FLASHS

Pros

Tour de Turquie : Sam Bennett récidive

Publié le 11/10/2018 18:00

Déjà vainqueur mercredi sur la deuxième étape, Sam Bennett a de nouveau réglé le sprint ce jeudi. L’Irlandais s’est montré plus rapide que Maximiliano Richeze dans le final. Il conforte dans le même temps son maillot de leader

Sam Bennett victorieux sur le Tour de TurquieSam Bennett victorieux sur le Tour de Turquie | © Bora Hansgrohe

C’est une journée qui s’annonçait rapide, intense, et difficile pour les sprinteurs. Quelques rampes de lancement pour les échappées dès les premiers kilomètres, et des bosses piégeuses dans le final, qui pourraient faire mal à des Hodeg, Consonni et autres Bennett. Une troisième étape qui pourrait favoriser une échappée victorieuse. Un groupe s’est d'ailleurs rapidement formé, sur les 137 bornes au programme. Mads Würtz Schmidt (Katusha-Alpecin), Fernando Barcelo, Benat Txoperena (Euskadi-Murias), Aldemar Reyes (Manzana-Postobon), Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen-Baloise), Muhammed Atalay et Ferit Saml? (Turquie) ont pris quelques minutes d’avance lors de la première heure. Un écart maintenu autour de la minute trente par les formations de sprinteurs à l’image de la Bora-Hansgrohe ou la Bahrain-Merida.  

Le peloton a maitrisé son sujet dans les deux ascensions du final. UAE Team Emirates ou encore Astana ont prêté main forte en se mêlant de la poursuite. Un peloton qui a rapidement fondu sur les derniers rescapés du jour, dont le très remuant Würtz Schmidt, au pied de la dernière difficulté. Quelques hommes ont bien tenté de se faire la malle dans les pourcentages les plus difficiles. Nicolas Roche (BMC), Alexey Lutsenko (Astana) et Diego Ulissi (UAE Team Emirates) ont même réussi à creuser un écart intéressant. Mais les équipes de sprinteurs ont ramené un peloton éparpillé sur les fuyards. Le sprint massif etait alors inévitable et la Bora-Hansgrohe a mené la danse à l’avant du peloton. Les trains se sont formés, et Max Richeze semblait le mieux placé, dans la roue de Stybar (Quick Step Floors). Mais Sam Bennett a préféré anticiper. Il est le premier à lancer son effort et ne sera jamais revu par l’Argentin. Deuxième victoire d’étape pour l’Irlandais en deux jours. Deux sprints maitrisés qui lui permettent de conforter son maillot bleu de leader. 

Sam Bennett à l'issue de sa victoire : « J’ai cru que ce serai plus difficile dans les côtes mais je me suis finalement senti à l’aise. Ca n’a été dur qu’à 500 mètres du basculement et je pouvais m’accrocher. La descente a été très rapide. Beaucoup de coureurs sont revenus de derrière alors que je pensais qu’ils étaient battu. La lutte pour prendre les roues a été difficile, mais les gars ont fait un super boulot et m’ont protégé toute la journée, et sur les bosses également. J’étais dans le train Quick Step Floors lors des 500 derniers mètres. J’ai eu une légère hésitation à 220-230 mètres et j’ai décidé de partir au lieu de permettre à d’autres coureurs de me remonter. A ce moment, j’ai pensé que j’étais peut-être parti trop tôt, mais j’ai été capable de conserver la tête. Je suis donc heureux. »-LL

Classement de la troisième étape : 

1 Sam Bennett (BORA – hansgrohe)
2 Maximiliano Richeze (Quick-Step Floors) m.t
3 John Degenkolb (Trek – Segafredo) m.t.
4 Patrick Bevin (BMC) m.t.
5 Ahmet Örken (Turquie) m.t.
6 Iván García (Bahrain Merida) m.t.
7 Alexey Lutsenko (Astana) m.t.
8 Nathan Haas (Katusha – Alpecin) m.t.
9 Przemys?aw Kasperkiewicz (Delko Marseille Provence KTM) m.t.
10 Mikel Aristi (Euskadi – Murias) m.t.

Général après la troisième étape

1 Sam Bennett (BORA – hansgrohe)
2 Maximiliano Richeze (Quick-Step Floors) à 10sec.
3 John Degenkolb (Trek – Segafredo) à 22sec.
4 Jempy Drucker (BMC) m.t.
5 Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen Baloise) à 24sec.

EvoluCycle

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES