FLASHS

Pros

Tour de France — Rogers à l'expérience, Pinot régale

Publié le 22/07/2014 18:40

Tour de France # 16. Victorieux en solo, Michael Rogers remporte une étape marquée par les accélérations de Thibaut Pinot qui lui permettent de monter sur le podium.

Dans le Port de BalèsDans le Port de Balès | © SirottiC'est le jour le plus long sur le Tour de France. Au départ de Carcassonne, les Alpes sont maintenant bien derrière les rescapés de la Grande Boucle, mais les Pyrénées se profilent déjà dans ce Tour qui n'a pas vraiment connu de temps mort depuis l'entrée dans les Vosges. Avec le Pla d'Adet demain et Hautacam jeudi, cette 16ème étape devait simplement permettre aux baroudeurs d'aller chercher une victoire d'étape bien méritée compte tenu des efforts fournis souvent en vain par les fuyards jusqu'à présent. Ceux-là pourront en effet s'offrir un bouquet sur le terrain préféré des Europcar et notamment de Thomas Voeckler, vainqueur des deux dernières étapes arrivant à Bagnères-de-Luchon. On ne se doutait pas en revanche que cette lutte serait couplée à celle d'une bataille pour le général dans le Port de Balès comme en 2010.

Et Thomas Voeckler est de cette échappée au long cours qui profitera des 150 premiers kilomètres pour creuser une avance qui s'approchera du quart d'heure. Parmi les 21 hommes qui constituent cette échappée, Jean-René Bernaudeau possède trois atouts avec outre, Voeckler, Cyril Gautier et Kevin Reza. Mais les adversaires des Vendéens sont redoutables. On pense à Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step) mais également à Michael Rogers (Tinkoff-Saxo). Suspendu quelques mois en début de saison, l'Australien a fait un retour fracassant en remportant sur le Giro l'étape la plus longue du Tour d'Italie, puis la dernière étape au Monte Zoncolan alors qu'Oleg Tinkov était dans la voiture. Le milliardaire russe est présent sur cette étape marathon. Peut-être un signe...

Michael Rogers gagne à Bagnères-de-LuchonMichael Rogers gagne à Bagnères-de-Luchon | © SirottiLes premiers lacets du Port de Balès suffisent à créer une sélection à l'avant. Les Europcar sont en supériorité numérique avec Gautier et Voeckler. Seuls Michael Rogers, José Serpa (Lampre-Merida), et, un peu plus loin, Vasil Kyrienka (Team Sky) s'accrochent. Les protégés de Jean-René Bernaudeau mettent tout en œuvre pour chercher une nouvelle victoire à Luchon. Ni Thomas Voeckler ni Cyril Gautier ne parviennent cependant à prendre suffisamment de marge. Il leur faut alors prendre leur mal en patience et faire preuve de sens tactique dans la replongée. Le Breton sort sur le bas de la descente suivi par Michael Rogers. Toute la tactique mise en place par le collectif français tombe à l'eau : l'Australien prend quelques mètres au Guingampais et file en solitaire. Pour l'honneur, Thomas Voeckler règle le sprint du groupe.

Europcar et Ag2r La Mondiale qui perdent. FDJ.fr qui gagne.

Thibaut Pinot passe à l'attaque !Thibaut Pinot passe à l'attaque ! | © SirottiEn revanche, tous les groupes sportifs français ne sont pas à plaindre ce soir dans une étape où le combat des chefs a éclaté. Pourtant, ce sont les Espagnols de Movistar qui font voler en éclat un peloton bien garni au pied du Port de Balès. La formation ibère fait l'écrémage jusqu'à ne laisser qu'une dizaine d'hommes dans ce groupe de favoris. Parmi eux, les Tricolores sont en surnombre avec Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud (Ag2r La Mondiale), Arnold Jeannesson et Thibaut Pinot (FDJ.fr) et Pierre Rolland (Team Europcar), sans oublier John Gadret (Movistar Team) qui participe au coup de force des Movistar en prenant un relais de quelques centaines de mètres. Car peu de temps après que l'ancien champion de France de cyclo-cross ait pris les commandes, Thibaut Pinot passe à l'attaque.

Le Franc-Comtois trouve dans les Pyrénées des rampes qui conviennent parfaitement à ses qualités. Dans ce Port de Balès, autrefois fatal à Andy Schleck, le jeune grimpeur montre qu'il est, avec un Vincenzo Nibali (Astana) quasi imperturbable, le plus fort quand la route s'élève. Le Français met dans le rouge tous ses rivaux, y compris Valverde et Nibali sur le sommet, mais ils parviennent à recoller. Le récital de Pinot est cependant malheureusement fatal à Romain Bardet qui connaît une journée sans aujourd'hui. L'Auvergnat, pendant que son concurrent direct pour le maillot blanc semble intouchable sur les pentes pyrénéennes, peine à avancer. Ce soir il concède, 1'50", recule au 5ème rang, mais surtout, perd son maillot blanc au profit de Thibaut Pinot qui monte sur le podium. Avec Jean-Christophe Péraud, 4ème, ils sont trois Français dans les cinq premiers du général à cinq jours de Paris !

