Aller au contenu

Bruno GUILLEVIC

Membre
  • Compteur de contenus

    2 791
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Bruno GUILLEVIC a gagné pour la dernière fois le 4 mai

Bruno GUILLEVIC a eu le contenu le plus aimé !

Plus d'infos sur vous

  • Vélo(s) :
    KTM Revelator+Giant TCR

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Bruno GUILLEVIC's Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • Very Popular Rare
  • Dedicated
  • Premier message
  • Collaborateur
  • Posting Machine

Recent Badges

111

Réputation sur la communauté

  1. Le contraire de la sagesse c'est par exemple, la déraison, l'absurdité, et donc, une attirance pour le dépassement de ses "apparentes" limites, une insatiable soif d'activités, ne doit pas s'apparenter au contraire de la sagesse. Je dirais que peut être une absence de sagesse, qui s'apparenterait à de l'absurdité, serait de se lancer dans une aventure manifestement perdue d'avance, comme courir un marathon sans entrainement, du temps ou je pratiquais le fun board, sortir par coup de vent de force 9 ou 10 et mer démontée ou en surf vouloir prendre des vagues de 5/6m alors qu'on ne connait que des 1.50/2m. Il me semble qu'on peut être relativement sage et hyper performant.
  2. C'est certain que l'alcool n'est pas très bon pour la santé physique, le problème est que beaucoup de cultures et d'habitudes de convivialité et de bien vivre l'ont systématiquement associé à ces joyeuseries collectives. Du coup c'est très difficile de revenir en arrière. Et puis après tout est ce que le coca et tous les sodas et boissons industrielles ne sont pas autant néfastes? Pour moi et nombre de mes contemporains, de toutes façons on a tellement baigné là dedans que plus possible de faire machine arrière, juste savoir contrôler et gérer la conso
  3. Exactement, ça me fait penser à la mode de courir un marathon avec un entrainement de 10/20 km/semaine en 1 ou 2 sorties, ça se termine avec plus de 4heures voire encore plus de galère et des muscles perclus de douleurs. Effectivement l'hydratation ne suffira pas à réparer les dégats causés. Pour un marathon la prépa c'est au moins 70/80 kms par semaine, pour une cyclo de 150 kms, 300kms mini / semaine c'est le mini pour moi. Et sans parler de vitesse
  4. Une bonne méthode pour éliminer les traces musculaires d'une sortie intense: Boire boire boire et reboire encore!!
  5. Ben vu le tarif de leurs articles, encore heureux
  6. Idem les commentaires précédents, avce un vélo pas top des roues à 2 kgs molles, avec du jus ça déménage bien quand même et surtout je n'ai pas mal aux jambes. 5 ans sans vélo et 5kgs il va falloir faire évoluer ça avant de juger des qualités de la monture. Sinon il y a aussi le VAE qui permet l'embompoint et la méforme et la satisfaction d'avancer dans les difficultés, mais c'est différent.
  7. Bonjour, oui quand on pratique le vélo il est indispensable de connaitre un minimum de choses concernant ces petits réglages simples à réaliser. Sur internet on trouve plein de tutos qui expliquent ça parfaitement avec videos à l'appui. Dans ton cas il s"agit certainement d'une des deux causes suivantes: tension du cable de dérailleur à revoir ou bien butée supérieure du dérailleur qui empêche celui ci de remonter plus que la 3éme vitesse. Ces deux hypothèses sont hyper simples à solutionner avec les videos concernées.
  8. On m' a toujours appris que le vélo sport nécessitait une alternance entre efforts parfois violents et phases de récup optimisées au max. Pour être en mesure de rouler longtemps sur un rythme soutenu il ne faut pas être "dans le rouge" trop souvent, si c'est le cas c'est que le niveau d'efforts est trop soutenu pour la forme, l'état physique ou tout simplement les capacités physiques et il faut revoir soit son entrainement soit son programme sportif. Ceci dit l'entrainement bien construit permet à tout un chacun de faire des progrès sensibles. Par ailleurs il est évident que se "défoncer" à chaque sortie est la meilleure méthode pour se cramer et plafonner irrémédiablement. Bon moi ce que j'en dis c'est ce qu'on m'a toujours appris, après chacun fait comme il le sent.
  9. Pour certaines caractéristiques autres que physiques, ça peut tout à fait se concevoir, exemple parmi beaucoup d'autres au choix: "quand on n'a pas été crétin, on peut facilement le devenir " Ok mauvais exemple mais trop tentant
  10. Difficile de répondre schématiquement à cette question, au cas précis mon propos était à destination d'intervenants qui paraissent bien "avoir été" et semblent se lamenter de ne plus "être".
  11. Salut, pour ce qui est des expériences que j'ai pu avoir ou être témoin, ce genre de douleur provient donc d'une inflammation de tendon, due soit à une surcharge de travail, ou à une mauvaise position de l'articulation du genou pendant l'effort , à un traumatisme du tendon (chute par ex). Pour que la douleur disparaisse il est nécessaire que l'inflammation se résorbe (repos, medocs, traitements locaux comme froid, argile, acupuncture , etc etc), et surtout ensuite que la cause du problème soit réglée. Pour moi ça a été la remise en ordre du genou légèrement desaxé par une chute, ça peut être tout autre chose, l'ostéo confirmé peut être d'un très bon conseil sur ce sujet. Les pédales je n'y crois pas trop, recherche plutôt ce qui peut être une cause, dans les chocs qu'a pu prendre le genou dans le passé. Bonne recherche et bon courage, ça finira par s'arranger.
  12. Et bien il est clair qu'on ne peut être et avoir été, passé un certain nombre d'années. Personne n'est éternel et on finira tous de la même façon. Pleurer sur le passé n'est pas très sain, ce qui est sympa c'est d'être plutôt content de ce qu'on a fait auparavant et de se satisfaire de ce qu'on réalise aujourd'hui. La santé est un bien indispensable et il faut la ménager et l'entretenir au mieux en fonction de son état. On garde bien sur toujours nos anciens reflexes sportifs compétitifs mais il faut raison garder si on veut bien évoluer dans le futur (et oui tant qu'on est pas mort, le futur existe et c'est cool).
  13. Très certainement, le corps change l esprit pas forcément. En revanche l esprit critique se développe avec l ensemble des expériences vécues.
  14. Ben c'est au bas mot les conclusions que beaucoup (dont moi) font avec le binz "tubeless" et repartent en caa. Mais les férus de modernisme diront bien sûr qu on est vieux jeu et qu on ne pige que dalle au progrès.
×
×
  • Créer...