FLASHS

Pros

Tour de France #2 — La Jumbo-Visma sur une autre planète

Publié le 07/07/2019 17:20

Le train jaune de la Jumbo-Visma a dominé le contre-la-montre par équipes couru sur 28 kilomètres. Ineos est deuxième et concède 20 secondes et la Deceuninck Quick Step complète le podium. Mike Teunissen est toujours en jaune.

C’est sous un peuple Belge déchainé que le Tour de France s’est élancé hier de Bruxelles. Le champion olympique Greg Van Avermaet (CCC) a fait le show en passant en tête au sommet du Mur de Gramont et le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo Visma) a surpris tout le monde en battant d’un fil Peter Sagan (Bora Hansgrohe) sur la ligne. En effet une chute est intervenue à 2 kilomètres de l’arrivée, Dylan Groenewegen est allé à terre et Mike Teunissen était son poisson pilote, il en a profité pour saisir l’opportunité. Il s’est donc emparé du premier maillot jaune de leader. Pour le conserver il devra réaliser un gros contre-la-montre par équipes aujourd’hui avec ses coéquipiers. 27,6 kilomètres sont au programme toujours à Bruxelles, sur un profil roulant avec quelques passages vallonnés. Les formations à l’aise sur ce type d’exercice sont la Jumbo-Visma, la Team Ineos, la Deceuninck Quick-Step, entre-autres. 

Ineos dans l'attenteIneos dans l'attente | © ASO

C’est un exercice particulier où il ne suffit pas d’appuyer fort sur les pédales. De nombreux paramètres rentrent en compte comme le choix du matériel, de la pression dans les boyaux, de l’ordre des coureurs, la stratégie tactique, le tableau de marge, la confiance envers la roue qu’on a devant soi… Cela reflète un gros collectif, soudé, et un énorme travail de tout le staff derrière. 

La joie une fois la ligne franchieLa joie une fois la ligne franchie | © Capture Télé

Une fois les reconnaissances et les vérifications des vélos terminées, les premières équipes se dirigent vers le départ et c’est la Team Ineos d’Egan Bernal et Geraint Thomas qui s’élance en tête. Ineos en termine en 29 minutes et 18 secondes, un très bon temps qui restera longtemps le meilleur. La Groupama-FDJ de Thibaut Pinot s’en sort très bien, notamment avec l’expérimenté Stefan Kung qui régulait l’allure. Il en aura manqué très peu pour le Wolf-Pack de Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) pour prendre le leadership, ils concèdent moins de 1 seconde sur la Team Ineos. 

Jumbo-Visma remporte le clm par équipesJumbo-Visma remporte le clm par équipes | © ASO

On pouvait s’y attendre, le train jaune de la Jumbo-Visma avec le leader Mike Teunissen a fait un sacré numéro. Ils l’emportent en 28’57’’ soit à plus de 57,2km/h de moyenne et avec 20 secondes d’avance sur la Team Ineos. Quelle performance ! Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) fait donc une très bonne opération pour le classement général. En effet il possède désormais 20 secondes d’avance sur le duo Bernal – Thomas, 21 secondes sur Enric Mas, 26 secondes sur Wilco Kelderman, 28 secondes sur Rigoberto Uran, 32 secondes sur Thibaut Pinot et 36 secondes sur Vincenzo Nibali, entre-autres. En revanche le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) est pointé à 1’19’’ de Kruijswijk. Au général le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo Visma) est logiquement toujours en jaune, devant ses coéquipiers Wout Van Aert et Steven Kruijswijk. 

Classement 2ème étape : 

  1. Jumbo Visma en 28’57’’
  2. Ineos à 20’’
  3. Deceuninck Quick Step à 21’’
  4. Katusha Alpecin à 26’’
  5. Sunweb à 26’’ 
  6. EF Education First à 28’’
  7. CCC à 31’’
  8. Groupama FDJ à 32’’
  9. Bahrain Merida à 36’’
  10. Astana à 41’’ 

Classement général provisoire : 

  1. Mike Teunissen (Jumbo Visma) en 4h51’34’’ 
  2. Wout Van Aert (Jumbo Visma) à 10’’
  3. Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) à 10’’
  4. Tony Martin (Jumbo Visma) à 10’’
  5. George Bennett (Jumbo Visma) à 10’’
  6. Gianni Moscon (Ineos) à 30’’
  7. Egan Bernal (Ineos) à 30’’
  8. Geraint Thomas (Ineos) à 30’’ 
  9. Dylan Van Baarle (Ineos) à 30’’ 
  10. Elia Viviani (Deceuninck Quick Step) à 31’’ 

Par Maëlle Grossetête 

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE