FLASHS

VTT

Jordan Sarrou vainqueur de la Mediterranean Epic

Publié le 12/02/2018 08:00

Vous ne connaissez pas cette course ? Normal, c'était la 1re édition de La Mediterranean Epic qui s'est déroulée du 8 au 11 février. Le français Jordan Sarrou et la brésilienne Raiza Goulao Henrique en sont les leaders.

Splendide terrain de jeu et méditerranée en vue : La Meditarranean Epic a fait son apparition. Cette course VTT avait lieu en quatre étapes du 8 au 11 février. Disputée en individuel, elle est déjà classée au Calendrier UCI XC Classe 2. De jeudi dernier à hier, 600 cyclistes se sont battus pour la victoire de cette première édition, en Espagne. Placée en début de saison, La Meditarranean Epic a été l'une des courses de reprise de nombreux coureurs, dont le français Jordan Sarrou (KMC-Ekoï-SR Suntour) qui effectue, pour le coup, une belle reprise en remportant la 1re édition. Qui plus est, dans un magnifique décor, sous le soleil espagnol. Chez les femmes, seulement 19 vététistes UCI élites se sont alignées. C'est la brésilienne Raiza Goulao Henrique (Primaflor Mondraker Rotor) qui sort vainqueur. 

Jeudi, la première étape (61,6 km - 1500m de dénivelé accumulé) a débuté au départ de la plage de la Concha d'Oropesa del Mar. Un mélange de montagne et de plaine, à travers de nombreux sentiers boisés, sableux et pierreux. L'arrivée s'est effectué au bord de la Méditarranée, symbole emblématique de cette nouvelle course.

Vendredi, la seconde étape (62,3 km - 1800m de dénivelé accumulé) s'est lancée au départ de Castellon de la Plana, la capitale de la province. Une étape particulièrement exigeante. Les descentes vertigineuses et pentes raides lors des ascensions ont fait de cette étape la plus technique du circuit.

Samedi, la troisième étape (83,8 km - 1470m de dénivelé accumulé) a donné son départ au même endroit que lors de la première, à Oropesa del Mar. Un peu de "repos" pour les coureurs sur une portion plus roulante...mais plus longue aussi, d'une vingtaine de kilomètres. Juste avant le kilomètre 75, les vététistes ont pu savourer une dernière longue descente pour le moins technique. 

Enfin, dimanche, la quatrième étape (52,1 km - 1455m de dénivelé accumulé) s'est réalisée au départ d'Oropesa del Mar, encore une fois. La dernière de La Mediterranean Epic s'est élevée à près de 700m d'altitude, au sommet de l'Alt del Colomer (729m). 

Jordan Sarrou, grand vainqueur

Le coureur français de la KMC-Ekoï-SR Suntour remporte la première édition devant le tchèque Ondrej Cink, 15e aux Jeux de Rio - Cross Country, et le polonais Adrian Brzozka (JBG-2 Cryospace), 21e des Championnats du Monde 2017 de Cross Country Marathon. Le coéquipier de Sarrou, Victor Koretzky, termine au pied du podium. 

Les deux coéquipiers du Team KMC-Ekoï-SR Suntour s'étaient donnés rendez-vous sur La Mediterranean Epic suite à leur stage à Calpe, en Espagne. Déjà acclimatés, les coureurs ont eu un franc succès. Un bon début de saison qui figure comme le point final d'une préparation avant une échéance plus importante, celle de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, dans un mois pile.

Dans les classements, nous avons également trouvé Jens Schuermans, Benjamin Le Ny et Maxime Loret du Team Scott-Creuse Oxygène-Gueret, qui venait eux aussi faire leur rentrée en Espagne. Ils terminent aux 10e, 19e et 20e places du général. Le triple Champion de France de VTT du même Team, Hugo Picheon, fini en 46e position. Côté femmes, on retrouve la française Audrey Menut, 7e du Championnat de France de Cyclo Cross 2017, à la 12e position. Un beau groupe qui, selon leur directeur sportif Francis Menut, ont mis les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo en ligne de mire.

- Soline Cazaubon

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 25 août 2018
dimanche 26 août 2018
samedi 08 septembre 2018
dimanche 09 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018
dimanche 16 septembre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise