prouvé qu’il savait rouler lors de ses victoires sur le Tour de Romandie et son championnat national lors d’épreuves chronométrées. 

BMC a abdiqué 

Tejay Van Garderen

Pendant les 157 kilomètres entre Ventura et Gibraltar Road, la BMC a pris le contrôle des opérations en tête du peloton. L’équipe américaine avait des ambitions sur sa plus grande épreuve nationale et a très vite repris les trois fuyards, Ruben Companioni (Team Hincapie), Adam De Vos (Rally Cycling) et Jonny Clarke (UHC Pro Cycling). Les hommes de Jim Ochowicz ont durci la course dans le pied de l'ascension finale pour mettre sur orbite Van Garderen ou encore Brent Bookwalter mais les deux grimpeurs américains n'ont pas été en mesure de finir le travail dans les plus forts pourcentages de cette montée sèche. Et c'est finalement la Sky qui a bénéficié de ce gros travail pour lancer Bernal à quelques kilomètres du terme. -Léo Labica

Classement de la deuxième étape : 

1. Egan Bernal (COL, Team Sky) en 4h14’00’’
2. Rafal Majka (POL, Bora Hansgrohe) à 21sec.
3. Adam Yates (GBR, Michelton Scott) à 25sec.
4. Antwan Tolhoek (NER, LottoNL Jumbo) à 30sec.
5. Daniel Felipe Martinez (COL, EF Drapac) m.t.
6. Kristijan Durasek (CRO, UAE Team Emirates) m.t.
7. Mathias Frank (SUI, AG2R La Mondiale) à 40sec.
8. Tejay Van Garderen (USA, BMC) à 50sec.
9. Edward Ravasi (ITA, UAE Team Emirates) à 59sec.
10. Ruben Guerreiro (POR, Trek Segafredo) à 1’01’’

Classement général à l'issue de la deuxième étape :

1. Egan Bernal (COL, Team Sky) en 7h16’13’’
2. Rafal Majka (POL, Bora Hansgrohe) à 25sec.
3. Adam Yates (GBR, Michelton Scott) à 31sec.
4. Antwan Tolhoek (NER, LottoNL Jumbo) à 40sec.
5. Daniel Felipe Martinez (COL, EF Drapac) m.t.
6. Kristijan Durasek (CRO, UAE Team Emirates) m.t.
7. Mathias Frank (SUI, AG2R La Mondiale) à 50sec.
8. Tejay Van Garderen (USA, BMC) à 1’00’’
9. Edward Ravasi (ITA, UAE Team Emirates) à 1’09’’
10. Ruben Guerreiro (POR, Trek Segafredo) à 1’11’’

Keo Blade juillet18

Sena juillet18

Rosti

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 juillet 2018
dimanche 29 juillet 2018
samedi 04 août 2018
dimanche 05 août 2018
mercredi 08 août 2018
samedi 11 août 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Abus juill18

Pro du Sport