FLASHS

Pros

Tour de Catalogne — Bouhanni copie-colle

Publié le 22/03/2016 18:21

Tour de Catalogne # 2. Nacer Bouhanni poursuit sa moisson de victoires. A Olot, il signe son quatrième succès de l'année, son troisième en WorldTour.

Nacer BouhanniNacer Bouhanni | © SirottiPeu importe le nombre et la qualité des victoires qu'il est susceptible de conquérir, il faudra surtout du temps à Nacer Bouhanni (Cofidis) pour que la cicatrice se referme. Même si le sprinteur vosgien s'est vite remis en selle, sa victoire sur la 1ère étape du Tour de Catalogne ne lui permet pas encore de combler pleinement la frustration qu'a engendrée son saut de chaîne en plein rush final de Milan-San Remo samedi. Mais en s'imposant hier à Callela, l'ancien champion de France a signé le quatrième succès d'un coureur français à l'échelle WorldTour depuis le début de la saison. Autant dire qu'il s'agit d'un petit événement en soi, car jamais les tricolores ne s'étaient montrés aussi prolifiques au plus haut niveau à ce stade de la saison depuis la naissance du ProTour en 2005 ! Et Nacer Bouhanni avait une occasion en or d'améliorer encore ce total aujourd'hui.

Les finisseurs faisaient bien de profiter de l'occasion qui se présentait à eux à Olot, car d'ici à samedi, quand le terrain s'aplanira à nouveau en direction de Vilanova i la Geltrú, ces derniers n'auront plus voix au chapitre. La route du Tour de Catalogne s'élèvera brusquement demain avec l'arrivée au sommet à La Molina mais avant de voir les cadors des Grands Tours en découdre, les sprinteurs gardent l'avantage entre Mataro et Olot. Les coureurs présents sur la dernière édition s'en souviennent. Ce n'est pas parce qu'Alejandro Valverde (Movistar Team) s'était imposé au même endroit il y a douze mois que cette étape favorise les puncheurs, malgré quinze derniers kilomètres en faux-plat montant. L'Espagnol avait surtout profité de l'absence des coureurs les plus véloces pour imposer la pointe de vitesse que tout le monde lui connaît.

La donne est sensiblement différente cette année. En l'absence de la fine fleur des finisseurs qui ont volontairement oublié une Catalogne bien trop montagneuse à leur goût, Nacer Bouhanni fait logiquement figure d'épouvantail. Son succès d'hier qui lui vaut le port du maillot blanc de leader ne vient rien arranger. Favoris logiques d'un sprint que les quelques reliefs traversés ne pourront éviter, le Vosgien et son équipe se voient confier l'entière responsabilité de la poursuite de Maxime Bouet (Etixx-Quick Step), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Boris Dron (Wanty-Groupe Gobert) et Kamil Gradek (Verva ActiveJet). La marge du quatuor sera donc limitée. C'est tout juste si la formation nordiste accorde 3 minutes d'avance aux hommes de tête.

Ce sont encore eux qui sont sollicités quand le final approche et que l'écart jusqu'ici limité doit être enfin comblé. Leur tâche sera facilitée sur des routes larges et rectilignes autant hostiles aux échappés que favorables au retour du peloton. Thomas De Gendt est le dernier à abdiquer à 15 kilomètres de l'arrivée. Les portions en faux-plat inciteront tous les coureurs à la prudence. La situation n'évolue pas jusqu'au dernier kilomètre que Nacer Bouhanni aborde en excellente position avec deux coéquipiers devant lui. Si le train de Cofidis se fait déborder, Geoffrey Soupe trouve un trou de souris dans lequel il s'engouffre pour replacer son leader en position optimale au moment de lancer le sprint. Malgré le retour de Gianni Meersman (Etixx-Quick Step), plus personne ne viendra se mettre en travers du chemin de Nacer Bouhanni jusqu'à la ligne.

Le décor changera radicalement demain avec la première étape de montagne entre Gérone et La Molina (172,1 km).

Classement 2ème étape :

1. Nacer Bouhanni (FRA, Cofidis) les 178,7 km en 4h39'10" (38,4 km/h)
2. Gianni Meersman (BEL, Etixx-Quick Step) m.t.
3. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) m.t.
4. Alexey Tsatevitch (RUS, Team Katusha) m.t.
5. Carlos Barbero (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) m.t.
6. Kiel Reijnen (USA, Trek-Segafredo) m.t.
7. Enrico Gasparotto (ITA, Wanty-Groupe Gobert) m.t.
8. Jonas Vangenechten (BEL, IAM Cycling) m.t.
9. Pawel Franczak (POL, Verva-ActiveJet) m.t.
10. Kevin Reza (FRA, FDJ) m.t.

Classement général :

1. Nacer Bouhanni (FRA, Cofidis) en 9h07'41"
2. Ben Swift (GBR, Team Sky) à 14 sec.
3. Thomas De Gendt (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
4. Daryl Impey (AFS, Orica Greenedge) à 16 sec.
5. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) m.t.
6. Maxime Bouet (FRA, Etixx-Quick Step) m.t.
7. Louis Vervaeke (BEL, Lotto-Soudal) à 17 sec.
8. Javier Moreno (ESP, Movistar Team) à 18 sec.
9. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) à 19 sec.
10. Alexey Tsatevitch (RUS, Team Katusha) à 20 sec.

OISANS TOURISME

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES