FLASHS

VTT

Rémi Laffont à l'Arabian Epic Series

Publié le 06/12/2018 20:00

Engagé sur la 3ème manche de l’Arabian Epic Series, le Vététiste Rémi Laffont revient avec nous sur cette épreuve où il conserve la tête du classement général après une course courue en équipe. Entretien.

Rémi Laffont Arabian épic series étape 3Rémi Laffont  | © Arabian Epic Series

 

Bonjour Rémi, tu termines 2ème de cette 3ème étape des Epic Series, comment s’est déroulée cette manche ?

Très bien ! Cette troisième manche se tenait à Al Ain, un endroit où les températures sont plus clémentes en cette saison. C’était un circuit roulant, très joli et la course était rapide, nous l’avons bouclé en 3 heures. Mes coéquipiers m’ont bien aidé et je reste donc leader du général grâce à ce travail et à cette seconde place.

Vous êtes plusieurs du Team Rose à participer à cette épreuve, y a-t-il une course d’équipe ?

Effectivement, nous étions trois à l’avant de la course. Il n’y a pas de classement par équipe mais sur cette troisième manche, Simon Gegenheimer et Steffen Thum étaient tous les deux au départ. Ils revenaient d’ailleurs du Brésil où se tenait la finale de la Coupe du Monde XCE (Cross-Country Eliminatoire). Simon termine à cette occasion second du classement général. Suite à cela ils sont donc passés par Dubaï pour disputer la 3ème manche de l’Arabian Epic Series. Du coup, avec leur présence j’ai profité d’un bon support pour gérer cette course.

Vis-à-vis des deux autres étapes, quelle étaient les différences côté technicité et paysages ?

Ce qui a vraiment changé, c’était la chaleur. Il faisait beaucoup moins chaud que sur les autres manches ou c’était la grosse difficulté, notamment sur la deuxième. Techniquement, le circuit était intéressant. Il y avait des portions dans le sable, du très roulant sur de la piste et de nombreuses portions en single track bien rocailleux dans les fonds de vallées. Côté paysages, c’était un régal. On en a pris plein les yeux, une vraie immersion dans le désert d’Al Ain entre les dunes et les falaises de petits canyons, magnifique !

Concernant la participation, les cadors sont-ils toujours les mêmes et toujours présents ?

Les organisateurs se félicitent de la participation des locaux, du moins des expatriés qui viennent vivre aux émirats. Les chiffres sont au niveau de leurs espérances. Les costauds de là-bas sont présents depuis la première manche et de temps en temps un triathlète ou un gars qui vient de la route se met sur la ligne et ça donne un autre élan à l’épreuve. On devrait en voir plus sur les manches à venir. Pour le moment on constate que les coureurs du circuit classique sont réticents à l’idée de venir sur cette épreuve, certainement dû au calendrier. C’est en théorie une période creuse associée à une coupure hivernale.

 Rémi Laffont Arabien Epic SeriesRémi Laffont | © Arabian Epic Series

La course femme est-elle aussi disputée ?

Oui, elle est disputée mais sur le semi-marathon. Il y a trop peu de participantes sur la longue distance. Celle qui domine vient d’ailleurs du triathlon. Les organisateurs en ont conscience et c’est un enjeu pour les prochaines manches que de dynamiser cette catégorie.

Rien que pour t’arroser, combien utilises-tu de bidons sur une course ?

Sur la deuxième manche j’ai utilisé 12 bidons ! Sur la troisième un peu moins car la course était plus courte et plus roulante. J’en ai donc consommé 8, c’est déjà pas mal !

Avec quels types de pneus roules-tu, les crevaisons sont-elles fréquentes, de manière générale comment gères-tu ce point-là ?

Je n’ai eu pour le moment aucune crevaison. Je suis sur du Continental Race King renforcé et ça va très bien.  La crevaison est une vraie parenthèse à prendre en compte en VTT et notamment sur des épreuves de plusieurs jours. En toutes conditions je pars avec chambre à air, cartouche de CO2 et pompe, histoire d’assurer au cas où et de pouvoir rentrer quand tu te retrouves en plein désert.

 Rémi Laffont Arabian Epix Series #1Rémi Laffont  | © Arabian Epic Series

Tu restes leader, comment est le classement ?

Je reste en effet leader de la course, je prends également de la marge au classement et je suis suivi par mon coéquipier. J’ai la chance d’avoir une équipe qui roule pour moi depuis la première manche et c’est vraiment rassurant et motivant. Je compte bien ramener ce trophée !

Quel est le prochain rendez-vous pour toi ?

Ce sera le 14 décembre pour la plus longue manche des 4 premières. La course aura lieu à Yibir, un endroit connu pour être montagneux alors on risque d’avoir un long chantier.

 V.F

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19