FLASHS

Pros

Tour de la Provence #2 — Eduard Prades vainqueur d'un combat de coqs

Publié le 15/02/2019 17:27

Au terme d'un final palpitant Eduard Prades (Movistar) l'emporte au sprint devant Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) et Gorka Izaguirre (Astana). Ce dernier prend la tête du général pour 2 secondes devant Thibaut Pinot.

C’est exactement 195 kilomètres qui attendaient les coureurs aujourd’hui pour la deuxième étape du Tour de la Provence entre Istres et la Ciotat. Hier l’Italien Filippo Ganna (Sky) a été le plus rapide sur le contre-la-montre d’ouverture long de 8,9 kilomètres. Il a devancé le Néerlandais Sébastian Langeveld (EF Education First) et l’Auvergnat Rémi Cavagna (Deceuninck Quick Step). Sur le Tour de la Provence comme sur chacun des rendez-vous cyclistes, le jury des commissaires est impitoyable. Même un jour de Saint Valentin, même sur ce qui était un peu plus qu'un prologue, 8.9 kms, un coureur d'Amore en a fait les frais. Hors délais et premier éliminé de cette 4ème édition, le Lituanien Kaspars Sergis aura des souvenirs cocasses à raconter à ses petits-enfants, disons qu'il s'en serait bien passé, de cet incident matériel. Un autre qui n'aura pas aimé cette entame en Provence, au pays des taureaux et des chevaux, c'est le Breton Warren Barguil, estoqué, estomaqué, et qui aura laissé 1'14" sur une distance aussi courte. 113ème, certes pas sur son terrain de prédilection, mais tout de même un contre-la-montre inaugural est toujours un bon reflet d'un certain état de forme et le maillot à pois du Tour 2017 doit se racheter sur des terrains bien plus favorables à son gabarit.

Sprint 2ème étape Tour de la ProvenceSprint 2ème étape Tour de la Provence | © Sirotti

Départ d'Istres et cap au nord, histoire d'aller taquiner le Luberon, ses maisons classées et apercevoir le Ventoux, un Géant déjà en tenue d'été avec à peine de la neige au fond des combes, mais où la saison de ski a battu des records d'inactivité. L'hiver a été relativement doux, la Provence n'y a pas échappé, et tous les directeurs sportifs nous le confirment, les coureurs ont plus et mieux roulé durant tout l'hiver. Le niveau est déjà très élevé, et l'ensoleillement ambiant nous transporte déja vers les joutes de début d'été. Côté parcours, l'étape du jour passe un cap, finies les étapes où on côtoie les 150 kilomètres, synonymes de musette, aujourd'hui, on ne finasse pas : 195 kilomètres, d'un coup d'un seul, du bord de le mer au bord de mer : La Ciotat, en passant par le Luberon, c'est parti, pour cette deuxième étape.

3, 2, 1 partez et déjà huit coureurs en échappée. On retrouve Rudy Barbier (Israel Cycling Academy), Pierre Barbier (Natura4Ever Roubaix Lille Métropole), Anthony Delaplace (Arkéa Samsic), Romain Feillu (Saint Michel Auber 93), Jodok Salzmann (Maloja Pushbikers), Dries De Bondt (Corendon Circus), Maxime Cam (Vital Concept B&B Hôtels) et Mattia Viel (Androni Giocattoli Sidermec). Les coureurs de la Sky mènent le peloton et maintiennent un écart autour de trois minutes. Le premier sprint intermédiaire est remporté par Dries De Bondt (Corendon Circus), devant Pierre Barbier (Natura4Ever – Roubaix Lille Métropole) et Maxime Cam (Vital Concept B&B Hôtels). A moins de 70 kilomètres de l’arrivée, Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) sort du peloton et se retrouve en chasse patate entre l’échappée et le peloton. 

E.Prades l'emporteE.Prades l'emporte | © Sirotti

Avec l’enchainement des GPM, on ne retrouve plus que trois hommes en tête avec A.Delaplace, D.De Bondt et M.Cam. L’Italien M.Finetto effectue la jonction dans la troisième difficulté du jour. Mauro Finetto et Anthony Delaplace accélèrent dans la descente avant la route des crêtes et s’isolent en tête. Juste avant la route des Crêtes, la Groupama-FDJ vient aider la Sky à rouler, Thibaut Pinot est idéalement placé. Le Breton David Gaudu (Groupama-FDJ) attaque, il est suivi par Dunbar, ses coéquipiers Molard et Pinot, Izagirre, Calmejane, Prades, Clarke et Gallopin. Un groupe de 9 passe au sommet de la route des Crêtes, avec les favoris principaux. 

Après de multiples attaques dans le groupe de tête, la victoire se jouera au sprint et c’est Eduard Prades (Movistar) qui se montre le plus rapide. Il devance Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) et Gorka Izaguirre (Astana). Ce dernier devient le nouveau leader de l’épreuve, devant Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) pour 2 secondes. 

Classement 2ème étape : 

  1. Eduard Prades (Movistar) en 4h50’15’’
  2. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) mt
  3. Gorka Izaguirre (Astana) mt
  4. Simon Clarke (EF Education First) mt
  5. Edward Dunbar (Sky) mt
  6. Lilian Calmejane (Direct Energie) mt
  7. Thibaut Pinot (Groupama FDJ) mt
  8. David Gaudu (Groupama FDJ) mt
  9. Rudy Molard (Groupama FDJ) mt 
  10. Philippe Gilbert (Deceuninck Quick Step) à 16’’ 

Classement général provisoire : 

  1. Gorka Izaguirre (Astana) en 5h00’45’’
  2. Thibaut Pinot (Groupama FDJ) à 2’’
  3. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) à 6’’
  4. Rudy Molard (Groupama FDJ) à 10’’
  5. Simon Clarke (EF Education First) à 11’’
  6. David Gaudu (Groupama FDJ) à 15’’
  7. Edward Dunbar (Sky) à 15’’
  8. Eduard Prades (Movistar) à 21’’
  9. Sébastien Reichenbach (Groupama FDJ) à 26’’
  10. Jimmy Janssens (Corendon Circus) à 26’’

Par Maëlle Grossetête 

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019
dimanche 28 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES