FLASHS

Pros

Trophée Laigueglia — Felline le plus malin

Publié le 12/02/2017 17:10

Trophée Laigueglia. Fabio Felline se la joue baroudeur et lève les bras pour sa rentrée. Belle deuxième place de Romain Hardy qui règle le sprint des poursuivants.

Fabio Felline remporte le trophée LanguegliaFabio Felline remporte le trophée Langueglia | © SirottiPour sa rentrée, Fabio Felline (Italie) n'a pas loupé le coche. Première course de la saison et première victoire pour l'Italien, de quoi lancer de la meilleure manière possible 2017. Coureur complet, habitué aux accessits l'an passé, il n'en a pas moins ramené le maillot de meilleur sprinteur sur la Vuelta. Seulement le Turinois court après un succès depuis 2015 lorsqu'il remporta, au sprint devant Boonen et Bouhanni, le GP de Fourmies. Cité parmi les outsiders au départ ce matin, il va réussir à surprendre son monde et mettre en avant ses talents de baroudeur sous le maillot national italien. Il aurait pourtant pu attendre le sprint, jouer l'attentisme en misant tout sur sa pointe de vitesse. Mais pour gagner, il faut savoir prendre le risque de tout perdre. Et Felline semble l'avoir compris, avec le bouquet de la victoire en récompense.

La magnifique région de la Ligurie vaut le détour d'un point de vue touristique. Des paysages enchanteurs, de petites routes qui circulent en moyenne montagne, escaladant les collines au bord de la mer, donnant une sensation de tranquillité aux villages traversés. Ceux-ci seront néanmoins perturbés de bonne heure, la faute à cinq hommes n'ayant pas l'âme touristique aujourd'hui. Ettore Carlini (D'Amico-Utensilnord), Rémi Di Gregorio (Delko-Marseille Provence-KTM), Antonio Di Sante (GM Europa Ovini), Conor Dunne (Aqua Blue Sport) et Davide Orrico (Sangemini-Olmo) testent leurs jambes en ce mois de février et vont se lancer dans un baroud qu'ils espèrent long. Mais le peloton est contrôlé à la perfection par les Ag2r La Mondiale et la FDJ, qui reviennent au kilomètre 140. Il ne reste alors plus qu'une cinquantaine de kilomètres pour faire la différence.

Le circuit final, à parcourir trois fois, voit souvent la gagne se jouer sur les pentes du passo del Ginestro. Les routes escarpées des derniers kilomètres ont permis de voir une belle course de mouvement, où les tricolores Alexandre Geniez (Ag2r La Mondiale), Quentin Pacher, Romain Combaud (Delko-Marseille Provence-KTM) et Arthur Vichot (FDJ) ont tenté de mettre le nez par la fenêtre. Mais le plus malin a été Fabio Felline, que Combaud n'a pas pu suivre lorsque le coup fatal a été porté. Un autre français règle le sprint pour la deuxième place, en la personne de Romain Hardy (Fortuneo-Vital Concept). Son changement d'équipe à l'inter-saison a visiblement été bénéfique, mais pas suffisant pour empêcher un Italien de triompher à domicile. Une habitude pour les Transalpins puisqu'ils ont levé les bras dix-sept fois sur les vingt et une dernières éditions. - Adrien Godard

Classement :

1. Fabio Felline (ITA, Italie) les 192,5 km en 4h54'01"
2. Romain Hardy (FRA, Fortuneo-Vital Concept) à 25 sec.
3. Mauro Finetto (Delko-Marseille Provence-KTM) m.t.
4. Matteo Trentin (ITA, Italie) m.t.
5. Cyril Gautier (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
6. Francesco Gavazzi (ITA, Androni-Sidermec) m.t.
7. Arthur Vichot (FRA, FDJ) m.t.
8. Matej Mohoric (SLO, UAE Abu Dhabi) m.t.
9. Mattia Cattaneo (Androni-Sidermec) m.t.
10. Romain Combaud (Delko-Marseille Provence-KTM) m.t.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE