FLASHS

Pros

Retenez son nom !

Publié le 10/03/2010 17:20

Paris-Nice # 3. Peter Sagan s'adjuge l'étape, Jens Voigt hérite du Maillot Jaune et Alberto Contador s'échappe. Mais les écarts à l'arrivée restent dérisoires.

Peter Sagan remporte à 20 ans une victoire prometteusePeter Sagan remporte à 20 ans une victoire prometteuse | © SirottiLa course au soleil prend aujourd'hui la direction d'Aurillac, qui porte la réputation de ville la plus froide de France. A tort, nous reprendrons les Cantaliens, et il faut bien reconnaître que ce matin, là où il fait le plus froid, c'est du côté de la Haute-Vienne. La cité de Saint-Junien, qui devait lancer la troisième étape de Paris-Nice, est sous la neige. Il est tombé plusieurs centimètres de poudreuse durant la nuit, empêchant la course de repartir via des routes verglacées. Il faut donc faire un trait sur les 53 premiers kilomètres de course, effectués en voiture, pour un départ finalement donné à Saint-Yrieix-la-Perche. La troisième étape est amputée et réduite à 155 kilomètres mais n'en demeure pas moins difficile avec l'apparition des premières difficultés sur la route du Massif Central, que la course traversera demain.

L'intérêt premier de cette étape réside surtout dans son final, marqué par l'ascension d'une côte à proximité de la ligne d'arrivée. Les kilomètres précédents sont vallonnés mais davantage taillés pour une échappée. Ils seront trois à animer les routes de la course au soleil aujourd'hui, à compter du 33ème kilomètre. Le Français Yann Huguet (Skil-Shimano) s'échappe en compagnie des Belges Nicolas Maes (Quick Step) et Jurgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto). Très vite, le trio de tête acquiert une avance confortable, de l'ordre des sept minutes, mais le peloton est emmené par une équipe Caisse d'Epargne qui, avec Luis-Leon Sanchez et Alejandro Valverde bien placés au classement général, se sent investie d'un rôle de formation favorite. L'équipe espagnole gère donc l'avance des trois échappés.

Pour Yann Huguet, Nicolas Maes et Jurgen Roelandts, inutile de rêver. Tandis que Maes est décroché à une vingtaine de kilomètres du but, les deux rescapés de l'échappée du jour ne peuvent pas lutter contre le retour du peloton à 5 kilomètres de l'arrivée, soit au pied de la bosse qui demeure présente dans tous les esprits aujourd'hui. Il s'agit d'une côte de 1100 mètres à 7,2 % placée à 3 kilomètres de l'arrivée. Un tremplin idéal pour un puncheur comme Nicolas Roche (Ag2r La Mondiale), qui démarre dans l'ascension, flanqué tour à tour du Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Doimo), de l'Allemand Tony Martin (Team HTC-Columbia), puis de l'Espagnol Joaquin Rodriguez (Team Katusha), de l'Allemand Jens Voigt (Team Saxo Bank) et de l'Espagnol Alberto Contador (Astana). Six hommes basculent au sommet !

Yann Huguet échappé en compagnie de Jurgen Roelandts et Nicolas Maes Yann Huguet échappé en compagnie de Jurgen Roelandts et Nicolas Maes | © SirottiA la faveur de la côte aurillacoise, ces six coureurs semblent pouvoir prendre une première option sur une belle place au classement général. Alberto Contador, finalement bien remis de son mauvais coup à la cuisse lundi, affiche ses ambitions sans complexe, mais il n'est pas relayé dans son effort et le peloton, lancé au sprint, gomme finalement une partie de son retard. Ce sera presque un coup pour rien pour les six échappés, qui ne précèdent finalement le peloton que de quelques secondes à l'arrivée. Au sprint, l'ancien champion du monde Juniors de VTT Peter Sagan, battu hier par William Bonnet et décidément très costaud sur tous les terrains, décroche à 20 ans la première victoire de sa carrière. Un succès qui en fait soudain un favori pour la victoire finale dans Paris-Nice. En attendant, c'est Jens Voigt qui hérite du Maillot Jaune de leader.

Demain jeudi, la quatrième étape sera reine entre Maurs et Mende (173,5 km).
Consultez la galerie photo de Paris-Nice.

Classement 3ème étape :

1. Peter Sagan (SVQ, Liquigas-Doimo) les 155 km en 3h44'28"
2. Joaquin Rodriguez (ESP, Team Katusha) m.t.
3. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) m.t.
4. Jens Voigt (ALL, Team Saxo Bank) à 2 sec.
5. Tony Martin (ALL, Team HTC-Columbia) m.t.
6. Alberto Contador (ESP, Astana) m.t.
7. Mirco Lorenzetto (ITA, Lampre-Farnese Vini) à 6 sec.
8. Samuel Dumoulin (FRA, Cofidis) m.t.
9. Xavier Florencio (ESP, Cervélo TestTeam) m.t.
10. Marco Marcato (ITA, Vacansoleil) m.t.

Classement général :

1. Jens Voigt (ALL, Team Saxo Bank) en 12h40'26"
2. Peter Sagan (SVQ, Liquigas-Doimo) à 6 sec.
3. Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne) à 9 sec.
4. David Millar (GBR, Garmin-Transitions) à 12 sec.
5. Roman Kreuziger (TCH, Liquigas-Doimo) à 14 sec.
6. Lars Boom (PBS, Rabobank) à 20 sec.
7. Alberto Contador (ESP, Astana) m.t.
8. Levi Leipheimer (USA, RadioShack) à 24 sec.
9. Joaquin Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 28 sec.
10. Xavier Tondo (ESP, Cervélo TestTeam) m.t.

Classement par points :

1. Peter Sagan (SVQ, Liquigas-Doimo) 63 pt
2. Jens Voigt (ALL, Team Saxo Bank) 55 pt
3. Luis-Leon Sanchez (ESP, Caisse d'Epargne) 40 pt
4. Alberto Contador (ESP, Astana) 37 pt
5. Lars Boom (PBS, Rabobank) 36 pt

Classement de la montagne :

1. Laurent Mangel (FRA, Saur-Sojasun) 18 pt
2. Yann Huguet (FRA, Skil-Shimano) 14 pt
3. Jürgen Roelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) 10 pt
4. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) 7 pt
5. Nicolas Maes (BEL, Quick Step) 7 pt

Classement des jeunes :

1. Peter Sagan (SVQ, Liquigas-Doimo) en 12h40'32"
2. Roman Kreuziger (TCH, Liquigas-Doimo) à 8 sec.
3. Lars Boom (PBS, Rabobank) à 14 sec.
4. Tony Martin (ALL, Team HTC-Columbia) à 32 sec.
5. Rein Taaramae (EST, Cofidis) à 39 sec.

Classement par équipes :

1. Liquigas-Doimo (ITA) en 38h02'45"
2. RadioShack (USA) à 9 sec.
3. Saur-Sojasun (FRA) à 13 sec.
4. Caisse d'Epargne (ESP) à 22 sec.
5. Team Saxo Bank (DAN) à 23 sec.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE