FLASHS

Pros

Tour d'Italie — Marco Canola se joue du peloton

Publié le 23/05/2014 17:53

Giro # 13. Au travail toute la journée pour Bouhanni, la FDJ.fr explose dans le final. Les échappés vont au bout. Marco Canola devance Jackson Rodriguez et Angelo Tulik.

Un orage de grêle s'abat sur le GiroUn orage de grêle s'abat sur le Giro | © SirottiAu vu de la tournure des événements jusqu'alors, il eut fallu être sacrément inspiré pour supposer que Rigoberto Uran (Omega Pharma-Quick Step) se présenterait en rose au pied des Alpes. Le Colombien lui-même ne s'attendait pas à refaire en 41,9 kilomètres, la distance du contre-la-montre de Barolo hier, tout le retard pris précédemment sur Cadel Evans (BMC Racing Team). Or non seulement le Colombien a comblé ses 57 secondes de déficit, mais il en a ajouté 37 de plus dans une balance qui penche désormais en sa faveur. Avant même l'assaut des Alpes ce week-end, qu'une étape de transition permettra aujourd'hui de rallier entre Fossano et Rivarolo Canavese (157 km), le nouveau leader du classement général possède un avantage digne d'une fin de Grand Tour. Mais la route est encore longue jusqu'à Trieste...

La nuit dernière, il a fallu mettre à plat la nouvelle situation de course. Au temps des idées ne tardera plus à répondre celui des actes. En tout cas voilà le Giro bousculé comme on l'aime, ce qui nous promet tout le week-end des courses d'anthologie dans le massif alpin, qui précédera de quelques jours celui des Dolomites. Dans la plaine du Pô que le peloton retrouve aujourd'hui dans le Piémont, les favoris mijotent leurs plans pour bousculer une fois encore la hiérarchie. On ne les verra pas cet après-midi, concentrés sur les efforts qu'il auront à fournir tout le week-end dans cette haute montagne qui se dessine au loin.

Jackson Rodriguez et Marco Canola emmènent la bonne échappéeJackson Rodriguez et Marco Canola emmènent la bonne échappée | © SirottiIl y a pour les autres une étape à aller chercher, et les points de vue se partagent entre l'éventualité d'un dénouement au sprint, encore un, et celle d'une échappée qui réussirait à décourager le retour du paquet. Ceux qui sont de cet avis sont au nombre de six, et ils s'échappent peu après le départ de cette courte étape. Maxim Belkov (Team Katusha), Marco Canola (Bardiani-CSF), Gert Dockx (Lotto-Belisol), Jackson Rodriguez (Androni Giocattoli), Jeffry Romero (Colombia) et le Français Angelo Tulik (Team Europcar) accrochent la bonne et se mettent rapidement en quête de temps, leur meilleur allié pour démobiliser leurs poursuivants. Or l'écart ne va jamais vraiment faire le jeu des six de tête, contenus par un peloton qui va les maintenir toute la journée sous pression. Ils ne bénéficieront pas beaucoup plus de deux minutes de marge.

Au travail toute la journée, la FDJ.fr explose dans le final : les échappés iront au bout.

Les FDJ.fr étirent le peloton pour Nacer BouhanniLes FDJ.fr étirent le peloton pour Nacer Bouhanni | © SirottiAu rang des enjeux de cette treizième étape figure le classement par points dominé par le serial winner Nacer Bouhanni (FDJ.fr). Si un ajustement du règlement a rendu le challenge plus favorable aux sprinteurs qu'il ne l'était par le passé (seuls Alessandro Petacchi et Mark Cavendish l'ont accroché ces dix dernières années), l'avance du coureur vosgien doit encore être consolidée en vue d'une ultime semaine qui permettra aux favoris d'engranger des points dans la montagne. Cette quatrième victoire d'étape, Nacer Bouhanni la veut. Et il n'hésite pas très rapidement à faire rouler toute son équipe à l'avant du peloton pour interdire la progression des six échappés. Dans son labeur, l'équipe FDJ.fr est bien seule. Bouhanni s'étant montré sans partage au sprint, elle doit assumer à elle seule tout le poids de la course.

Les efforts consentis toute la journée par la formation au trèfle, qui aligne les coureurs du peloton en file indienne une bonne partie de la journée, vont pourtant se payer cash au moment décisif. A 15 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il reste 1'30" à boucher sur les six échappés, les FDJ.fr s'écartent brusquement. Nacer Bouhanni, tout de rouge vêtu, est soudain isolé à l'avant d'un peloton que plus aucune équipe ne contrôle. Ses coéquipiers mis à rude contribution dans une étape courue sans ménagement (43,3 km/h de moyenne sous une alternance d'averses et d'éclaircies) ont fini par exploser. Les équipes qui finiront par prendre la direction de la course ne ramèneront pas le peloton à moins de 11 secondes des échappés, le sprint remporté ce soir par Nacer Bouhanni étant cette fois mené pour la 4ème place...

Marco Canola bat Jackson Rodriguez et Angelo TulikMarco Canola bat Jackson Rodriguez et Angelo Tulik | © SirottiC'est qu'à l'avant Marco Canola a exploité sa chance jusqu'au bout. A 16 kilomètres de l'arrivée, alors que le peloton menace toujours de rentrer sur l'échappée, l'Italien démarre. Jackson Rodriguez et Angelo Tulik répondent du tac au tac. Pas Maxim Belkov, Gert Dockx et Jeffry Romero, dont l'aventure s'arrête là. Les trois rescapés de l'échappée matinale vont alors collaborer étroitement jusqu'à 3 kilomètres de l'arrivée, profitant d'une avance encore supérieure à la minute pour mettre fin ici à leur coopération. C'est encore Marco Canola qui tente de se défaire de ses adversaires. En vain. Ni Rodriguez ni Tulik n'aura les capacités de contrer. Il faudra s'en remettre au sprint entre les trois pour définir le vainqueur. Visiblement le plus fort du trio, Marco Canola s'y démarque pour s'offrir une victoire retentissante.

Demain samedi, place à la haute montagne entre Agliè et Oropa (164 km).

Classement 13ème étape :

1. Marco Canola (ITA, Bardiani-CSF) les 157 km en 3h37'20" (43,3 km/h)
2. Jackson Rodriguez (VEN, Androni Giocattoli) m.t.
3. Angelo Tulik (FRA, Team Europcar) m.t.
4. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) à 11 sec.
5. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) m.t.
6. Elia Viviani (ITA, Cannondale) m.t.
7. Luka Mezgec (SLO, Giant-Shimano) m.t.
8. Ben Swift (GBR, Team Sky) m.t.
9. Tyler Farrar (USA, Garmin-Sharp) m.t.
10. Borut Bozic (SLO, Astana) m.t.

Classement général :

1. Rigoberto Uran (COL, Omega Pharma-Quick Step) en 53h15'06"
2. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 37 sec.
3. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 1'52"
4. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 2'32"
5. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 2'50"
6. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 3'29"
7. Fabio Aru (ITA, Astana) à 3'37"
8. Wout Poels (PBS, Omega Pharma-Quick Step) à 4'06"
9. Steve Morabito (SUI, BMC Racing Team) à 4'20"
10. Robert Kiserlovski (CRO, Trek Factory Racing) à 4'41"

Classement par points :

1. Nacer Bouhanni (FRA, FDJ.fr) 251 pt
2. Giacomo Nizzolo (ITA, Trek Factory Racing) 225 pt
3. Elia Viviani (ITA, Cannondale) 173 pt
4. Roberto Ferrari (ITA, Lampre-Merida) 161 pt
5. Ben Swift (GBR, Team Sky) 130 pt
6. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 94 pt
7. Diego Ulissi (ITA, Lampre-Merida) 78 pt
8. Luka Mezgec (SLO, Giant-Shimano) 78 pt
9. Enrico Battaglin (ITA, Bardiani-CSF) 77 pt
10. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) 71 pt

Classement de la montagne :

1. Julian Arredondo (COL, Trek Factory Racing) 75 pt
2. Diego Ulissi (ITA, Lampre-Meria) 39 pt
3. Stefano Pirazzi (ITA, Bardiani-CSF) 26 pt
4. Robert Kiserlovski (CRO, Trek Factory Racing) 20 pt
5. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 15 pt
6. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) 15 pt
7. Björn Thurau (ALL, Team Europcar) 15 pt
8. Pieter Weening (PBS, Orica-GreenEdge) 14 pt
9. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) 14 pt
10. Perrig Quémeneur (FRA, Team Europcar) 14 pt

Classement des jeunes :

1. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) en 53h16'58"
2. Wilco Kelderman (PBS, Belkin) à 58 sec.
3. Nairo-Alexander Quintana (COL, Movistar Team) à 1'37"
4. Fabio Aru (ITA, Astana) à 1'45"
5. Diego Ulissi (ITA, Lampre-Merida) à 4'32"
6. Georg Preidler (AUT, Giant-Shimano) à 12'25"
7. Pawel Poljanski (POL, Tinkoff-Saxo) à 28'11"
8. Sebastian Henao (COL, Team Sky) à 30'18"
9. Jan Polanc (SLO, Lampre-Merida) à 30'42"
10. Mikel Landa (ESP, Astana) à 35'53"

Classement par équipes :

1. Omega Pharma-Quick Step (BEL) en 159h03'38"
2. Ag2r La Mondiale (FRA) à 05'32"
3. BMC Racing Team (USA) à 07'46"
4. Tinkoff-Saxo (DAN) à 21'29"
5. Lampre-Merida (ITA) à 23'46"
6. Astana (KAZ) à 24'14"
7. Movistar Team (ESP) à 29'17"
8. Team Europcar (FRA) à 33'40"
9. Colombia (COL) à 41'53"
10. Trek Factory Racing (USA) à 44'03"

Groupama picto-dec18

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19