FLASHS

VTT

Hélène Clauzel "à deux on a toujours été plus fortes"

Publié le 27/07/2018 13:42

Vice championne de France U23 de VTT, Hélène Clauzel sera au départ du championnat d'Europe U23 ce dimanche en Autriche. Sur ce circuit exigeant l'Alsacienne pourrait faire parler d'elle, si elle parvient à bien gérer son effort.

ITW HELENE CLAUZELITW HELENE CLAUZEL | © MAURICE KLOETZLEN

Le week-end dernier tu prends la médaille d’argent du championnat de France VTT chez les espoirs. A froid, quel sentiment domine ? 

Le premier sentiment c’est que j’ai vraiment tout donné sur ces championnats, alors je n’ai pas de regret. 

Le circuit de Lons-le-Saunier semblait rapide, comment as-tu géré ton effort ? 

J’ai essayé d’attaquer dans les parties physiques et je me reposais dans les sections techniques, tout en essayant d’aller vite. 

Place désormais aux championnats d’Europe, dans quel état d’esprit es-tu ? Quelles seront tes ambitions là-bas ? 

L’an dernier je termine à la sixième place, alors j’aimerai déjà faire aussi bien, voir mieux. 

Connais-tu le circuit ? Si oui, te convient-il ? 

Je l’ai découvert cette semaine en arrivant sur place. C’est un circuit très dur physiquement avec des montées longues et très raides. Si j’arrive à gérer mon effort je pense que cela peut me convenir. 

Est ce qu’avec ta soeur Perrine vous vous tirez mutuellement vers le haut ? Vous partagez des entraînements ensemble ? 

Oui je pense qu’avec Perrine on se tire vers le haut, on essaye de faire nos reconnaissances ensemble. On a toujours été très complices toutes les deux. Mais depuis qu’elle n’est plus au pôle c’est plus difficile de s’entrainer ensemble, dès qu’on trouve une occasion on va rouler ensemble. A deux on a toujours été plus fortes. 

ITW HELENE CLAUZELITW HELENE CLAUZEL | © EL SPORT

Est ce qu’on te verra dans les sous-bois cet hiver ? 

Je ne pense pas non, je veux vraiment me concentrer à 100% pour le VTT en ce moment. J’adore le cyclo-cross alors j’y reviendrai, ça s’est sûr. 

Es-tu méticuleuse avec ton matériel ? Ou au contraire ? 

Avant je ne m’en souciais pas trop, c’était surtout mon papa qui gérait tout ça. Maintenant je m’y intéresse beaucoup plus car c’est un point important de la performance. 

Quel est ton péché mignon ? 

Je n’ai pas spécialement de péché mignon, mais j’aime bien me faire des petits plaisirs sucrés à la fin des courses. 

Si tu veux rajouter des choses, ou faire des remerciements, n’hésites pas. 

Je voulais remercier ma famille, le pôle France, ainsi que mon équipe KMC Ekoi SRSuntour. 

Par Maëlle Grossetête 

Instagram Vélo101

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 20 octobre 2018
samedi 09 mars 2019
vendredi 28 juin 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES