Aller au contenu

Philippe BESSON1639476456

Membre
  • Compteur de contenus

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Philippe BESSON1639476456

  1. pour votre info, je me connecte ce jour à 15h55 pour m'inscrire à l'étape du Tour 2022, sachant que les inscriptions débutent à 16h00. Surprise: l'inscription pour un "simple" dossard à 125 € est déjà "épuisée" et certaines formules complètes le sont également !! on atteins des sommets en matière de business, gageons que les étrangers ont dû avoir un passe-droit, via des tour Opérateurs pour anticiper le début des inscriptions Conclusion personnelle: on ne me reverra plus jamais à une étape du Tour, trop c'est trop !
  2. je confirme les propos de Guillaume Leroyer concernant le coureur de mon club Clément Russo. Il y a quelques jours, certains sur ce forum se posaient la question de sa pré-sélection au motif qu'il n'était pas en grande forme. Il faut rappeler ici qu'il a été victime de la chute collective dans la 2ème étape du Tour de France. Avec une côte fracturée et un enfoncement thoracique il a ensuite passé toutes les étapes des Alpes avant de rendre les armes sur la route du Ventoux sur la 11ème étape. Clément est un "flahute", qui est habituellement utilisé comme lanceur des sprinteurs de son équipe Arkéa. Mais lorsqu'il peut prendre sa chance, parfois sans aide, il est capable de tenir tête aux meilleurs sprinteurs, comme il l'a montré cette année dans le Grand Prix de l'Escaut. Dernier du groupe de tête aux 3 kms (ils étaient 30), il s'est replacé tout seul pour terminer 5ème à l'arrivée. Idem dans l'étape de Montbrison au Dauphiné, où il se faufile entre tous les gros bras pour terminer 8ème. C'est aussi un leader quand on lui donne sa chance, comme en 2019 où il remporte la vuelta de Madrid. C'est actuellement un des plus adroits pour frotter dans le peloton professionnel ou rouler sur les pavés, avec son bagage de cyclo-crossman de niveau mondial. Je pense que dans la sélection Thomas Voekler va l'utiliser, soit pour partir dans une échappée au long cours, soit pour remonter les sprinteurs dans le final. En tout cas, toute chauvinerie mise à part, il a totalement sa place dans cette belle équipe de France et moi très heureux que Saint-Etienne soit dans le jeu des mondiaux de cyclisme, compte-tenu que nos Verts sont actuellement un peu à l'agonie sur les pelouses !!!😳
  3. ultime précision: la ville de Mitry-Mory va donner le nom de Robert Marchand à son nouveau gymnase
  4. bonjour à tous, je reviens sur le sujet de Robert pour vous dire plusieurs choses: 1-Robert n'est pas mort de la COVID (contre laquelle il était vacciné), contrairement à certaines rumeurs, il ne s'est tout simplement pas réveillé le samedi 22 mai au matin !....c'est la mort qu'il souhaitait. 2-Concernant la remarque de Fabrice Del Tongo, Robert n'a pas coûté cher à la collectivité: Il a fait valoir ses droits à la retraite à 67 ans, il touchait environ 900 €/ mois de pension, dont il la profité 42 ans (soit environ 453.600 €, soit 1/4 de salaire mensuel d'un footballeur vedette actuel !). Il est entré en EHPAD en octobre 2020 et c'est lui qui a payé l'intégralité de son séjour, grâce aux économies qu'il avait pu constituer dans sa fin de vie, entre les droits d'auteurs reçus de son livre, le don de l'Ardéchoise et d'autres dons d'admirateurs. 3-Il a eu droit vendredi 28 mai à une sorte d'obsèques nationales, organisées par la mairie de Mitry-Mory où il résidait : nous étions environ 500 personnes, dont tous ses amis de son club local qui ont fait un cortège à vélo pour accompagner la voiture mortuaire. Des discours très touchants ont été prononçés par sa petite-nièce, par Gérard Mistler, par Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité, par Philippe Martinez, leader de la CGT et par Pierre Laurent, ancien leader du PCF et actuel vice-président du Sénat. Cette cérémonie était digne et raccord avec ce que Robert aurait voulu. J'ai appris à cette occasion que la légion d'honneur lui avait été refusé par le Président Hollande pour des raisons "administratives"!!! Ses cendres seront déposées dans les jours à venir dans le columbarium de sa ville La version posthume de son livre sort mercredi, à destination de tous ceux qui veulent se rappeler quel grand homme il a été par la singularité de son destin, lui qui a connu une sorte de gloire tardive, ses 100 ans passés. Il va personnellement beaucoup me manquer, tant j'avais d'affection pour lui RIP Bob
  5. merci Jean-Michel, ce post fait chaud au coeur du président traumatisé que je suis. Notre club vient de relever la tête ce week-end en organisant la 1ère manche de Coupe de France des clubs de N1 et nous avons profités de la présence de plusieurs chaines de télévision pour asséner des messages de prévention autour des thèmes "la route se partage" et "un vélo, c'est une vie !". Nos jeunes accidentés et leurs familles ont été mis en avant à travers leur participation à cet évènement et les multiples messages venant de toutes part (Christian Prudhomme, les présidents de l'UCI,FFC, Romain Bardet, Warren Barguil, Thomas Voekler et tous les plus grands clubs...) ont regonflés le moral du collectif. Reste la situation d'un jeune toujours hospitalisé avec un polytraumatisme. Merci à tous les contributeurs de ce forum qui ont fait preuve d'empathie à notre égard, espérons que ce dramatique fait divers ait, peut être, un impact positif sur le comportement de certains, en tous cas redoublez de prudence sur la route avec vos compagnons de route, nous sommes les plus fragiles de ses usagers, à part les escargots, les lapins et les hérissons.
  6. bonjour à tous, je reviens une dernière fois pour vous apporter quelques précisions: 1-dans le cas précis il s'agit de mineurs pour lesquels la règle des 6 ne s'applique pas, ni celle énoncée par Bernard Piguet, pour lequel j'ai le plus grand respect eu égard à sa contribution importante dans le monde du cyclosport. 2-le groupe était encadré par quatre éducateurs diplômés dont le chef de file qui a 8 Tour de France a son actif et forme depuis 25 ans les jeunes pousses de la région et encadre au quotidien des groupes scolaires. Donc les règles et conditions d'encadrement en vigueur étaient strictement respectées, sans doute comme nulle part dans d'autres clubs 3-Dans les agglomérations nos groupes sont en file indienne et respectent les feux, cela fait partie intégrante de notre mission éducative. 4-l'automobiliste fautive n'a absolument rien fait pour appeler les secours ni venir en aide à nos jeunes, montrant une indifférence qui a mis hors de lui un de nos éducateurs qui a du se contenir pour ne pas...... 5-mon appréciation sur les groupes de cyclo est d'expérience, car j'en suis à ma 48ème licence, je participe à des cyclosportives et je roule les dimanche avec des groupes de cyclos, dont je m'échappe souvent quand je vois la manière de rouler en groupe de certains et les comportements dans les agglomérations (feux grillés...). Je note qu'actuellement dans mon secteur, quasiment aucun groupe ne respecte la règle des 6 et je peux même vous faire la liste des clubs qui semblent l'ignorer. C'est d'ailleurs certains d'entre eux qui ont été verbalisés récemment. Bonne journée, je vous remercie de ne pas poursuivre vos spéculations parfois hazardeuses sur cet évènement dont les circonstances seront éclairées par l'enquête de gendarmerie et remercie du fond du coeur ceux qui ont ici exprimées toute leur compassion pour nos jeunes, leurs familles, notre club. Nous avons reçu depuis mercredi des torrents de message de réconfort de toute la France ce qui fait du bien et rassure sur la grande solidarité du monde du vélo.
  7. bonsoir, comme je suis le président du club concerné je peux juste soumettre à votre bon sens les circonstances de l'accident: une conductrice fonce sur un groupe de jeunes qui arrive en sens inverse. Il s'agit d'un groupe compact encadré par quatre encadrants professionnels dont un ancien "Tour de France" (8 au compteur) .et pas d'un groupe de cyclos du dimanche. Cela sur une route de campagne peu fréquentée et très large. C'est juste incompréhensible, d'autant que notre club est l'un des plus important de France et réputé pour la sécurité optimale de ses activités. Tout le reste n'est que spéculation journalistique et personne n'a vu de voiture qui doublait, car dans ce cas, les deux voitures se seraient percutées ou celle qui arrivait en face se serait déporté sur sa droite !!
  8. bonjour à tous, je confirme les informations données: dans ma région stéphanoise deux groupes de coureurs de deux clubs différents se sont fait récemment verbaliser :135 € pour chaque contrevenant et 1500 € pour le club, considéré effectivement comme organisateur de la sortie non règlementaire. Par contre, il faut préciser que cette règle de groupes limités à 6 ne vaut pas pour les élites et professionnels, ni pour les groupes de mineurs. Pour ces derniers, la jauge maximale est de 20, ce sur quoi nous sommes extrêmement vigilants dans notre club lors de chaque sortie encadrée. Nous craignons seulement de tomber sur des pandores qui ne connaitraient pas la spécificité pour les mineurs et en tant que président de club j'espère juste ne pas me retrouver en garde à vue un de ces jours, d'autant qu'actuellement je prépare l'organisation de la 1ère manche de Coupe de France des clubs de nationale 1. Ce serait bâlot de se retrouver au mitard juste à ce moment-là !! j'espère que les internautes du forum vélo 101 viendront me délivrer 🆒ou manifester sous les barreaux de ma geôle 😆
  9. bonjour, en ce qui me concerne, pour décompresser de ma responsabilité de président de club, j'ai notamment prévu de faire (sauf annulation): -la Bourgogne Cyclo -le championnat du monde cycliste des énergies renouvelables -les 3 cols -la Forest'cim par étapes -la drômoise -la Bisou -une épreuve de gravel -quelques raids de 200 à 250 km. bonne journée
  10. bonsoir Jacques Louis, en fait si tu as lu le livre, Robert a fait beaucoup de petits boulots sans doute non déclarés, s'il a travaillé pour les pompiers de Paris il s'est ensuite fait virer pour insubordination, il a ensuite été paysan en Normandie jusqu'à la fin de la 2ème guerre mondiale, puis il est parti au Venezuela, donc pas de cotisations retraite, puis le Canada , pas de cotisation retraite et quand il est revenu en France et jusqu'à sa retraite il était maraicher. En page 76 de son livre il détaille le montant de sa modeste retraite qui s'élève au total à 820, 76 euros ! That's Its !
  11. adresse transmise en MP. bonne soirée Philippe Besson
  12. bonjour à tous et merci à ceux qui ont adressé des messages ou cadeaux d'amitié à Robert. Effectivement il est actuellement bien entouré et il s'adonne à sa gymnastique quotidienne, il est devenu un peu le chouchou de l'équipe de l'Ehpad. Pour ceux, comme Sylvain, qui ont lus son livre, il m'est utile de préciser que je n'ai pas été son nègre, mais juste chargé de mettre "au propre" son histoire, qu'il a rédigé tout seul d'une belle écriture chantournée à l'ancienne. Je me suis borné de l'aider à développer certaines anecdotes et à ajouter une partie scientifique sur la fin, à l'aide de plusieurs intervenants pointus, pour qu'au-delà de son exemple, chacun puisse comprendre les ingrédients du bien-vieillir, illustré par Robert. Son livre est donc pour moi un autre de ses exploits, en particulier sur la capacité exceptionnelle de sa mémoire, qui lui permet encore aujourd'hui de vous décrire avec précision l'officier allemand sur son cheval, qu'il a vu arriver à la tête de sa troupe sur un pont d'Amiens, lorsqu'à l'âge de 3 ans il a assisté "en direct" au début de la première guerre mondiale. Et son livre est ponctué de flashs sur des moments importants de sa vie, qui sont aussi des grandes périodes de notre histoire contemporaine, comme le Front populaire, la 2ème guerre mondiale, les guerres en Amérique latine.... Belle journée à toutes et tous
  13. s'il y en a que cela intéresse, je peux communiquer l'adresse de son EHPAD, cela lui ferait très plaisir, je pense, de recevoir des cartes amicales de cyclistes, car maintenant que les médias l'ont oublié il est plus coupé de l'extérieur, malgré les visites régulières de ses amis de son club cycliste.
  14. Sylvain la dernière version de l'ouvrage s'appelle "108 ans, c'est un peu long l'éternité", le livre est disponible directement auprès de l'éditeur: www.leseditionsdephenicie.fr, en ce moment les commandes sont directement expédiées chez le client. Bonne fin de journée à toutes et tous, konnards compris😆
  15. bonne idée Paul d'avoir posé cette question. Je ne manquerais pas de lui faire savoir que la communauté cycliste pense à lui à l'approche de son anniversaire. Maintenant, si vous voulez lui faire plaisir achetez lui son livre, car il a passé ces dernières années à se raconter à tous ceux qui l'approchaient (notamment à l'Ardéchoise), c'est un grand plaisir pour lui, le féru d'histoire, de raconter le siècle qu'il a traversé et toutes les épreuves qu'il a surmonté (rien que cela remonte le moral de beaucoup de personnes), car effectivement avec la vie de misère qui a été la sienne il n'aurait pas du faire de vieux os, usé qu'il aurait du être par toutes les épreuves subies. Mais à 109 ans, il est encore là avec son humour. Cet hommes est un bain de jouvence pour tous ceux qui l'approche et moi-même pour le côtoyer depuis près de 10 ans, je rajeuni à vue d'oeil 😆
  16. bonjour à toute et tous, comme vos remarques sont bienveillantes, je vais en profiter, à travers une nouvelle intervention, pour purger un passif avec les forumeurs 101: celui du don lancé par l'Ardéchoise il y a 2 ans en faveur de Robert. comme Robert l'a bien expliqué dans son livre, il vit depuis l'âge de 67 ans avec le minimum vieillesse. Cela l'a mis souvent en difficulté pour son quotidien et à fiortiori pour s'adonner à sa passion cycliste= coùt élevé du matériel, frais de déplacement, hébergement.... Raison pour laquelle, à mon niveau, lorsque je lui ai proposé de l'aider à écrire ses mémoires, j'ai négocié avec l'éditeur pour que l'essentiel des ventes (déduction faite des couts d'édition) lui revienne. Ce qui fait que depuis 2013, chaque année il reçoit un chèque de ce côté-là (bien que les ventes ne soient malheureusement pas énormes, malgré la qualité de l'écriture de Robert et la richesse de son parcours de vie..). Il y a 3 ans, les problèmes de surdité de Robert croissant et ses fins de mois étant toujours dures, l'équipe de l'Ardéchoise a lancé cette initiative de don. Je connais très bien Gérard Mistler, le président de l'Ardéchoise, dont on a le droit de penser ce que l'on veut, mais il nourrit une réelle affection pour Robert (à qui il va souvent tenir compagnie en région parisienne) et cette démarche était sincère. D'ailleurs la récolte des dons a directement profité à Robert, qui a pu, grâce à cela, acquérir ces fameux appareils auditifs (malheureusement la dégénéresence de l'oreille interne rendent l'usage des ces appareils très peu efficace). J'ai rencontré certains donateurs, que Robert invite chaque année à son anniversaire en remerciement, ce qui atteste que les dons sont bien arrivés et qu'ils avaient du sens par rapport aux besoins de notre centenaire. De plus, alors que les médias ont exploités Robert et le buzz médiatique généré par sa présence (dont Michel Drucker), Gérard Mistler a négocié (chaque fois qu'il y était concerné) des droits financiers pour ses apparitions, ainsi que pour ses tentatives de record, que l'Ardéchoise a financé entièrement. De mon côté, chaque fois que l'on m'a sollicité pour des apparitions télé de Robert (la dernière en octobre 2019 dans un magazine grand public à France 2), la condition était l'accord préalable de celui-ci , le respect de sa condition de centenaire et des compensations. Voilà donc cette petite mise au point effectuée pour ceux qui s'étaient à mon goût un peu trop déchainés inutilement et méchamment à l'occasion du lancement de ce don, j'en termine en disant que je ne permettrais jamais de traiter sur ce forum quelqu'un de "konnard", car si je suis comme vous, passionné de mon sport, je préfère actuellement réserver mon énergie positive pour être utile comme dirigeant d'un des plus grand club cycliste amateur français. Bonne journée à toutes et tous, dehors le soleil brille au-dessus de moi🆒
  17. bonjour à tous, je n'aime pas intervenir sur ce forum ou les dérapages sont incessants et le manque de respect entre intervenants très pénible et peu respectueux. Néanmoins je me dois d'intervenir en ma qualité de biographe de Robert Marchand, puisque certains ici s'inquiètent de sa santé. Contrairement à ce qu'affirme Sylvain Karle Robert n'est pas sénile et il a fait la Une du journal le Parisien le 11 avril dernier lorsqu'à la question qu'on lui posait sur la situation actuelle il a répondu du tac au tac :" moi j'ai connu la grippe espagnole en 1918, ça monsieur c'était bien autre chose !". Alors oui il est pénalisé depuis quelques années dans sa communication par une surdité liée à l'âge, qui fait qu'aujourd'hui il refuse de passer dans des émissions de télé où on lui demande jouer au "p'tit vieux marrant" qui répond à côté car il n'entend pas la question. Si cette surdité (et les pertes d'équilibre qui vont avec la dégénérescence de l'oreille interne) ne lui permet plus de faire du vélo en extérieur, jusqu'il y a quelques semaines il passait ses journées à faire une séance de home trainer le matin et à lire d'épais ouvrages sur l'histoire ou la politique l'après-midi (ses autres passions). Il va fêter le 26 novembre prochain ses 109...printemps, mais malheureusement cette année ce ne sera pas entouré de ses amis et au restaurant, confinement oblige.. D'autant que ce confinement l'a affaibli par manque de contacts sociaux qui sont importants pour lui, lorsqu'il va faire ses courses tous les jours. Une sorte de dépression l'a gagné avec une dénutrition associée qui ont obligé ses proches à le faire hospitaliser récemment. Aujourd'hui se pose la question de son retour à son domicile (il habite toujours seul dans un petit F1 au rez de chaussée d'un petit immeuble). Sans doute va t-il devoir se résoudre à aller dans l'EHPAD tout neuf qui vient d'ouvrir dans sa commune, mais il se refuse d'aller "avec les vieux" Alors c'est qui le plus jeune dans la tête entre les forumers 101 et Robert ?
  18. bonsoir, moi mon parcours favori, c'est: poser la voiture à Beaumes de Venise, puis Bédoin par Caromb, redescente ensuite par Malaucène, puis le col de la chaîne, Suzette et redescente vers Beaumes, on en prend plein les mirettes de beaux paysages ! 🆒
  19. bonsoir, un très bel article dans le numéro d'hier d'Aujourd'hui en France (ex Le Le Parisien) consacré à Robert Marchand le montre dans sa pleine lucidité; pour ma part j'étais en contact la semaine dernière avec l'ami qui le visite tous les jours, qui m'a confié qu'il souffre actuellement de ne pas pouvoir sortir pour faire ses commissions, comme il le fait habituellement tous les jours. Par contre, il continue à lire de gros pavés sur l'histoire et la politique (qui sont des centres d'intérêt importants pour lui depuis longtemps).L'ouvrage autobiographique qu'il a écrit a été récemment réactualisé sous le titre: "108 ans, c'est un peu long l'éternité !", il inclue la chronique de ses deux dernières années et Robert en est très fier...
  20. pour apporter ma contribution, il faut savoir que les vélos de Pro ont des caractéristiques parfois extrêmes qui sont incompatibles avec la pratique d'un coursier moyen.A mon sens, il faut mieux se tourner vers les vélos des équipes amateurs de Division nationale, qui sont en général bien équipés, bien entretenus et proposés à la revente en fin de saison dans de bonnes conditions. C'est le cas, par exemple, de mon club stéphanois dont les coursiers de DN1 disposent cette saison de Scott Emonda montés en Shimano Di2, comme l'année dernière d'ailleurs, dont nous revendons les machines en fin de saison un peu plus de 2000 euros. Nous les écoulons très vite car ce sont de super occasions (parfois il s'agit des vélos "galerie" qui ont peu roulés). Pour ma part j'en ai acheté 2 de suite pour rouler sur les cyclosportives ((dont l'EDT, l'Ardéchoise...) et le dernier en date a déjà 4 saisons... Beaucoup de clubs comme nous ont ce type de proposition, il faut donc se renseigner à proximité de son domicile sur l'existence d'un club de haut niveau (il y en 20 en DN1, dont 5 en Auvergne Rhônes-Alpes)
  21. bonne et fine remarque Paul Michel, avec 2 de nos dirigeants émargeant dans cette équipe, l'ECSEL est l'un des viviers de AG2R La Mondiale. Et au passage Romain Bardet va pouvoir bénéficier d'un autre renfort en montagne avec notre Jaakko, qui est un grimpeur exceptionnel, Rain Taaramae ne s'est pas encore remis du Tour du Gévaudan !
  22. pourquoi pas, c'est une bonne idée après tout, je n'y avais pas pensé ! sachant que celui qui a eu la médaille à Insbruck c'est Jaakko Hanninen, mais ta remarque Philippe Labadens me donne à penser que tu n'avais pas suivi les épisodes précédents. Sachant que ce soir c'est la fin de la saison 2018, la suite sera à écrire dès février 2019..............
  23. bonsoir, j'ai une nouvelle information importante à porter à la connaissance du célèbre commentateur de France télévision qui m'a énervé il y a trois mois à Insbruck: le petit coureur finlandais inconnu dont il parlait avec un respect tout relatif n'en sachant rien, a signé depuis avec l'équipe AG2R La Mondiale pour 2019, indice que ce n'est donc pas un manche et qu'il va bientôt sans doute devoir apprendre à le connaitre. J'y aurais apporté ma modeste contribution, sachant que comme tous mes licenciés de mon club stéphanois je suis très fier de notre "petit mâtru" !! https://www.velo101.com/actualite/flash/jaako-hanninen,-passe-pro-chez-ag2r/9493
  24. sur la question: mais comment a -t-il fait pour arriver à 107 ans ? la réponse est dans son bouquin, notamment quand il explique comment il a trouvé le secret pour résoudre ses problèmes de dos et tous les autres aspects liés à son hygiène de vie. De plus un certain nombre de spécialistes dans cet ouvrage (dont le célèbre docteur Christophe André) donnent des indications médicales sur la manière dont on peut tous bien vieillir. Le magazine télévisé avec Michel Cymes "les pouvoirs extraordinaires du corps humain" de la semaine dernière donnait aussi de bonnes indications sur le "bien vieillir".
  25. cher Jean-Marc, j'ai eu le plaisir, cette année encore, de rouler avec Robert le jour de son anniversaire. Cette année, c'était une sortie de 20 kilomètres entre Privas et Le Pouzin sur une voie douce. Au départ de Privas le temps était ensoleillé mais très frais 6°C. Robert tricota comme à son habitude sur un bon rythme (20 km/h de moyenne), suivi par un peloton d'aficionados heureux d'être à ses côtés. A mi parcours un groupe de petits écoliers était sur le côté de la route pour lui chanter un "joyeux anniversaire". Robert mis un point d'honneur a s'arrêter et aller saluer chaque enfant avec un petit mot amical et son sourire communicatif. A l'arrivée au Pouzin, Robert souffla les 107 bougies de son gâteau et après avoir écouté le discours du maire, du député et du président du département de l'Ardèche, leur répondit avec sa gouaille habituelle: le meilleur discours c'est le plus court: "merci à tous et je vous dis à l'année prochaine !", avant d'aller dédicacer son autobiographie sorti ce jour-même sous le titre: "107 ans, l'âge de raison ?". Bref,entre la vie de Jacques Anquetil et celle de Robert Marchand, je choisis sans hésitation la vie de celui, comme moi, qui a le bonheur, doublé du privilège, de côtoyer un homme aussi exceptionnel que Robert. Longue vie à lui et merci pour tout ce qu'il nous apporte d'envie de vivre !!!!
×
×
  • Créer...