FLASHS

Pros

Vuelta — Yates en patron, Mas a brillé

Publié le 15/09/2018 18:50

La dernière étape de la Vuelta a donné son verdict, c'est Simon Yates qui devrait remporter son premier Grand Tour. Enric Mas s'est adjugé l'étape. En perdition, Valverde est éjecté du podium

Enric Mas sur la VueltaEnric Mas sur la Vuelta | © Luis Angel Gomez

La 20ème étape s’annonçait prometteuse. 97 kilomètres de course en Andorre, six ascensions.. une étape propice aux attaques pour faire bouger les lignes avant de terminer cette 73ème édition dans les rues de Madrid. Les organisateurs ont tout fait pour que le porteur de la Roja aillent dans ses derniers retranchements pour contrôler ses rivaux, et Simon Yates (Mitchelton Scott) a répondu présent ce samedi. Le Britannique s’est montré impérial, une fois encore, pour conserver son leadership au général. Troisième de l’étape du jour, il s’est assuré de remporter, sauf défaillance dimanche, la Vuelta. Toujours présent parmi les favoris, et très solide sur les trois semaines de course, Enric Mas (Quick Step Floors) a été récompensé de son abnégation. L’Espagnol de 23 ans s’est imposé au sommet du Collada de la Gallina devant Miguel Angel Lopez (Astana), une performance qui lui permet de se glisser sur le podium de l’épreuve.  

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a longtemps ouvert la route, alors au sein d'une échappée où Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) s'était glissé sur cette courte étape. Le Belge a grappillé de derniers points pour repartir d’Andorre et d’Espagne avec le maillot de meilleur grimpeur sur les épaules. Mais très vite, les favoris se sont mis en évidence pour tenter de faire bouger les lignes. Esseulé dans la succession d’ascensions difficiles, Yates a bien géré ses efforts ce samedi. Les attaques des Colombiens, Superman Lopez et Quintana (Movistar) ont été neutralisées par le Britannique qui est très vite revenu sur les fuyards. Accompagné d’Enric Mas lors de sa remontée fantastique, Yates a finalement laissé l’Espagnol et le Colombien d’Astana prendre un écart dans le final. Non dangereux au classement général, ces deux hommes ont pu se jouer la victoire d’étape. Se replacer au général par la même occasion grâce à la défaillance de Valverde (Movistar). 

nullSimon Yates en rouge © LV

Ce sont les grands perdants de la journée. Les Movistar ont montré leurs limites ce samedi sur la dernière étape réservée aux favoris du général. Alejandro Valverde a totalement craqué, après plus de deux semaines fantastiques. Le Murcien n’a pas réussi à rester au contact des meilleurs lorsque Yates s’est envolé à la poursuite de son coéquipier Quintana. La formation espagnole a tout tenté pour espérer conserver une place sur le podium. A tel point que l'équipe d’Eusebio Unzué a donné l’ordre à Quintana d’attendre son leader. Mais les deux hommes ont fini bien trop loin des Lopez, Mas et Yates et devront se contenter d’une cinquième et huitième place au général. Un bien triste résultat pour une équipe qui était venu avec de grandes ambitions. -LL 

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES