FLASHS

Pros

Tour du Pays Basque — Martin conjure le sort

Publié le 08/04/2014 18:07

Tour du Pays Basque # 2. Il avait échoué d'un rien au terme d'un solo improbable sur la dernière Vuelta. Cette fois Tony Martin réussit son coup et s'impose en solitaire.

Valverde au chaud dans le pelotonValverde au chaud dans le peloton | © Laurent BarréLe Tour du Pays Basque n'aime pas les sprinteurs. Les routes de cette province espagnole ne sont pas franchement propices aux hommes rapides qui ont déserté en masse la course WorldTour cette semaine. À dire vrai, il n'y a guère que Ben Swift (Team Sky) et Michael Matthews (Orica-GreenEdge) qui puissent tirer leur épingle du jeu sur cette 2ème étape qui semble être leur seule occasion de la semaine. Mais les sprinteurs seront finalement tenus en échec. Une petite bosse est placée à six kilomètres de la ligne qui peut inspirer les puncheurs qui souhaitent se tester en vue des Ardennaises. Les grimpeurs, eux aussi peuvent être de sortie. Surtout, au vu de la faiblesse du contingent de finisseurs engagés, les baroudeurs peuvent voir en cette 2ème étape une occasion en or pour repartir du Pays Basque avec un beau bouquet.

Ce sont eux qui empocheront la mise. Et pour cause, l'échappée matinale qui se dégage après quatorze kilomètres contient de sacrés spécimens, spécialistes en la matière. Jan Bakelants et Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step), Hubert Dupont (Ag2r La Mondiale), Gorka Izagirre (Movistar Team), Bob Jungels (Trek Factory Racing), Davide Malacarne (Team Europcar) et Maxime Monfort (Lotto-Belisol) forment un groupe solide que le peloton ne reverra jamais. Les 2'40" qui seront accordées à cette bande expérimentée seront de trop en dépit des efforts des coéquipiers des sprinteurs. Mélangeant savamment jeunes premiers et vieux briscards, l'échappée continue de vivre et résiste parfaitement au retour du peloton qui augmente progressivement son allure dans les 50 derniers kilomètres.

Tony Martin victorieux en soloTony Martin victorieux en solo | © Laurent BarréDepuis quelques semaines, le Team Sky et les Orica-GreenEdge s'affrontent sur la Twittosphère, mais les deux équipes vont aujourd'hui allier leurs forces pour revoir les échappés. Sous l'impulsion des deux blocs anglo-saxons, l'écart se réduit considérablement. En 15 kilomètres de chasse, l'avance de 2'30" se réduit comme peau de chagrin pour descendre sous la minute à l'entame des 20 derniers kilomètres. Tout semble perdu pour les fuyards, mais un homme en particulier ne veut pas se résoudre à voir les sprinteurs se tailler la part du lion. Tony Martin garde un souvenir amer de l'Espagne. Sur la dernière Vuelta, au terme d'une arrivée complètement folle finalement remportée par le Danois Michael Morkov, l'Allemand avait cédé face au peloton à 75 mètres de la ligne. Le champion du monde du chrono accélère alors à 18 kilomètres de l'arrivée.

Seuls Gorka Izagirre et Jan Bakelants peuvent suivre son sillage pendant quelques kilomètres, puis c'est en solo qu'il poursuit l'aventure à onze bornes de la ligne. Tony Martin dispose alors d'une cinquantaine de secondes d'avance et il semble impossible que le scénario de Caceres sur le Tour d'Espagne l'an dernier se reproduise. D'abord parce qu'il a pu compter sur l'appui de six compagnons d'échappée durant toute la journée là où il était seul sur les routes espagnoles en août dernier, mais aussi parce que la meute est d'un tout autre genre. Dans la dernière petite bosse, Alejandro Valverde (Movistar Team) passe certes à l'action, mais l'Allemand est bien trop loin pour qu'il lui conteste la victoire. Seul dans la dernière ligne droite, le rouleur teuton triomphe une demi-minute devant un petit peloton d'une cinquantaine de coureurs réglé par Ben Swift devant Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step).

Demain, la 3ème étape du Tour du Pays Basque reliera Urdazubi-Urdax à Victoria Gasteiz (194,7 km).

Classement 2ème étape :

1. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) en 3h46'17"
2. Ben Swift (GBR, Team Sky) à 30 sec.
3. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
4. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Merida) m.t.
5. Paul Martens (ALL, Belkin) m.t.
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Maxim Iglinskiy (KAZ, Astana) m.t.
8. Yukiya Arashiro (JAP, Team Europcar) m.t.
9. Michael Matthews (AUS, Orica-GreenEdge) m.t.
10. Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale) m.t.

Classement général :

1. Alberto Contador (ESP, Tinkoff-Saxo) en 7h51'54"
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 14 sec.
3. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 34 sec.
4. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Merida) à 36 sec.
5. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) m.t.
6. Jean-Christophe Péraud (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) m.t.
8. Yuri Trofimov (RUS, Team Katusha) m.t.
9. Roman Kreuziger (TCH, Tinkoff-Saxo) à 54 sec.
10. Mikel Landa (ESP, Astana) m.t.

Groupama picto-dec18

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19