FLASHS

Pros

Tour de France #6 — D.Teuns résiste et s'offre la Planche des Belles Filles

Publié le 11/07/2019 18:47

Le Belge Dylan Teuns (Bahrain Merida) a réussi son coup en prenant l'échappée, résistant au retour des favoris pour s'imposer à la Planche des Belles Filles. 2ème du jour, Giulio Ciccone (Trek Segafredo) s'empare du maillot jaune.

Direction la première arrivée au sommet aujourd’hui sur le Tour avec la Planche des Belles Filles en dessert. Car oui avant les coureurs devaient avaler le Markstein (11km à 5,4%), le Grand Ballon (1,3km à 9%), le Col du Hundstruck (5,3km à 7%), le Ballon d’Alsace (11km à 5,8%) en plat de résistance avant d’enchainer un gros final avec le Col des Croix (3,3km à 6%), le Col des Chevrères (3,5km à 9,5%) et la montée finale en direction de la Planche des Belles Filles (7km à 8,7%). Le Français Thibaut Pinot (Groupama FDJ) sera chez lui alors ça lui tient forcément à cœur de bien faire. 

L'échappée sur la 6ème étapeL'échappée sur la 6ème étape | © ASO

Qui dit première étape au profil difficile rime avec une grosse échappée. 14 coureurs ont ouvert la route avec les Français Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), Fabien Grellier (Total Direct Energie) et Julien Bernard (Trek Segafredo) accompagné de son équipier Giulio Ciccone, Dylan Teuns (Bahrain Merida), Serge Pauwels (CCC), Nikias Arndt (Sunweb), Natnael Berhane (Cofidis), les inséparables Thomas De Gendt et Tim Wellens (Lotto Soudal), Nils Politt (Katusha Alpecin), Xandro Meurisse et Andrea Pasqualon (Wanty Gobert) et Andre Greipel (Arkéa Samsic) qui préfère prendre de l’avance pour intégrer les délais. 

Valverde au service de ses leadersValverde au service de ses leaders | © Movistar

Le peloton laisse jusqu’à 7’30’’ aux échappées, un écart important surtout en la présence de très bons coureurs à l’avant, avec Teuns, Ciccone, De Gendt, Wellens, entre-autres. D’ailleurs Thomas De Gendt (Lotto Soudal) préfère être seul et distance ses compagnons dans le Col des Croix. Derrière ça commence à moins parler, la Movistar prend les commandes et réduit l’écart petit à petit. C’est beau de voir le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar) au service de ses leaders Mikel Landa et Nairo Quintana. L’échappée perd des hommes un à un mais trois d’entre eux parviennent à résister au retour du peloton. En effet, Dylan Teuns (Bahrain Merida), Giulio Ciccone (Trek Segafredo) et Xandro Meurisse (Wanty Gobert) possèdent toujours plus de 2 minutes au pied de la dernière ascension. Le peloton et surtout les favoris ont « trop jouer avec le feu », ou les fuyards étaient peut-être simplement très costauds. 

Teuns résiste au retour des favorisTeuns résiste au retour des favoris | © Bettini Photo

On assiste donc à deux courses en une. A l’avant Teuns et Ciccone se sont disputés la victoire et dans la dernière rampe le Belge a pris l’ascendant. Dylan Teuns (Bahrain Merida) s’offre donc un magnifique succès après une superbe montée finale devant l’Italien Giulio Ciccone (Trek Segafredo). Xandro Meurisse (Wanty Gobert) parvient à prendre une belle troisième place au sommet de la Planche des Belles Filles. Du côté des favoris Warren Barguil (Arkéa Samsic) et Mikel Landa (Movistar) ont tenté des offensives, en vain. Le rythme était juste trop important et les plus forts aujourd’hui étaient Geraint Thomas (Ineos), Thibaut Pinot (Groupama FDJ), Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) et Nairo Quintana (Movistar). En revanche Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a été mis en difficulté et concède plus d’une minute. A noter la belle montée de Jakob Fulgsang (Astana), 9ème au sommet, qui semble avoir bien récupéré de sa chute. 

Dylan Teuns vainqueur à la Planche des Belles FillesDylan Teuns vainqueur à la Planche des Belles Filles | © Capture Télé

Concernant le général l’Italien Giulio Ciccone (Trek Segafredo) a été malin et réalise une belle opération puisqu’il s’empare du jaune pour seulement 6 secondes devant Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step). Le moins que l’on puisse dire est que c’était chaud. Dylan Teuns (Bahrain Merida) remonte à la troisième place et les favoris Thomas, Bernal, Pinot, Uran se replacent dans le top 10. Une longue étape de 230 kilomètres est au programme demain entre Belfort et Chalon-sur-Saône, qui devrait se terminer au sprint. 

Classement 6ème étape : 

  1. Dylan Teuns (Bahrain Merida) en 4h29’03’’
  2. Giulio Ciccone (Trek Segafredo) à 11’’
  3. Xandro Meurisse (Wanty Gobert) à 1’05’’
  4. Geraint Thomas (Ineos) à 1’44’’ 
  5. Thibaut Pinot (Groupama FDJ) à 1’46’’ 
  6. Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) à 1’46’’ 
  7. Nairo Quintana (Movistar) à 1’51’’ 
  8. Emanuel Buchmann (Bora Hansgrohe) à 1’51’’ 
  9. Jakob Fulgsang (Astana) à 1’53’’ 
  10. Mikel Landa (Movistar) à 1’53’’ 

Classement général provisoire : 

  1. Giulio Ciccone (Trek Segafredo) en 23h14’55’’ 
  2. Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) à 6’’
  3. Dylan Teuns (Bahrain Merida) à 32’’
  4. George Bennett (Jumbo Visma) à 47’’
  5. Geraint Thomas (Ineos) à 49’’
  6. Egan Bernal (Ineos) à 53’’ 
  7. Thibaut Pinot (Groupama FDJ) à 58’’
  8. Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) à 1’04’’
  9. Michael Woods (EF Education First) à 1’13’’ 
  10. Rigoberto Uran (EF Education First) à 1’15’’

Par Maëlle Grossetête 

Oisans tourisme 1ère semaine

KTM

Sport pulsion astana

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
samedi 27 juillet 2019
samedi 03 août 2019
dimanche 04 août 2019
samedi 10 août 2019
samedi 17 août 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES