FLASHS

Pros

Tour de Suisse — Chaves échappe à Martin

Publié le 21/06/2014 17:14

Tour de Suisse # 8. Johan-Esteban Chaves gagne l'étape de Verbier, dont Tony Martin maîtrise parfaitement l'ascension pour préserver son avantage au classement général.

Tony Martin campé dans la roue de Rui CostaTony Martin campé dans la roue de Rui Costa | © SirottiAu pays du coucou, c'est un spécialiste du chronomètre qui se présente ce matin au pied des montagnes, repoussées cette année aux derniers jours du Tour de Suisse. Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) a su exploiter comme il le fallait les deux étapes chronométrées disputées jusqu'alors pour aborder les Alpes valaisannes avec un avantage important qui ne le met toutefois pas à l'abri d'une réaction des grimpeurs, aujourd'hui et bien plus encore demain. Si les deux étapes finales de la ronde helvétique se concluront en altitude, celle du jour au départ de Delémont ne comprend pour difficulté que la dernière montée vers Verbier (219,1 km). C'est une ascension que Tony Martin connaît et qui, au vu de sa forme actuelle, ne devrait pas lui poser de problème. A condition de ne pas subir d'à-coups dans son escalade.

Le déroulement de l'étape est somme toute idéal pour le porteur allemand du maillot jaune. Une échappée au long cours incarnée par Nathan Brown (Garmin-Sharp), Laurens De Vreese (Wanty-Groupe Gobert), Christian Knees (Team Sky), Sébastien Minard (Ag2r La Mondiale), Gregory Rast (Trek Factory Racing), José-Joaquin Rojas (Movistar Team), Mateusz Taciak (CCC Polsat Polkowice) et Danilo Wyss (BMC Racing Team) va occuper le devant de la scène une partie de la journée. Elle ne sera reprise que dans la montée vers la jolie station du Valais, dont les reliefs environnants encore maculés de neige se dessinent dans le ciel d'un bleu pur que le soleil magnifie. La belle montée de Verbier, celle qui avait permis à Alberto Contador d'imposer son autorité naturelle à son "coéquipier" Lance Armstrong dans le Tour de France 2009, va livrer un premier indice quant aux chances de voir Tony Martin s'adjuger demain le Tour de Suisse !

Et Tony Martin, justement, obtient exactement le scénario qu'il escomptait. L'ascension de 10 kilomètres à 6,5 % va se faire au train, à un tempo régulier qui permet au leader de l'équipe Omega Pharma-Quick Step de tenir son rang dans un peloton qui se tend mais ne rompt pas. Formé par une vingtaine de coureurs, le groupe reprend un à un les coureurs échappés depuis le matin, les derniers déposant les armes à 4 kilomètres du sommet. Le Maillot Jaune, lui, poursuit alors sa progression vers les cimes en 2ème position du paquet. Mais il reste encore quelques kilomètres ardus et l'équipe Tinkoff-Saxo décide de passer à l'action pour Roman Kreuziger. Quand le tempo s'accélère sous les efforts de la formation danoise, Tony Martin rétrograde pour se concentrer sur la roue arrière de son principal adversaire, le double tenant du titre Rui Costa (Lampre-Merida), qui s'avérera incapable de tenter quoi que ce soit pour lâcher l'Allemand.

Johan-Esteban Chaves victorieux à VerbierJohan-Esteban Chaves victorieux à Verbier | © SirottiCette neutralisation relative entre les coureurs les mieux placés au classement général offre des libertés à ceux visant avant tout la victoire d'étape. Le Colombien Johan-Esteban Chaves (Orica-GreenEdge), vainqueur le mois dernier d'une étape du Tour de Californie à Mountain High, est celui qui grimpe le mieux. Roman Kreuziger et Bauke Mollema (Belkin), qui répondent en retard à son démarrage porté à 2 kilomètres du but, ne reviendront plus sur le coureur de 24 ans, vainqueur du Tour de l'Avenir 2011. Ils reprendront seulement un peu de temps à Tony Martin, qui gagne le sommet dans un groupe d'hommes forts 17 secondes seulement après l'arrivée de Chaves. Groupe auquel n'appartient plus Thibaut Pinot (FDJ.fr), finalement sorti dans l'ascension et rejeté du Top 10 du classement général provisoire.

Demain dimanche, l'ultime étape sera donc décisive entre Martigny et Saas-Fee (156,7 km).

Classement 8ème étape :

1. Johan-Esteban Chaves (COL, Orica-GreenEdge) les 219,1 km en 5h11'16" (42,2 km/h)
2. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff-Saxo) à 3 sec.
3. Bauke Mollema (PBS, Belkin) m.t.
4. Eros Capecchi (ITA, Movistar Team) à 16 sec.
5. Janier-Alexis Acevedo (COL, Garmin-Sharp) à 17 sec.
6. Philip Deignan (IRL, Team Sky) m.t.
7. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step)  m.t.
8. Davide Formolo (ITA, Cannondale)  m.t.
9. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR, Lampre-Merida)  m.t.
10. Mathias Frank (SUI, IAM Cycling) m.t.

Classement général :

1. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step)
2. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Shimano) à 51 sec.
3. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR, Lampre-Merida) à 1'05"
4. Mathias Frank (SUI, IAM Cycling) à 1'14"
5. Bauke Mollema (PBS, Belkin) à 1'41"
6. Davide Formolo (ITA, Cannondale) à 1'47"
7. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff-Saxo) à 1'50"
8. Janier-Alexis Acevedo (COL, Garmin-Sharp) à 2'07"
9. Eros Capecchi (ITA, Movistar Team) à 2'29"
10. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 2'30"

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES