FLASHS

Amateurs

Interview de Simon Verger

Publié le 09/10/2019 08:30

Vainqueur de sa première Elite Nationale samedi lors du Trophée des Champions, Simon Verger (CCF) revient sur son succès et sa saison, entre-autres. Entretien avec ce jeune coureur Normand expatrié en Savoie.

Podium du Trophée des ChampionsPodium du Trophée des Champions | © Sly Sly Sport

Tu as remporté le Trophée des Champions samedi, c'est ta première victoire en Elite Nationale. Peux-tu nous raconter comment tu as construit ce succès ? 

J’ai construit ma victoire grâce à mes dernières performances et la confiance acquise ces dernières semaines. Pour ce qui est de la course, nous n’avions d’abord personne dans une grosse échappée de 19 coureurs alors j’ai dû rouler avec Thomas Delphis, deux coureurs de Pro Immo et deux d’Auber pour revenir. Je pensais que ma course était terminée car j’avais fait le travail mais j’ai réussi à retrouver des forces pour être présent dans le final. Je me suis donc lancé dans une stratégie offensive afin de pouvoir m’extraire de ce qui restait comme concurrents. 

Plus généralement quel bilan fais-tu de ta saison avec 4 victoires à la clé et plusieurs podiums ? 

La saison a été régulière sur la forme physique et je me satisfais de mes résultats. 

Quel est ton meilleur souvenir de l’année ? Et le plus difficile ? 

Sans aucun doute mon podium aux Championnats de France élites de contre-la-montre, c’était tout simplement exceptionnel. Si je dois en dire un plus difficile ce serait sur le Tour de Moselle car j’ai perdu un podium sur un classement général en ayant obtenu une 3ème place le premier jour, donc j’étais forcément un peu déçu. 

Le respect entre coureursLe respect entre coureurs | © Amélie Barbotin

C’est ta deuxième saison au Chambéry Cyclisme Formation, qu’est-ce que t’apporte cette structure ? Comment est l’ambiance avec le staff et les coureurs ? 

Le centre m’a fait progresser dans plusieurs domaines et j’en profite d’ailleurs pour les remercier. L’ambiance est bonne au sein des coureurs et sérieuse au niveau du staff. 

As-tu encore des courses au programme ? Avec quelle(s) ambition(s) seras-tu au départ ? 

Il me reste Paris Tours U23 et l’objectif est de me faire plaisir comme c’était le cas ces dernières semaines. 

Simon Verger - CCFSimon Verger - CCF | © Amélie Barbotin

Tu t’es également « révélé » en contre-la-montre en terminant Vice-Champion de France amateurs en Juin. C’est une discipline que tu travailles particulièrement à l’entraînement ?

Je ne me mets pas la pression mais c’est quelque chose qui me plait alors je n’hésite pas à progresser encore dans ce domaine. 

As-tu dans un coin de ta tête l’idée de passer à l’échelon supérieur ? Ça te fait « rêver » ? Tu t’imagines en faire ton métier ? 

Oui bien-sûr j’obtiens de bons résultats, j’ai forcément l’envie de progresser à l’échelon supérieur. C’est une sorte de rêve d’en faire mon métier. 

Côté scolaire, qu’est-ce que tu étudies ? Tu bénéficies d’aménagements ? 

Je fais une licence de commerce où j’ai cours tous les matins afin de me permettre de pouvoir m’entraîner l’après-midi. 

Victoire sur le Trophée des ChampionsVictoire sur le Trophée des Champions | © Sly Sly Sport

Quel est ton coureur favori ? 

Alaphilippe, la classe incarnée simplement ! 

Enfin, tu as déménagé à Chambéry lorsque tu as rejoint le CCF. Tu apprécies la vie là-bas ? Qu’est ce qui te change le plus avec la Normandie ? 

Oui c’est une belle région montagneuse que j’apprécie pour l’entraînement l’été mais je préfère tout de même la Normandie car c’est tout simplement la plus belle des régions (sourire). 

Par Maëlle Grossetête 

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES