FLASHS

Pros

Trois Jours de La Panne — Kittel envers et contre tout

Publié le 30/03/2017 12:37

Trois Jours de La Panne # 3A. Victime d'une chute à 15 kilomètres de l'arrivée, Marcel Kittel parvient à rentrer sur le peloton et s'impose devant Alexander Kristoff.

Malgré une chute, Marcel Kittel s'impose à La PanneMalgré une chute, Marcel Kittel s'impose à La Panne | © Quick-Step Floors/Tim De WaeleLa chute dont il a été victime à 15 kilomètres de l'arrivée semblait mettre Marcel Kittel (Quick-Step Floors) hors du coup pour la victoire sur la demi-étape matinale traditionnelle du dernier jour des Trois Jours de La Panne. Battu hier dans un sprint serré, l'Allemand voyait une nouvelle chance de victoire s'envoler. C'était sans compter sur l'abnégation du coureur qui n'avait plus gagné en Europe depuis le GP de Fourmies l'an dernier. Bien aidé par ses coéquipiers qui feront tout pour remettre leur leader sur de bons rails, Marcel Kittel entame alors une course contre la montre pour faire son retour le plus rapidement possible sur un peloton filant à toute vitesse.

D'autant qu'un peu plus loin, une autre course contre la montre avait commencé pour la meute derrière les échappés plus résistants que prévu. Malgré un écart tombé sous la minute à 70 kilomètres de l'arrivée, Kevin Deltombe (Sport Vlaanderen-Baloise), Elmar Reinders (Roompot-Nederlandse Loterij), Anders Skaarseth (Joker Icopal) et Elias Van Breussegem (Vérandas Willems) ont relancé l'allure à 24 kilomètres du but. Si leurs anciens compagnons de fugue - Enrico Barbin (Bardiani-CSF), Arjen Livyns (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice), André Looij (Roompot-Nederlandse Loterij), Rob Ruijgh (Tarteletto-Isorex) et Alexey Tsatevich (Gazprom-RusVelo) – ont rapidement abdiqué, les quatre hommes tiennent tête au peloton jusqu'aux tout derniers kilomètres. La jonction s'opère à 2 kilomètres de l'arrivée.

Entre temps, Marcel Kittel a lui aussi pu rentrer et remonter à l'avant du peloton pour tenter sa chance au sprint. Manifestement, l'Allemand ne ressent pas les conséquences de sa chute en se montrant le plus véloce à La Panne ! Opposé à Alexander Kristoff (Katusha-Alpecin) dans la dernière ligne droite, le sprinteur de Quick-Step Floors doit sortir le grand jeu face à la puissance du Norvégien. Le mano a mano entre les deux hommes se solde donc par la victoire de Marcel Kittel qui s'impose à La Panne comme l'an dernier. Son coéquipier Philippe Gilbert n'a pas été menacé. Le champion de Belgique reste leader du classement général avant le contre-la-montre de 14,2 kilomètres cet après-midi.

Classement 3ème étape A :

1. Marcel Kittel (ALL, Quick-Step Floors) les 118,5 km en 2h37'29" (45,1 km/h)
2. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) m.t.
3. Sacha Modolo (ITA, UAE Team Emirates) m.t.
4. Rüdiger Selig (ALL, Bora-Hansgrohe) m.t.
5. Edward Theuns (BEL, Trek-Segafredo) m.t.
6. Matteo Pelucchi (ITA, Bora-Hansgrohe) m.t.
7. Jens Debusschere (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
8. Luka Mezgec (SLO, Orica-Scott) m.t.
9. Jelle Mannaerts (BEL, Tarteletto-Isorex) m.t.
10. Jonas Rickaert (BEL, Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.

Classement général :

1. Philippe Gilbert (BEL, Quick-Step Floors) en 11h51'02"
2. Matthias Brändle (AUT, Trek-Segafredo) à 50 sec.
3. Alexander Kristoff (NOR, Katusha-Alpecin) à 58 sec.
4. Edward Theuns (BEL, Trek-Segafredo) à 1'06"
5. Sylvain Chavanel (FRA, Direct Energie) à 1'15"
6. Pim Ligthart (PBS, Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
7. Maxime Vantomme (BEL, WB Veranclassic-Aqua Protect) à 1'17"
8. Pierre-Luc Périchon (FRA, Fortuneo-Vital Concept) m.t.
9. Boy Van Poppel (PBS, Trek-Segafredo) à 1'22"
10. Jasper De Buyst (BEL, Lotto-Soudal) à 2'20"

BIKE SHOW EVENTS