FLASHS

Pros

Trois Jours de La Panne — Kristoff reprend ses habitudes

Publié le 29/03/2016 18:00

Trois Jours de La Panne # 1. Lauréat à Zottegem l'an dernier, Alexander Kristoff maîtrise Lieuwe Westra et Alexey Lutsenko dans un final à haute tension.

En deuil, le peloton respecte une minute de silenceEn deuil, le peloton respecte une minute de silence | © SirottiEn dépit des événements tragiques qui ont fait du week-end pascal un cauchemar et même si le peloton tout entier reste encore largement marqué par la perte d'Antoine Demoitié et Daan Myngheer, l'aspect sportif ne tarde pas à reprendre ses droits avec le départ des Trois Jours de La Panne. C'est un parcours encore compliqué qu'ont réservé les organisateurs entre La Panne et Zottegem. L'épreuve flamande s'engage sur les routes du Ronde. Pas celles qui attendent les coureurs dimanche, mais plutôt celles qui ont contribué à forger la légende du Tour des Flandres avant que le tracé ne soit remanié en 2012. Aujourd'hui, ce sont des monts que le nouveau parcours n'emprunte plus (mur de Grammont, Tenbosse) ou réduits à un rôle anecdotique (Berendries) qui sont mis en lumière dans une boucle finale difficile.

L'étape, si exigeante et décisive soit-elle, ne sera donc d'aucun secours à Alexander Kristoff (Team Katusha) ce dimanche pour la défense de son titre à Audenarde. Le Norvégien est d'ailleurs le seul favori du Ronde à avoir maintenu La Panne à son calendrier. Loin de vouloir partir en simple reco, l'objectif du Scandinave est tout autre : retrouver la confiance, lui qui n'a plus gagné depuis la dernière étape du Tour d'Oman il y a plus d'un mois. La victoire qu'il acquit aujourd'hui, la sixième de sa saison, est d'autant plus valorisante que pour s'imposer, Alexander Kristoff a fait preuve d'un sens tactique aiguisé.

Mais avant que la tête ne prenne le dessus, les jambes ont avant tout parlé. Si le peloton explose en plusieurs morceaux dès le début de l'étape en raison du vent qui balaye la plaine flamande, le vainqueur sortant du Tour des Flandres reste placé. Mieux, il parvient même à prendre les devants dans un groupe de seize parti peu après la mi-course où il côtoie Bohli, Phinney, Vliegen et Zabel (BMC Racing Team), Knees, Rowe et Van Poppel (Team Sky), Durbridge et Keukeleire (Orica-GreenEdge), Lutsenko et Westra (Astana), Bodnar (Tinkoff), Farazijn (Topsport Vlaanderen-Baloise), Morkov (Team Katusha) et Pedersen (Stölting Service Group). Le peloton, emmené par les Etixx-Quick Step une nouvelle fois piégés, ne parvient pas à boucher la minute qui le sépare de ce groupe de fuyards.

Alexander Kristoff retrouve la victoire à ZottegemAlexander Kristoff retrouve la victoire à Zottegem | © SirottiPlus encore que l'étape, c'est le classement général qui se joue. Solide rouleur, Lieuwe Westra insiste dans le Tenbosse à 28 kilomètres du but pour creuser un peu plus cet écart grandissant en vue du contre-la-montre jeudi après-midi emmenant avec lui son coéquipier Alexey Lutsenko, Luke Rowe... et Alexander Kristoff. Mais le quatuor devient trio quand le coureur du Team Sky subit une crevaison au pied du mur de Grammont, dix kilomètres plus loin. Paradoxalement, la perte de Rowe sera finalement providentielle pour Alexander Kristoff. Son attention se concentre sur le seul Lutsenko, Lieuwe Westra étant dans l'obligation de faire l'effort en tête du groupe pour s'assurer de maintenir l’écart afin que les efforts fournis dans l'optique du classement général ne soient pas vains.

Dès lors, c'est une partie de poker-menteur qui commence et Alexander Kristoff parvient à reporter la pression sur les épaules des deux coéquipiers d'Astana dans un final nerveux. Le piège se referme sur le duo de la formation kazakhe. Trop étroitement surveillé, le vainqueur d'étape sur le dernier Paris-Nice ne sera pas libre de ses mouvements et les timides accélérations qu'il place sont immédiatement contrées par le Norvégien. Les trois hommes se présentent donc ensemble dans la dernière ligne droite où la puissance de l'ancien vainqueur de Milan-San Remo fait une nouvelle fois recette. Il s'impose comme l'an dernier à Zottegem et partira demain avec le maillot blanc sur le dos.

La 2ème étape entre Zottegem et Coxyde (211,1 km) pourrait permettre à Alexander Kristoff de consolider son avance.

Classement 1ère étape :

1. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) les 198,2 km en 4h22'34" (45,2 km/h)
2. Alexey Lutsenko (KAZ, Astana) m.t.
3. Lieuwe Westra (PBS, Astana) m.t.
4. Mads Pedersen (DAN, Stôlting Service Group) à 29 sec.
5. Luke Rowe (GBR, Team Sky) m.t.
6. Pim Ligthart (PBS, Lotto-Soudal) à 36 sec.
7. Manuel Belletti (ITA, Southeast-Venezuela) m.t.
8. Juraj Sagan (SVQ, Tinkoff) m.t.
9. Sean De Bie (BEL, Lotto-Soudal) m.t.
10. Marco Haller (AUT, Team Katusha) m.t.

Classement général :

1. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) en 4h22'24"
2. Alexey Lutsenko (KAZ, Astana) à 1 sec.
3. Lieuwe Westra (PBS, Astana) à 6 sec.
4. Mads Pedersen (DAN, Stôlting Service Group) à 39 sec.
5. Luke Rowe (GBR, Team Sky) m.t.
6. Tony Martin (ALL, Etixx-Quick Step) à 44 sec.
7. Pim Ligthart (PBS, Lotto-Soudal) à 46 sec.
8. Manuel Belletti (ITA, Southeast-Venezuela) m.t.
9. Juraj Sagan (SVQ, Tinkoff) m.t.
10. Sean De Bie (BEL, Lotto-Soudal) m.t.

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19