Et il y a de bonnes raisons de croire que les Tricolores parviendront à conserver leurs places dans le gotha du cyclisme mondial. Le principal obstacle à rêver au trois sur cinq se nommait Tejay Van Garderen (BMC Racing Team) qui restait menaçant avec le dernier contre-la-montre. L'ancien Maillot Blanc du Tour de France s'est rapidement montré impuissant face aux changements de rythme que requièrent les ascensions pyrénéennes. Ce soir l'Américain perd 3'36" sur les principaux favoris et se retrouve à 2'45" de Romain Bardet, à 3'17" de Jean-Christophe Péraud et à 4'19" de Thibaut Pinot ! Vu les limites qu'il a affichées et vu les étapes restantes, les écarts pourront une nouvelle fois se créer. La traversée des Pyrénées est plus que jamais excitante. Dire qu'il reste encore deux arrivées au sommet !

Demain, la 17ème étape sera courte (125 kilomètres) entre Saint-Gaudens et Saint-Lary par le Portillon, Peyresourde et Val Louron-Azet.

Classement 16ème étape :

1. Michael Rogers (AUS, Tinkoff-Saxo) les 237,5 km en 6h07'10"
2. Thomas Voeckler (FRA, Team Europcar) à 9 sec.
3. Vasil Kiryienka (BLR, Team Sky) m.t.
4. José Serpa (COL, Lampre-Merida) m.t.
5. Cyril Gautier (FRA, Team Europcar) m.t.
6. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) à 13 sec.
7. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 36 sec.
8. Matteo Montaguti (ITA, Ag2r La Mondiale) à 50 sec.
9. Tom-Jelte Slagter (PBS, Garmin-Sharp) à 2'11"
10. Tony Gallopin (FRA, Lotto-Belisol) m.t.

Classement général :

1. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) en 73h05'19"
2. Alejandro Valverde (ESP Movistar Team) à 4'37"
3. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr) à 5'06"
4. Jean-Christophe Péraud (FRA, Ag2r La Mondiale) à 6'08"
5. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 6'40"
6. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) à 9'25"
7. Leopold Konig (TCH, Team NetApp-Endura) à 9'32"
8. Laurens Ten Dam (PBS, Belkin) à 11'12"
9. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 11'28"
10. Bauke Mollema (PBS, Belkin) à 11'33"

Classement par points :

1. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) 402 pt
2. Bryan Coquard (FRA, Team Europcar) 226 pt
3. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) 217 pt
4. Marcel Kittel (ALL, Giant-Shimano) 177 pt
5. Mark Renshaw (AUS, Omega Pharma-Quick Step) 153 pt
6. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) 147 pt
7. André Greipel (ALL, Lotto-Belisol) 143 pt
8. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) 134 pt
9. Tony Gallopin (FRA, Lotto-Belisol) 105 pt
10. Samuel Dumoulin (FRA, Ag2r La Mondiale) 99 pt

Classement de la montagne :

1. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) 89 pt
2. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 88 pt
3. Vincenzo Nibali (ITA, Astana) 86 pt
4. Thomas Voeckler (FRA, Team Europcar) 61 pt
5. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr) 49 pt
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 40 pt
7. Alessandro De Marchi (ITA, Cannondale) 38 pt
8. José Serpa (COL, Lampre-Merida) 36 pt
9. Leopold König (TCH, Team NetApp-Endura) 32 pt
10. Jean-Christophe Péraud (FRA, Ag2r La Mondiale) 29 pt

Classement des jeunes :

1. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr) en 73h10'25"
2. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 1'34"
3. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 6'22"
4. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Shimano) à 55'19"
5. Jon Izagirre (ESP, Movistar Team) à 1h23'45"
6. Tom Jelte-Slagter (PBS, Garmin-Sharp) à 1h47'38"
7. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) à 1h54'12"
8. Benjamin King (USA, Garmin-Sharp) à 1h57'25"
9. Rudy Molard (FRA, Cofidis) à 2h01'18"
10. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 2h02'08"

Classement de la combativité :

1. Cyril Gautier (FRA, Team Europcar)

Classement par équipes :

1. Ag2r La Mondiale (FRA) en 219h28'01"
2. Belkin (PBS) à 26'21"
3. Team Sky (GBR) à 39'19"
4. Movistar Team (ESP) à 54'56"
5. BMC Racing Team (USA) à 55'46"
6. Team Europcar (FRA) à 1h01'12"
7. Astana (KAZ) à 1h07'23"
8. Lampre-Merida (ITA) à 1h35'30"
9. Trek Factory Racing (USA) à 1h37'12"
10. Omega Pharma-Quick Step (BEL) à 1h40'54"

Groupama picto-dec18

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19