FLASHS

Pros

Tour des Flandres — Le Ronde cherche la bonne formule

Publié le 04/04/2014 08:30

Le parcours du Tour des Flandres a encore été retouché cette année. Son final est cependant durci avec huit bergs dans les 55 derniers kilomètres.

Le Paterberg, nouveau juge de paix du Tour des FlandresLe Paterberg, nouveau juge de paix du Tour des Flandres | © SirottiToucher au parcours des classiques, voilà un débat qui ne laisse personne indifférent. En 2011, tout le monde s'était scandalisé en voyant qu'un monument comme le Tour des Flandres puisse, non seulement modifier son lieu d'arrivée historique, mais aussi changer de points stratégiques. Pour la troisième année consécutive, le mur de Grammont et le Bosberg laissent la place au Vieux Quaremont et au Paterberg comme moment clé de la course. Ce parcours que l'on annonçait plus dur et plus sélectif s'est surtout avéré être beaucoup plus convenu. La mayonnaise de circuit final autour d'Audenarde n'a pas franchement pris et c'est à chaque fois dans le dernier enchaînement Vieux-Quaremont-Paterberg que la course s'est jouée. Cette année pour contrer cette monotonie, les organisateurs ont une nouvelle fois revu leurs plans.

Les 259 kilomètres du parcours seront toujours ponctués de dix-sept bergs et de six secteurs pavés. Mais leur enchaînement a été remanié pour durcir un peu plus les cinquante derniers kilomètres. Il n'y aura aucun moment de répit dans les 55 derniers kilomètres où huit difficultés vont s'enchaîner. C'est une des nouveautés de la mouture 2014 du Tour des Flandres : le mythique enchaînement Vieux-Quaremont-Paterberg-Koppengerg, auparavant situé à environ 80 kilomètres de l'arrivée, se retrouve considérablement rapproché de la ligne, à une cinquantaine de bornes de la délivrance. La longueur du Quaremont (2200 mètres à 4%) et les pentes abruptes (360 mètres à 12,5% pour le Paterberg et 600 mètres à 11,6 % avec des passages à 22 % pour le Koppenberg) des deux monts suivants pèseront d'autant plus dans les jambes qu'ils seront gravis une fois la barre des 200 kilomètres franchie.

Fabian Cancellara remporte le Ronde pour la deuxième foisFabian Cancellara remporte le Ronde pour la deuxième fois | © SirottiCinq kilomètres après le Koppenberg, ce sera le Steenbeekdries précédé de la section pavée de la Mariaborrestraat. Trois kilomètres plus loin, ce sera le Taaienberg. Derrière, il y aura encore le Kruisberg, 2500 mètres asphaltés à 5 %, puis le dernier passage au Quaremont-Paterberg avant l'arrivée à Audenarde, 13 kilomètres plus loin. La faiblesse de ce nouveau parcours instauré en 2012 est peut-être là. Cette portion finale (souvent avec le vent de face) étant propice aux regroupements, à moins qu'un homme seul soit au-dessus du lot, comme le fut Fabian Cancellara (Trek Factory Racing) sur la dernière édition du Ronde.

Au vu de ce qu'il a montré sur le GP E3, la semaine dernière, le Suisse, peut être considéré comme le grand favori de cette épreuve qu'il a domptée par deux fois (2010 et 2013). Malgré une chute au plus mauvais moment, l'Helvète a trouvé les ressources pour retrouver le gros du peloton des favoris vendredi dernier. Seul le groupe de Peter Sagan (Cannondale) a pu échapper au retour du Suisse. Le Slovaque, vainqueur du petit Tour des Flandres et 3ème de Gand-Wevelgem peut inquiéter le triple vainqueur de Paris-Roubaix... à condition de s'accrocher à sa roue, chose qu'il n'était pas parvenu à faire l'an dernier dans la dernière escalade du Paterberg. Troisième membre du trio de grands favoris, Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) est sans doute celui qui a offert le moins de garanties ces dernières semaines, préoccupé par des problèmes personnels avant Milan-San Remo, puis blessé à la main au GP E3.

Sep Vanmarcke termine derrière Edvald Boasson-HagenSep Vanmarcke termine derrière Edvald Boasson-Hagen | © SirottiMais, dans une course qui reste imprévisible et qui peut s'avérer extrêmement tactique, il ne faudra pas oublier l'outsider numéro 1, Sep Vanmarcke (Belkin), 3ème à Kuurne, 4ème à Wevelgem et au Circuit Het Nieuwsblad et 5ème à Harelbeke ! Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), Filippo Pozzato (Lampre-Merida), et Matti Breschel (Tinkoff-Saxo) devront attentivement être surveillés. En cas de regroupement, attention à John Degenkolb (Giant-Shimano), Alexander Kristoff (Team Katusha), Edvald Boasson-Hagen (Team Sky), Borut Bozic (Astana) et Tyler Farrar (Garmin-Sharp). Côté français, Sylvain Chavanel (IAM Cycling), Matthieu Ladagnous, Yoann Offredo et Arnaud Démare (FDJ.fr), Damien Gaudin et Sébastien Turgot (Ag2r La Mondiale) et Tony Gallopin (Lotto-Belisol) défendront les chances tricolores.

Les 17 monts :

• Km 108 : Vieux Quaremont (2200 mètres à 4 %)
• Km 118 : Kortekeer (1000 mètres à 6,4 %)
• Km 126 : Eikenberg (1200 mètres à 5,2 %)
• Km 129 : Wolvenberg (645 mètres à 7,9 %)
• Km 142 : Molenberg (463 mètres à 7 %)
• Km 162 : Leberg (950 mètres à 4,2 %)
• Km 170 : Valkenberg (540 mètres à 8,1 %)
• Km 181 : Kaperij (1000 mètres à 5,5 %)
• Km 188 : Kanarieberg (1000 mètres à 7,7 %)
• Km 204 : Vieux Quaremont (2200 mètres à 4 %)
• Km 207 : Paterberg (360 mètres à 12,9 %)
• Km 214 : Koppenberg (600 mètres à 11,6 %)
• Km 219 : Steenbeekdries (700 mètres à 5,3 %)
• Km 223 : Taaienberg (530 mètres à 6,6 %)
• Km 232 : Kruisberg-Hotond (2500 mètres à 5 %)
• Km 242 : Vieux Quaremont (2200 mètres à 4 %)
• Km 245 : Paterberg (360 mètres à 12,9 %)

Les 10 derniers vainqueurs :

2013 : Fabian Cancellara (SUI, Trek Factory Racing)
2012 : Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step)
2011 : Nick Nuyens (BEL, Saxo Bank-SunGard)
2010 : Fabian Cancellara (SUI, Team Saxo Bank)
2009 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2008 : Stijn Devolder (BEL, Quick Step)
2007 : Alessandro Ballan (ITA, Lampre)
2006 : Tom Boonen (BEL, Quick Step-Innergetic)
2005 : Tom Boonen (BEL, Quick Step)
2004 : Steffen Wesemann (ALL, T-Mobile)

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 1et2 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES